Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 1

  Inventaire général du patrimoine culturel
édifice / site Viaduc
localisation Alsace ; Haut-Rhin ; Dannemarie
aire d'étude Dannemarie
lieu-dit Barrenweg
dénomination viaduc
époque de construction milieu 19e siècle ; 3e quart 19e siècle ; 1er quart 20e siècle ; 2e quart 20e siècle
année 1855 ; 1915 ; 1947
auteur(s) Aigremont d' (ingénieur)
historique Le passage de la ligne de chemin de fer Paris-Bâle par Dannemarie entraîna la construction de sa gare en 1858 et celles de deux viaducs à proximité, l'un à cheval sur le ban de Dannemarie et de celui de Ballersdorf et le second à cheval sur le ban de Manspach. Les plans de ce denier furent dressés par l'ingénieur d'Aigremont. Les travaux commencèrent en 1855, sous la direction des entrepreneurs Parent-Schacker et furent exécutés en grande partie par des ouvriers Belges. Le viaduc du "Barrenweg" du côté de Ballersdorf (T.A. 05) fut achevé le premier et le 1er train venant de Bâle entra en gare de Dannemarie le 15 octobre 1857. Ce n'est que le 15 février 1858 que le second viaduc, plus important, et enjambant la Largue du côté de Manspach (T.A. 07) fut achevé, permettant ainsi la poursuite du trafic vers la trouée de Belfort. Le 3 Novembre 1870, le capitaine Thiers, de la garnison de Belfort, fit sauter une partie du viaduc pour retarder l'avance prussienne. Restauré autour de 1872, les Français le dynamiteront partiellement à nouveau le 26 août 1914, avant de restaurer l'ensemble dès 1915. Le viaduc sera à nouveau partiellement détruit le 27 Novembre 1944 par un bombardement allemand. Le 2.9.1947, la reconstruction du viaduc était achevée.
description Le viaduc du "Barrenweg" du côté de Ballersdorf (T.A. 05) compte 34 cintres, dont les plus hauts s'élèvent à 18m. Ils représentent une masse de maçonnerie de 26 000m cube. Environ 9 millions de briques avaient été cuites sur place dans des fours de campagne. Le second viaduc enjambant la Largue compte 43 cintres et des piles hautes de 29m, ce qui représente une masse de maçonnerie de 40 000m cube pour 14 millions de briques.
gros-oeuvre maçonnerie ; brique ; pierre de taille ; béton
type d'étude inventaire préliminaire
rédacteur(s) Fritsch Florent ; Jordan Benoît
référence IA68007687
  © Inventaire général
enquête 2001
date versement 2010/11/27
Contact service producteur
service producteur Région Alsace - Service de l'Inventaire du Patrimoine culturel
Palais du Rhin - 2 Place de la République 67000 Strasbourg - 03.88.15.38.31
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.


1

Requête ((IA68007687) :REF )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0