Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 1

  Inventaire général du patrimoine culturel
édifice / site cathédrale Saint-Etienne
localisation Midi-Pyrénées ; Lot ; Cahors
aire d'étude Cahors centre
adresse place Chapou
dénomination cathédrale
édifice contenant ensemble cathédral
4
parties non étudiées cloître
objets mobiliers
époque de construction 1ère moitié 12e siècle ; 4e quart 13e siècle ; 1ère moitié 14e siècle ; 4e quart 15e siècle ; 1ère moitié 16e siècle ; 2e moitié 19e siècle
auteur(s) Abadie Paul (architecte diocésain) ; Deschamps Pierre (architecte)
historique On ne sait quasiment rien des édifices antérieurs à la cathédrale romane. Après la réforme du chapitre réalisée en 1090 par l'évêque Géraud, la construction de la nouvelle cathédrale et des bâtiments canoniaux est entreprise au début du 12e siècle : l'autel majeur et l'autel de la Sainte-Coiffe sont consacrés par le pape Calixte II en 1119 et l'essentiel des travaux paraît achevé avec le portail nord dans les années 1140. La rénovation de la cathédrale, envisagée dès 1255 lorsque le pape concède à cette fin une bulle d'indulgence, serait engagée sur le chevet en 1285 grâce à l'institution d'un premier droit d'annates par l'évêque Raymond de Cornil dont le tombeau est dressé dans une chapelle nord en 1293. Les travaux se poursuivent à l'aménagement de trois autres chapelles, la construction du massif occidental entre 1308 et 1316, la réfection complète de la toiture et l'exécution d'un vaste programme de peintures murales à l'intérieur qui achève entre 1316 et 1324 la transformation de l'édifice ; on peut faire l'hypothèse que Pierre Deschamps soit intervenu sur le chantier. La chapelle Saint-Martin, actuelle sacristie, est reconstruite entre 1328 et 1337. Le renouveau qui suit la guerre de Cent ans se traduit par la construction décidée par l'évêque Antoine d'Alamand, sur l'emplacement de l'absidiole sud, d'une chapelle dédiée à la Vierge Immaculée, appelée "chapelle profonde", consacrée en 1484, puis pour le grand archidiacre Louis de Theiss d'une nouvelle chapelle érigée entre les absidioles est et nord en 1491. Un bâtiment, dont une cheminée porte les armes du chapitre, est ajouté à l'est de la chapelle Saint-Martin peut-être à la fin du 15e siècle. La salle capitulaire romane est remplacée par une chapelle dédiée au Saint-Esprit (actuelle chapelle Saint-Gausbert) aménagée entre 1497 et 1502 pour le chanoine Antoine d'Auriolle. Les galeries du cloître sont entièrement reconstruites à partir de la fin du 15e siècle et pendant toute la première moitié du16e siècle et portent les armoiries du chanoine Antoine d'Auriolle et des évêques Antoine de Lusech (1502-1509) , Aloïs de Caretto (1514-1524) et Paul de Caretto (1524-1553). Excepté quelques aménagements intérieurs, les trois siècles qui suivent ne voient pas de travaux importants. Une nouvelle campagne de rénovation, et de restauration, débute dans les années 1850 avec la réfection des absidioles sous la houlette de Paul Abadie alors architecte diocésain de Cahors. Entre 1870 et 1875, le choeur liturgique est refait par Mgr Grimardias en style néo-gothique alors que l'on entreprend le dégagement des coupoles. Le portail nord, muré en 1732 et redécouvert en 1840, est restauré entre 1908 et 1913.
plan plan allongé
étages 1 vaisseau
escaliers escalier dans-oeuvre ; escalier en vis avec jour ; en maçonnerie
gros-oeuvre calcaire ; grès ; pierre de taille
couverture (type) dôme circulaire ; croupe polygonale ; croupe ronde ; toit en pavillon ; flèche en maçonnerie ; appentis ; toit à longs pans
couverture (matériau) ardoise ; tuile creuse ; tuile plate
couvrement coupole sur pendentifs ; voûte d'ogives ; cul-de-four ; voûte en berceau brisé
décor sculpture (étudiée dans la base Palissy) ; peinture (étudiée dans la base Palissy) ; vitrail (étudié dans la base Palissy)
propriété propriété de l'Etat
protection MH 1862 : classé MH
type d'étude inventaire topographique
rédacteur(s) Bénéjeam-Lère Mireille ; Scellès Maurice
référence IA46000008
  © Inventaire général
enquête 1988
date versement 1997/10/07
date mise à jour 2012/04/19
crédits photo Peiré, Jean-François - © Région Midi-Pyrénées - Inventaire général, ADAGP
 
service producteur Conseil régional de Midi-Pyrénées - Direction de la Culture et de l'Audiovisuel - Service Connaissance du Patrimoine
22, bd Maréchal Juin 31406 Toulouse cedex 9 - 05.34.45.97.33
autre dossier dossier de protection
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.


1

Requête ((IA46000008) :REF )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0