Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 1

  Inventaire général du patrimoine culturel
édifice / site maisons fortes
localisation Aquitaine ; Pyrénées-Atlantiques ; Accous
aire d'étude Accous
dénomination maison forte
collectifs 10 repérées ; 7 étudiées
époque de construction 13e siècle ; 14e siècle
historique En vallée d'Aspe, Anne Berdoy (T.E.R. d'histoire médiévale) répertorie dix maisons fortes : à Borce (2) , Cette (commune d'Eygun) , Eygun, Etsaut, Lescun (2) , Orcun (commune de Bedous) , Osse (2). Dans son étude elle émet des doutes quant à celles de Cette et d'Orcun, de même que sur l'une des deux maisons fortes de Borce et de Lescun. Donc cette dénomination est certaine pour six édifices en Aspe. Les recherches sont peu avancées dans cette région, la dernière étude se rapprochant de ce sujet étant un inventaire de certains sites défensifs et fortifiés dans le Bordelais, le Bazadais et le pays landais du 11e siècle au 15e siècle, étude menée par J.B. Marquette. Seule une maison forte a été fouillée en Aquitaine, à Saint-Germain d'Esteuil. Le concept de maison forte existe au moyen âge : les textes médiévaux mentionnent des domus secura ou firma et leur aménagement défensif est soumis à autorisation. C'étaient probablement des maisons nobles. Ce type de construction se multiplie au 13e siècle en France, et le phénomène perdure au 14e siècle, période d'affaiblissement du pouvoir central. Les maisons fortes de la vallée d'Aspe se présentent sous la forme de tours auxquelles ont souvent été accolées postérieurement des maisons d'habitation. Ces tours possèdent des systèmes défensifs de peu d'importance (archères) , de même que dans les autres vallées voisines, Ossau et Baretous. Elles datent du 13e siècle, du 14e siècle, et ont subi des remaniements successifs, preuve de l'utilisation de ces constructions au cours du temps : percements de baies et de portes du 16e siècle jusqu'au 20e siècle.
gros-oeuvre calcaire ; moellon ; moyen appareil ; galet ; appareil mixte
type d'étude inventaire topographique (enquête partielle)
rédacteur(s) Pécheux Barbara
référence IA64001029
  © Inventaire général
enquête 1997
date versement 2004/12/10
Contact service producteur
service producteur Conseil régional d'Aquitaine - Service chargé de l'inventaire
54, rue Magendie 33077 Bordeaux Cedex - 05.57.95.02.02
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.


1

Requête ((IA64001029) :REF )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0