Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 1

  Monuments historiques
édifice / site Domaine national de Marly
localisation Ile-de-France ; Yvelines ; Marly-le-Roi
dénomination château
éléments protégés MH abreuvoir ; allée ; bassin ; glacière ; pont ; enclos ; porte ; bosquet ; clôture ; grille ; mur de soutènement
époque de construction 2e moitié 16e siècle ; 4e quart 17e siècle
auteur(s) Hardouin-Mansart Jules (architecte)
historique Confié à Jules Hardouin-Mansart par Louis XIV, l'aménagement d'une retraite royale près du bourg de Marly fut entamé dès 1679. Le château comprenait treize pavillons disposés en deux rangées de six précédant celui du roi, dédié au soleil. Ce pavillon et huit autres furent terminés dès 1680, le reste en 1686. S'y ajoutèrent des offices en 1685, des communs et des écuries en 1687 ainsi qu'une chapelle en 1687-1689. Situé à l'intersection des deux axes qui structurent le parc, le pavillon du roi avait un plan en croix grecque, quatre vestibules ouvrant en milieu de façade et menant à un salon central de plan octogonal couvert d'une coupole. Toutes les façades étaient ornées d'architectures en trompe-l'oeil et de sculptures feintes. En 1697-1698, création de la Rivière et, à partir de 1698, de l'abreuvoir. Louis XV fait réaménager les pavillons et d'autres constructions suivirent sous Louis XVI. A la Révolution, le domaine est pillé et vendu comme bien national en 1799 à l'industriel Sagniel qui démolit peu à peu les bâtiments. Les ruines furent vendues à la Maison Impériale en 1811. Napoléon III implanta plusieurs maisons forestières et réunit la forêt de Marly à celle de Saint-Germain. Pour l'édification de la deuxième ligne de défense de Paris, plusieurs batteries et le fort du Trou de l'Enfer prirent place sur le plateau et dans l'ancienne forêt domaniale. La remise en valeur du site historique débuta en 1922.
propriété propriété de l'Etat
protection MH 1925/10/30 : classé MH ; 1928/09/29 : classé MH ; 2009/07/28 : classé MH
  La porte de l'ancien château de Noisy-le-Roi, dite porte Criton, transférée à l'entrée de la forêt de Marly : classement par arrêté du 30 octobre 1925 - Le pivot en pierre de l'ancien pont tournant en haut et au-delà du tapis-vert : classement par arrêté du 29 septembre 1928 - Les parties du domaine situées sur les parcelles AL 37 et D 34, 36 à 40, 43, 45, 51, 52, 55 et 56 : classement par arrêté du 28 juillet 2009
site protégé site classé
visite fermé au public
type d'étude recensement immeubles MH
documentation MAP
référence PA00087524
  © Monuments historiques, 1992
date versement 1993/06/24
date mise à jour 2014/01/10
crédits photo Archives photographiques (Saint-Quentin-en-Yvelines) - Ministère de la Culture (France) - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine - diffusion RMN
 
Contact service producteur
autre dossier dossier d'inventaire
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.


1

Requête ((PA00087524) :REF )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0