Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 1

  Inventaire général du patrimoine culturel
édifice / site Basilique Saint-Martin
localisation Centre ; Indre-et-Loire ; Tours
aire d'étude Tours Centre
adresse rue des Halles
dénomination basilique
parties non étudiées cloître ; salle capitulaire ; buanderie
éléments remarquables voûte
objets mobiliers
époque de construction 2e quart 5e siècle (détruit) ; 3e quart 5e siècle (détruit) ; 1er quart 11e siècle (détruit) ; 4e quart 11e siècle ; 4e quart 12e siècle ; 2e quart 13e siècle ; 2e moitié 13e siècle (détruit) ; 14e siècle ; 15e siècle ; 1er quart 16e siècle
année 1723
auteur(s) François Bastien (maître de l'oeuvre) ; Vitry Bernard (architecte) ; Poyeti Bernard (architecte) ; Baillargé Alphonse Jules (architecte, auteur du modèle) ; Laloux Victor (architecte)
historique La basilique construite sur le tombeau de saint Martin pour l'évêque saint Brice vers 437 fut somptueusement reconstruite, selon Saint-Grégoire de tours, par l'évêque Perpet et consacrée en 471 ; elle devint collégiale en 818 ; incendiée en 853, 905 et 994, elle fut totalement reconstruite après 1003 et consacrée en 1014 pour le trésorier Hervé ; selon Charles Lelong, on reconstruisit le chevet et le transept vers 1070, 1080 ; la nef, la façade et les tours du transept sont reconstruit vers 1080, 1100 (seule subsiste la tour Charlemagne) ; la tour de l'horloge fut presque entièrement reconstruite vers 1175, 1180 lors d'une reprise générale de l'édifice : voûtement d'ogives de la nef et du transept, reconstruction des tribunes, reprise des parties basses des bas-côtés ; remaniement de la façade ouest ; au cours du 2e quart du 13e siècle on reconstruisit le choeur ; entre 1340 et 1435 on ajouta 7 chapelles sur le flanc nord, et de 1463 à 1478 deux chapelles sur le flanc sud ; le cloître est reconstruit partiellement de 1509 à 1518 par Bastien François ; l'édifice est ravagé en 1562 par les protestants : la tour Charlemagne doit être en partie reprise ; en 1668, des tirants de fer sont posés, sur des plans de Vauban, pour soulager les voûtes ; en 1723 on construisit la maison du chapitre et la buanderie ; des projets de rénovation, notamment par Bernard Poyet en 1788 n'aboutissent pas, mais des travaux d'urgence sont réalisés dans l'église, devenue paroissiale en 1790 ; en 1795 on construisit le dôme de la tour de l'horloge ; en 1797 l'église est transformée en écurie, ses voûtes s'effondrent en 1797 et en 1798 elle est détruite à l'exception des tours Charlemagne et de l'horloge ; en 1874 Alphonse Baillarge projette une reconstruction in situ, mais c'est le projet de Victor Laloux qui sera réalisé (dossier) ; en 1928, la tour Charlemagne s'effondra, une armature de béton fut coulée pour consolider ce qu'il en restait : ce n'est qu'en 1963 qu'elle fut restaurée et reconstruite par Bernard Vitry
description Moellon sans chaîne en pierre de taille pour la partie reconstruite de la tour charlemagne ; dôme carré, voûte d'arêtes et voûte d'ogives, escalier hors-oeuvre en vis et en maçonnerie pour la tour de l'horloge ; terrasse, voûte d'arêtes, cul-de-four, coupole sur pendentifs, voûte d'ogives, escalier dans-oeuvre en vis et en maçonnerie pour la tour charlemagne ; voûte en pendentifs pour la galerie est du cloître ; escalier dans-oeuvre, tournant et en charpente pour la maison du chapitre ; toit à longs pans pour la maison du chapitre et la buanderie
plan plan en croix latine
élévation élévation à travées ; élévation ordonnancée
étages 5 vaisseaux
escaliers escalier hors-oeuvre ; escalier en vis sans jour ; en maçonnerie ; escalier dans-oeuvre ; escalier en vis sans jour ; en maçonnerie ; escalier dans-oeuvre ; escalier tournant ; en charpente
gros-oeuvre calcaire ; pierre de taille ; moellon sans chaîne en pierre de taille ; béton armé
couverture (type) dôme carré ; terrasse ; toit à longs pans
couverture (matériau) ardoise
couvrement voûte d'arêtes ; cul-de-four ; voûte d'ogives ; coupole sur pendentifs ; voûte en pendentifs
décor sculpture (étudiée dans la base Palissy) ; peinture (étudiée dans la base Palissy)
représentation Daniel dans la fosse aux lions ; animal ; être humain : en buste, tête ; feuillage
  Daniel dans la fossé aux lions pour le chapiteau du rez-de-chaussée de la tour charlemagne ; animal, angelot et buste humain pour les culots du 2e étage de la tour charlemagne ; tête humaine et feuillage pour chapiteaux et culots
état vestiges ; restauré
propriété propriété publique
protection MH 1840 : classé MH ; 1846 : inscrit MH ; 1858 : classé MH ; 1862 : classé MH
type d'étude inventaire topographique
rédacteur(s) Réau Marie-Thérèse
référence IA00071347
  © Inventaire général
enquête 1986
date versement 1991/12/06
date mise à jour 2013/03/01
crédits photo Malnoury, Robert (reproduction) - © Région Centre - Inventaire général
 
dossier en ligne
Contact service producteur
autre dossier dossier de protection
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.


1

Requête ((IA00071347) :REF )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0