Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 1

  Inventaire général du patrimoine culturel
édifice / site ensemble fortifié dit motte la Tourette.
localisation Aquitaine ; Pyrénées-Atlantiques ; Arzacq-Arraziguet
aire d'étude Arzacq-Arraziguet
dénomination ensemble fortifié
parties non étudiées église ; basse-cour ; motte ; fossé ; enceinte
époque de construction 10e siècle ; 11e siècle ; 12e siècle ; 13e siècle ; 14e siècle
auteur(s) maître d'oeuvre inconnu
historique Cet ensemble fortifié s'étend du 10e siècle au 14e siècle. La motte artificielle et les fossés en eau sont encore très bien conservés. Par ailleurs le plan cadastral de 1827 permet de manière sûre de reconstituer l'emplacement de la basse-cour occupée dès l'origine par des maisons, ainsi que le tracé de la 1ère enceinte. La 2ème enceinte est plus altérée par le temps mais cependant encore distinguable sur le terrain. Ce système de défense utilise au mieux le relief : il s'est développé à l'extrémité d'un éperon dont la pointe s'avance vers les petites landes, dites "las lannettes". L'éperon est entouré par les 2 ruisseaux convergents de l'Arriu et de l'Arribet, qui, bien que modestes, ne constituent pas moins une véritable coupure grâce à leur dénivellation. La première enceinte, la plus proche, borde le chemin rural dit de Clot de la Motte, tourne à angle droit en longeant les maisons de la rue de la Basse Ville (autrefois chemin de Morlanne) et revient par un nouvel angle droit vers la motte. La 2ème enceinte englobait l'église (détruite) et le cimetière attenant, ainsi qu'un moulin sur l'Arriou. Le bourg en grandissant s'est étendu à la 2ème enceinte. Cet ensemble fortifié constituait le "chastel" ou "castet" mentionné dans la Charte de 1349, possession du seigneur d'Arzacq. Durant le 13e siècle et le 14e siècle, les seigneurs qui la possédèrent furent : Espanhau, Guitard, noble Fortané, Thomas Roger d'Aspes. On constate qu'aucun document postérieur à cette Charte ne fait état du castet d'Arsacq. La Guerre de Cent Ans aurait-elle été fatale au "château"?. Les rois de France n'auraient-ils pas désiré relever le site défensif stratégique de cette bastide anglaise ?. Mr. Lavie souligne qu'en 1466, il n'est plus question que de la "maison capdail de la gentillesse d'Arsac". La motte et les terrains qui l'entourent fut le dernier bien noble, avec la halle, qui restât propriété de la Maison de Gramont jusqu'au milieu du 19e siècle.
état vestiges
propriété propriété privée
type d'étude inventaire topographique
rédacteur(s) Pécheux Barbara
référence IA64000006
  © Inventaire général
enquête 1996
date versement 1999/04/01
date mise à jour 2011/09/24
Contact service producteur
service producteur Conseil régional d'Aquitaine - Service chargé de l'inventaire
54, rue Magendie 33077 Bordeaux Cedex - 05.57.95.02.02
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.


1

Requête ((IA64000006) :REF )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0