Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 1

  Monuments historiques
édifice / site Ancienne abbaye Saint-Martin-des-Champs, actuellement Conservatoire National des Arts et Métiers et Musée National des Techniques
localisation Ile-de-France ; Paris ; Paris 3e Arrondissement
adresse 270, 278, 292 rue Saint-Martin ; 31 à 55 rue du Vertbois ; rue Vaucanson ; rue Réaumur
destinations successives conservatoire ; musée
dénomination abbaye
éléments protégés MH cour ; église ; réfectoire ; escalier ; enceinte ; école technique ; bâtiment conventuel ; cloître ; fontaine ; amphithéâtre universitaire ; musée ; galerie
époque de construction 11e siècle ; 12e siècle ; 13e siècle ; 18e siècle ; 19e siècle ; 20e siècle
année 1702 ; 1742 ; 1848 ; 1851 ; 1885 ; 1902
auteur(s) VAUDOYER Léon (architecte) ; ANCELET (architecte)
historique Le riche prieuré royal de Saint-Martin-des-Champs, fondé en 1060, troisième fille de Cluny, s'installe sur l'emplacement présumé d'un miracle de saint Martin. De la première église, élevée à la fin du 11e siècle, ne subsiste que la base du clocher (le sommet a été rasé en 1808) , tandis que l'abside trilobée de la seconde nous est parvenue, ainsi que le grand réfectoire de l'abbaye (13e siècle) , et des bâtiments conventuels plus récents, le cloître reconstruit à partir de 1702 et le long bâtiment brique et pierre en U donnant primitivement sur le jardin, aujourd'hui sur la cour Vaucanson (achevé en 1742). Décrétée bien national en 1790, l'abbaye abrite en 1794 le nouveau Conservatoire des Arts et Métiers créé par l'abbé Grégoire. Après des projets de Delannoy (1798-1800) , presque sans suite, Léon Vaudoyer est nommé en 1838 architecte de l'ensemble. A cette date, une aile du cloître a déjà été déplacée pour loger un amphithéâtre (aujourd'hui disparu) ; Vaudoyer crée un second amphithéâtre symétrique, réorganise la cour d'honneur (de 1848 à 1868) et l'entrée sur la rue Saint-Martin (1851). Après sa mort en 1872, Ancelet donne la nouvelle façade de l'église (1885) et clôt la cour Vaucanson par l'aile sur la rue du même nom. Le 20e siècle abâtardit l'ensemble, résultat de la transformation d'une abbaye en établissement pédagogique, par la construction de bâtiments venant obstruer la cour Vaucanson (1902) puis le cloître, et de laboratoires sinistres rue du Vertbois.
propriété propriété de l'Etat
protection MH 1993/03/15 : classé MH
  Bâtiments antérieurs au 20e siècle, ainsi que tous les sols des cours (cad. 03 : 01 AC 2) : classement par arrêté du 15 mars 1993
site protégé site inscrit
visite ouvert au public
type d'étude Recensement immeubles MH
documentation MAP
référence PA00086100
  © Monuments historiques, 1992
date versement 1993/06/24
date mise à jour 2014/01/10
crédits photo Durand, Eugène (photographe) - Ministère de la Culture (France) - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine - diffusion RMN
 
Contact service producteur
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.


1

Requête ((PA00086100) :REF )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0