Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 1

  Monuments historiques
édifice / site Ancien Musée National des Arts Africains et Océaniens, devenu Cité nationale de l'histoire de l'Immigration
localisation Ile-de-France ; Paris ; Paris 12e Arrondissement
adresse 293 avenue Daumesnil
dénomination musée ; pavillon d'exposition
éléments protégés MH salle des fêtes ; salon ; escalier ; vestibule ; galerie ; élévation ; clôture ; grille ; décor intérieur
époque de construction 2e quart 20e siècle
année 1928
auteur(s) Laprade Albert (architecte) ; Jaussely Léon (architecte) ; Bazin Léon (architecte) ; Ducos de la Haille Pierre (peintre) ; Le Maître André-Hubert (peintre) ; Le Maître Hivannah (peintre) ; Bouquet Louis (peintre) ; Brandt Edgar (ferronnier) ; Prouvé Jean (ferronnier, constructeur) ; Subes Raymond (ferronnier) ; Ruhlmann Emile-Jacques (décorateur) ; Printz Eugène (décorateur)
historique Edifice construit à partir de 1928 par les architectes Léon Jaussely et Albert Laprade, assistés de Léon Bazin, et inauguré en mai 1931 pour l'Exposition coloniale internationale. Seul pavillon de cette exposition construit en matériaux durables (moellon et béton armé) , il était destiné à devenir le "Palais permanent des Colonies". La façade est ornée d'un immense bas-relief en pierre, signé d'Alfred Janniot, évoquant les richesses des colonies françaises d'Afrique, d'Asie et d'Océanie. Des éléments de la décoration du palais sont dus aux peintres Pierre Ducos de la Haille, André-Hubert Lemaître, Hivannah Lemaître et Louis Bouquet ; aux ferronniers d'art Edgar Brandt, Raymond Subes et Jean Prouvé (grille d'entrée en fer forgé). Les ensembles mobiliers sont dus à Eugène Printz et à Emile-Jacques Ruhlmann. L'édifice a abrité le Musée des Arts d'Afrique et d'Océanie, créé à l'instigation d'André Malraux en 1960. Au sous-sol, l'aquarium tropical est un témoin de la présentation d'origine.L'édifice doit devenir la Cité nationale de l'histoire de l'immigration.
décor ferronnerie ; peinture
propriété propriété de l'Etat
protection MH 1987/12/30 : inscrit MH ; 1987/12/30 : classé MH
  Le musée, à l'exception des parties classées (cad. 12 : 01 AW 4) : inscription par arrêté du 30 décembre 1987 - Les façades et toitures ; les grilles d'entrée ; le hall et la galerie entresolée ; les deux salons ovales dits de Lyautey et du Ministre ; la grande salle des fêtes ; les deux salles adjacentes à la précédente dites des Ecorces peintes et des Nouvelles-Hébrides ; les trois escaliers avec leur ferronneries (cad. 12 : 01 AW 4) : classement par arrêté du 30 décembre 1987
visite ouvert au public
type d'étude recensement immeubles MH
documentation MAP
référence PA00086583
  © Monuments historiques, 1992
date versement 1993/06/24
date mise à jour 2014/01/10
crédits photo Bonney, Thérèse (photographe) - Ministère de la Culture (France) - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine - diffusion RMN
 
Contact service producteur
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.


1

Requête ((PA00086583) :REF )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0