Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 1

  Inventaire général du patrimoine culturel
édifice / site église abbatiale Saint-Michel, actuellement église paroissiale
localisation Lorraine ; Meuse ; Saint-Mihiel
aire d'étude Saint-Mihiel
adresse place Jean Bérain
destinations successives église paroissiale
dénomination église
édifice contenant abbaye de bénédictins Saint-Michel, actuellement hôtel de ville, tribunal, bibliothèque, musée
4
époque de construction 9e siècle (détruit) ; 2e moitié 11e siècle ; 12e siècle ; 13e siècle ; 4e quart 17e siècle
siècle détail 13e ou 14e siècle ; 14e ou 15e siècle ; 16e siècle ; 18e siècle ; 1er quart 19e siècle ; 2e moitié 19e siècle ; 2e quart 20e siècle
année 1068 ; 1550 ; 1635 ; 1679 ; 1698 ; 1799
auteur(s) Boulanger Hilarion (architecte) ; Molet (sculpteur) ; Boulard (sculpteur) ; Cimar J. (sculpteur)
historique A la première église, fondée au moment du transfert de l'abbaye, avant 830, succède un autre édifice, reconstruit (en totalité ?) dans la seconde moitié du 11e siècle à l'initiative de l'abbé Albert II, consacré en 1068 ou 1069 par les évêques de Trèves, Toul et Verdun. Il en subsiste le gros-oeuvre des parties basses de la tour-porche occidentale, ainsi que le voûtement du rez-de-chaussée et peut-être de l'étage ; la construction se prolonge dans le dernier quart du 11e siècle (consécration de l'autel en 1080) et jusqu'au milieu du 12e siècle. De cette dernière période subsistent les bras du transept, les bases des tours orientales (?) et les chapelles qui les encadrent, une partie des élévations et des baies de la tour-porche ainsi que, selon H. Collin, le couvrement du portail occidental ; dans le courant du 13e siècle, voûtement des bras du transept, ouverture d'une fenêtre dans le mur Est du bras sud, pose de la corniche de la tour-porche ; à la fin du 13e ou au début du 14e siècle, percement d'une porte dans le mur sud de la nef (5e travée) ; au 14e ou 15e siècle, construction des 1ère et 3e chapelles Nord, des 2e et 4e chapelles Sud ; au 16e siècle, construction des 2e chapelle Nord et 3e chapelle Sud, repercement du 3e niveau de la tour-porche, reprise de la maçonnerie de la façade occidentale de la tour-clocher à la suite d'un effondrement survenu en 1550 ; pose du trumeau et du remplage du portail occidental ; en 1635, l'église subit de gros dégâts dus à l'artillerie nécessitant d'importants travaux ; en 1679, reprise de l'arc entre la tour-clocher et la nef, fermeture de la baie de la tribune, travaux consécutifs à la pose de l'orgue ; de 1698 à 1716, reconstruction de la nef, du choeur et des parties hautes des tours orientales, suppression de la crypte, pose des contreforts et de la balustrade de la tour, sous la direction du frère Hilarion Boulanger, architecte, travaux de sculpture du choeur réalisés par Molet, stucs de Boulard ; en 1725, puis en 1750, un ouragan détruit la flèche de la tour-porche ; toiture provisoire détruite à nouveau en 1792, refaite dans l'état actuel en 1799, 1800 ; dans la 2e moitié du 19e siècle, construction de la chapelle des fonts, au sud de la tour-porche, et de la chaufferie, entre la nef et le bras nord du transept ; importants travaux de réfection réalisés après 1918.
description moellon enduit : parties hautes du vestibule de la chapelle de la Vierge, gros-oeuvre du corps de bâtiment adossé au bras nord du transept ; voûte d'arêtes : rez-de-chaussée et étage de la tour-clocher ; voûte d'ogives : nef et transept ; coupoles en pendentifs : choeur ; toits en appentis : vestibule de la chapelle de la Vierge, corps de bâtiment adossé au bras nord du transept
plan plan en croix latine
étages 3 vaisseaux
escaliers escalier dans-oeuvre ; escalier en vis ; en maçonnerie
gros-oeuvre calcaire ; pierre de taille ; moellon ; enduit
couverture (type) toit à longs pans ; croupe ; croupe ronde ; appentis
couverture (matériau) ardoise
couvrement voûte d'arêtes ; voûte d'ogives ; coupole en pendentifs
décor sculpture
représentation bâton brisé ; billette ; ornement végétal ; torsade ; coquille ; pyramide ; ordre antique : superposition ; ordre toscan ; ordre corinthien ; ordre dorique ; enroulement ; rai de coeur ; ove ; denticules ; entrelacs ; acanthe ; palme ; soleil ; quadrilobe ; ange ; putto
  bâtons brisés : rouleau d'archivolte du portail occidental ; billettes : arcatures de la tour-clocher ; décor végétal : chapiteaux des parties hautes de la tour-clocher, porte du mur Est du bras sud du transept, portail de la 5e travée du mur sud de la nef, clefs de voûte nef et transept, arcs doubleaux du choeur ; torsade : face Est de la tour-clocher (dans le comble) ; coquille : portail occidental ; pyramides : amortissements des contreforts de la nef ; ordres superposés (toscan et corinthien) : tours orientales ; ordre corinthien : chapiteaux du cheour ; ordre dorique : chapiteaux de la nef ; enroulements : contreforts de l'abside ; oves et rais-de-coeur : contrefort axial de l'abside, frise du choeur ; denticules : frise du choeur, porte de la chapelle Saint-Joseph ; entrelacs : contrefort axial de l'abside ; acanthe : portes des chapelles Saint-Joseph et de la Vierge ; palme : frise du choeur ; soleil : voûte du choeur (2e travée) ; quadrilobe : voûte du choeur (3e travée) , contrefort axial ; ange : porte du choeur et écoinçons ; putto : porte du choeur
typologie église-halle
propriété propriété de la commune
type d'étude inventaire topographique
rédacteur(s) Guillaume Jacques ; Jacops Marie-France
référence IA55000175
  © Région Lorraine - Inventaire général
enquête 1975
date versement 2000/06/15
date mise à jour 2007/02/01
Contact service producteur
service producteur Conseil régional de Lorraine - service régional de l'inventaire général
Hôtel Ferraris - 29, rue du Haut Bourgeois 54000 Nancy - 03.83.32.90.63
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.


1

Requête ((IA55000175) :REF )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0