Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 1

  Inventaire général du patrimoine culturel
édifice / site Château, Parc dit Domaine National de Saint-Cloud
localisation Ile-de-France ; Hauts-de-Seine ; Saint-Cloud
aire d'étude Saint-Cloud
adresse parc du château
destinations successives école normale supérieure ; bureau international des poids et mesures ; stade français ; direction générale des armées ; musée historique du domaine
dénomination château ; parc
parties non étudiées jardin paysager ; jardin fleuriste ; bassin ; cascade ; communs ; étable à chevaux ; fabrique de jardin ; serre ; caserne ; haras ; gare ; pont
objets mobiliers
époque de construction 4e quart 16e siècle ; 2e moitié 17e siècle ; milieu 18e siècle ; limite 18e siècle 19e siècle ; 19e siècle
auteur(s) Le Pautre Antoine (architecte) ; Gobert Thomas (architecte) ; Girard Jean (entrepreneur) ; Le Nôtre André (architecte paysagiste) ; Hardouin Mansart Jules (architecte) ; Contant Pierre, ou : Content Pierre, ou : Constant Pierre, dit : Contant d'Ivry (dessinateur) ; Legrand Pierre Germain (architecte paysagiste) ; Mique Richard (architecte) ; Percier Charles (architecte) ; Fontaine Pierre François Léonard (architecte) ; Hurtault Maximilien Joseph (architecte) ; Dubreuil Eugène (architecte) ; Clerget Jacques-Jean (architecte) ; Dumoulin Louis (architecte) ; Leclerc Charles Alfred (architecte)
historique Monsieur, frère du roi, acquiert le domainé en 1658. Il y trouve un château de la fin du 16e siècle, une grotte et des jardins. De 1658 à 1665 s'ébauche le parc avec sa cascade. Entre 1670 et 1680, transformation du château : triplement du corps de logis, construction des ailes. S'y ajoutent pavillon de Valois, écuries hautes, corps de garde, Trianon. les transformations du parc, bassin des cygnes, grande cascade cessent avec la mort de monsieur en 1701. En 1743, Louis d'Orléans fait bâtir une salle de spectacle, transforme le Trianon surnommé en 1785 pavillon de Breteuil. Son fils Louis Philippe d'Orléans réaménage les jardins, le parterre de la lyre, le violon de la Brosse, la Gayette, le fer à cheval, le bosquet de la Félicité. Marie Antoinette, qui acquiert le château des 1785, augmente la façade ouest et le corps de logis. Napoléon 1er y bâtit un manège avec abreuvoir, la lanterne de Démosthène. Louis XVIII fait bâtir le pont de tranche montagne, plusieurs portes ouvrant sur les communes limitrophes et le jardin du Trocadéro. Charles X installé la caserne Sully, des écuries neuves et transforme le bâtiment des pages en grand commun. Sous Louis Philippe sont construits le pavillon turc, celui de la faisanderie, la ferme qui accueillera l'institut pasteur à Villeneuve l'étang ; un haras est projeté. La manufacture de porcelaine et le musée de la céramique s'installent à Sèvres en 1876 sur un coin du parc. En 1863 disparaissent l'orangerie et la salle de spectacle. Le 13 octobre 1870, le château est détruit par un incendie. En 1879, apparaît le projet abandonne de palais de cristal sur les ruines du château qui sont alors dispersées à travers le monde. Le pavillon de Valois abrite désormais l'école normale supérieure ; le pavillon de Breteuil est cédé au bureau international des poids et mesures. En 1897 le bâtiment du double du grand livre de la dette nationale s'élève grace aux vestiges du grand commun.
description Château et pavillon de Valois en pierre de taille ; communs en moellons recouverts d'enduit ; pavillon de Charles X et pavillon de la faisanderie en pan de bois ; gare de l'empereur couverte en chaume
élévation élévation ordonnancée
étages sous-sol ; étage de soubassement ; 3 étages carrés ; 2 étages de comble
escaliers escalier dans-oeuvre ; escalier tournant à retours avec jour ; en maçonnerie ; escalier dans-oeuvre ; escalier droit ; en maçonnerie
gros-oeuvre calcaire ; pierre de taille ; moellon ; enduit ; pan de bois ; bois ; brique
couverture (type) toit à longs pans ; croupe ; toit à longs pans brisés ; toit brisé en pavillon
couverture (matériau) ardoise ; tuile plate ; chaume ; zinc en couverture
couvrement voûte en berceau
décor ferronnerie ; sculpture (étudiée dans la base Palissy) ; décor stuqué ; peinture ; menuiserie
état vestiges
propriété propriété publique
protection MH 1994/12/08 : classé MH
type d'étude inventaire topographique
rédacteur(s) Drigeard Séverine ; Le Bas Antoine
référence IA92000284
  © Inventaire général
enquête 1995
date versement 1997/03/19
date mise à jour 2010/02/26
crédits photo Archives photographiques (Saint-Quentin-en-Yvelines) - Ministère de la Culture (France) - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine - diffusion RMN
 
dossier en ligne
Contact service producteur
service producteur Conseil régional d'Ile-De-France - Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel
115, rue du Bac 75007 Paris - 01.53.85.59.93
autre dossier dossier de protection
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.


1

Requête ((IA92000284) :REF )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0