Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 1

  Monuments historiques
édifice / site Château de l'Arthaudière
localisation Rhône-Alpes ; Isère ; Saint-Bonnet-de-Chavagne
dénomination château
éléments protégés MH communs ; ferme ; puits ; terrasse ; enclos ; pavillon ; clôture ; grille
époque de construction 16e siècle ; 17e siècle ; 18e siècle
historique Le premier témoignage écrit de l'existence de la maison forte date de 1345. Construction d'une tour ronde au 13ème siècle, à laquelle vient s'ajouter une tour rectangulaire au début du 14ème. Construction de l'aile ouest au début du 16ème siècle. Le domaine est incendié en 1580 par les Huguenots. André II de La Porte entreprend la restauration du château vers 1590, dont le premier étage de l'aile nord. L'escalier monumental et le remaniement de l'aile est, datent de 1680. En 1726, des transformations sont apportées au château. A la fin du 19ème siècle, la tour ronde est surélevée par un volume polygonal en briques, couvert d'une terrasse. L'aile orientale reçoit un soubassement de calcaire blanc et les chaînes d'angle sont reprises. Dans les années 1950, un incendie détruit l'aile est.
propriété Propriété d'une personne privée
protection MH 1991/12/30 : classé MH
  Château, communs, ferme, puits, grilles, terrasses, pavillons et murs de clôture (cad. B 101, 102, 363, 485, 486, 502 à 505) : classement par arrêté du 30 décembre 1991
visite fermé au public
type d'étude Recensement immeubles MH
documentation MAP
référence PA00117371
  © Monuments historiques, 1992
date versement 1993/12/03
date mise à jour 2014/01/10
crédits photo © Monuments historiques
 
Contact service producteur
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.


1

Requête ((38370) :INSEE )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0