Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 1

  Inventaire général du patrimoine culturel
édifice / site pont
localisation Ile-de-France ; Yvelines ; Poissy
aire d'étude Poissy centre
adresse cours du Quatorze-Juillet
hydrographie Seine (la)
dénomination pont
parties étudiées moulins
partie(s) étudiée(s)
époque de construction 12e siècle
siècle détail 14e siècle ; 16e siècle ; 19e siècle
auteur(s) Astier de la Vigerie (ingénieur) ; Cheronnet (entrepreneur) ; Coster (ingénieur) ; Eiffel (entrepreneur) ; Polonceau Antoine-Rémi (ingénieur)
historique L'existence du pont de Poissy, sur la route de Paris à Rouen, est attestée dès 1162, dans l'acte de fondation du prieuré Saint-Blaise par Thibault de Marly. Il subit au cours des temps de nombreuses destructions : entre 1346-1356, lors de la guerre de cent ans, en 1590 durant le siège de Paris Henri IV fait détruire deux arches, réparées en 1599. A la fin du 17e l'ouvrage est constitué de 24 arches, repose sur deux îlots en milieu de rivière et fait une longueur totale de 406, 70 mètres, état qu'il conserve jusqu'au début du 19e siècle. En 1820, on envisage des travaux de réfection importants : plusieurs arches sont reconstruites et les travaux menés par l'entreprise des ponts et chaussée Cheronnet à Meulan. Des projets de reconstruction sont présentés dont ceux de Coster en 1823 et d'Astier de la Vigerie qui propose un déplacement du pont, 125 m en amont pour en diminuer la longueur. Aucun projet n'est retenu. En 1836, une passerelle de bois remplace des arches manquantes. En 1846, Antoine-Rémi Polonceau, ingénieur en chef des ponts et chaussées en Seine-et-Oise, construit une arche marinière de 32 mètres qui remplace 3 arches. A cette époque le pont ne comporte plus que 15 arches en rivière. E 1874, suppression du deuxième îlot pour construire 2 nouvelles arches. Le pont est fortement endommagé par les bombardements de 1944 est restauré. Une arche marinière est établie sur la rive droite et au centre des arches sont remontées mais cela n'est que provisoire. Déjà en 1938, le pont est jugé insuffisant pour le trafic routier. Des projets de reconstruction sont envisagés, à 200 mètres de l'ancien : en 1947, projet des anciens établissements Eiffel, "pont continu en acier", en 1948 projet adopté de pont en ossature de fer avec culées, piles et garde corps en béton. Ce nouveau pont est inauguré le 19 juillet 1952. Du vieux pont, il ne reste aujourd'hui que les trois premières arches restaurées, les plus anciennes du pont et les dernières arches sur la commune de Carrière-sous-Poissy en ruines.
gros-oeuvre pierre de taille ; fonte ; métal
état vestiges
propriété propriété publique
protection MH 1937/07/23 : inscrit MH partiellement
type d'étude inventaire topographique
rédacteur(s) Cueille Sophie
référence IA78000368
  © Inventaire général
enquête 2000
date versement 2004/05/04
date mise à jour 2006/02/13
crédits photo Vialles, Jean-Bernard - © Inventaire général, ADAGP
 
dossier en ligne
Contact service producteur
autre dossier dossier de protection
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.


1

Requête ((IA78000368) :REF )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0