Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 1

  Inventaire général du patrimoine culturel
édifice / site Abbaye de Cisterciens
localisation Centre ; Loiret ; Saint-Maurice-sur-Aveyron
aire d'étude Châtillon-Coligny
lieu-dit Fontainejean
dénomination abbaye
parties non étudiées église ; chapelle ; grange aux dîmes ; communs
époque de construction 2e quart 12e siècle ; 3e quart 12e siècle ; 1er quart 16e siècle ; 3e quart 19e siècle
siècle détail 20e siècle
année 1173 ; 1840
auteur(s) maître d'oeuvre inconnu
historique Fondée grâce à Milon de Courtenay, l'abbaye de Fontainejean est la 8e abbaye cistercienne de Pontigny ; le premier abbé, Etienne, arrive de l'abbaye mère en 1124 avec 12 religieux ; la construction commence vers 1140, l'église est consacrée en 1173 ; 1148 : Pierre de France, frère de Louis VII et gendre de Renaud de Courtenay, en fait une abbaye royale ; 1189 : on compte 80 moines et 400 étudiants ; les cloîtres comprenaient 80 cellules, les bâtiments agricoles consistaient en moulin, forge, four à chaux, tuilerie, grange aux dîmes, pressoir, celliers ; le domaine de l'abbaye s'étend considérablement jusque vers 1300 : les moines procèdent à la création d'étangs, construction de granges, moulins et fours, fondations de villages et de fermes, plantations de vignes, prés, exploitation de marne et forêts ; vers 1358, 1360 : Robert Knolles pille l'abbaye ; 1376 : Charles V la fait relever ; 1422 : pillage par les Anglais ; jusqu'en 1530, villages et fermes se construisent autour de l'abbaye ; de 1506 à 1524, on bâtit la chapelle Saint-Laurent ; 1561 : Odet de Châtillon, fils de Gaspard I de Coligny, 1er abbé commendataire de l'abbaye, abjure le catholicisme, en 1562 : l'abbaye est brûlée et les moines massacrés ; vers 1595, l'abbé commendataire sépare la nef du choeur par un mur, élève un clocher de bois au collatéral sud, divisé le transept sud déjà abîmé par un plancher : en bas, les magasins, en haut, 8 cellules de moines, les matériaux de la nef détruite servent à reconstruire les bâtiments conventuels ; 1716 : un ouragan ruine le logis abbatial ; Dom Feroux, prieur de 1761 à 1769, fait restaurer l'église ; 1790 : la chapelle Saint-Laurent est détruite, la maison conventuelle est vendue et l'église est pillée, en 1794 : l'église vendue comme bien national est débarrassée de sa toiture, la flèche du clocher est démontée ; 1820 : les voûtes s'effondrent ; de 1822 à 1834, le préfet Mésange continue la destruction de l'église et en vend les matériaux ; vers 1840, destruction du logis abbatial et construction d'une maison de campagne ; vers 1845, destruction des caveaux seigneuriaux ; 1862 : chute de l'arc triomphal ; il subsiste les vestiges du mur sud de la nef, le collatéral est du transept nord et l'une de ses voûtes, et la grange des dîmes ; 20e siècle, une maison secondaire est aménagée dans le transept nord
description L'église était longue de 84m ; la nef large de 10m, épaulée par des arc-boutants, était couverte par des voûtes sexpartites de 30m de haut sur supports alternés ; le choeur était un carré de 24m de côté ; le transept était long de 40m et haut de 15 ; deux collatéraux de 5m de large, couverts de voûtes quadripartites, longeaient la nef, le transept et le choeur ; sous le choeur se trouvaient les deux caveaux des seigneurs de Courtenay ; voûtains de brique et carreaux de terre ont du être fabriqués in situ
plan plan en croix latine
étages 3 vaisseaux
gros-oeuvre calcaire ; brique ; silex ; pierre de taille ; moellon
couverture (type) toit à longs pans ; croupe
couverture (matériau) tuile plate ; ardoise
couvrement voûte d'ogives
décor sculpture
représentation crochet, feuille
  support : chapiteaux de l'église
état vestiges
propriété propriété privée
protection MH 1925/10/06 : inscrit MH
type d'étude inventaire topographique
rédacteur(s) Bardisa Marie ; Billon Claire ; Coste Georges
référence IA00124345
  © Inventaire général
enquête 1986
date versement 1995/06/15
date mise à jour 2013/03/01
crédits photo Service des archives photographiques ; Mas - Ministère de la Culture (France) - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine - diffusion RMN
 
dossier en ligne
Contact service producteur
autre dossier dossier de protection
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.


1

Requête ((IA00124345) :REF )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0