Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 1

  Monuments historiques
édifice / site Ancienne abbaye
localisation Aquitaine ; Dordogne ; Saint-Amand-de-Coly
dénomination abbaye
éléments protégés MH église ; enceinte ; bâtiment conventuel
époque de construction 12e siècle ; 14e siècle ; 15e siècle
historique A l'origine, simple ermitage établi par Armand, chevalier d'origine limousine. La fondation de l'abbaye de chanoines augustins remonte au début du 12e siècle. L'église et le couvent étaient entourés de remparts. Des saillies dénotent l'existence de tours carrées. Débris d'escaliers étroits grimpant le long des murs, archères, consoles de mâchicoulis accusent une forteresse puissante. L'ensemble était dénommé "fort Saint-Amand". Au 15e siècle, le lieu est restauré après une première destruction, sans doute due aux Anglais. En 1575, les Protestants s'en prennent à Saint-Amand. A la Révolution, le château est acheté par un paysan qui en démolit le corps de logis couronnant les remparts. Au début du 20e siècle, le terrain situé entre l'église et les remparts fut nivelé et une école construite à l'emplacement des bâtiments claustraux.
propriété propriété de la commune
protection MH 1965/07/05 : classé MH
  L'église ; l'ensemble de l'enceinte de l'abbaye ; le sol des terrains compris dans cette enceinte ; les substructions des bâtiments abbatiaux que renferment ces terrains (cad. B 512) : classement par arrêté du 5 juillet 1965
type d'étude recensement immeubles MH
documentation MAP
référence PA00082792
  © Monuments historiques, 1992
date versement 1993/06/11
date mise à jour 2014/01/10
crédits photo Ministère de la Culture (France), Médiathèque de l'architecture et du patrimoine (objets mobiliers), tous droits réservés
 
Contact service producteur
voir aussi Arrêté de protection numérisé
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.


1

Requête ((PA00082792) :REF )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0