Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 1

  Monuments historiques
édifice / site Pont de Bir-Hakeim
localisation Ile-de-France ; Paris ; Paris 15e Arrondissement
hydrographie la Seine
dénomination viaduc
époque de construction 1er quart 20e siècle
année 1903
auteur(s) BIETTE Louis (ingénieur) ; FORMIGE Camille-Jean (architecte) ; DAYDE et PILLE (entrepreneur) ; MICHEL Gustave (sculpteur) ; COUTAN Jules (sculpteur) ; INJALBERT Jean-Antoine (sculpteur)
historique Pont-viaduc à deux niveaux construit en 1903-1904 par l'ingénieur Louis Biette, avec l'architecte Camille-Jean Formigé, pour le franchissement de la Seine par la ligne circulaire sud du métro. L'ouvrage traverse le fleuve en diagonale, un portique monumental sur l'île des Cygnes le séparant en deux parties de longueurs inégales. Appelé à l'origine viaduc de Passy, il est réalisé par l'entreprise Daydé et Pillé. Deux groupes en fonte sculptés par Gustave Michel ornent les piles en maçonnerie. Le portique central est décoré de sculptures dues à Jules Coutan et à Jean-Antoine Injalbert. Les poteaux métalliques supportant le viaduc supérieur du chemin de fer métropolitain ont été modifiés en 1942 pour soutenir des rames plus lourdes ; les garde-corps du pont charretier ont été altérés à la même époque.
propriété propriété de la commune
protection MH 1986/07/10 : inscrit MH
  Pont de Bir-Hakeim, entre le 15ème et le 16ème arrondissement (cad. non cadastré, domaine public) : inscription par arrêté du 10 juillet 1986
visite ouvert au public
type d'étude recensement immeubles MH
documentation MAP
référence PA00086658
  © Monuments historiques, 1992
date versement 1993/06/24
date mise à jour 2014/01/16
Contact service producteur
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.


1

Requête ((PA00086658) :REF )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0