Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 1

  Monuments historiques
édifice / site Ruines du château
localisation Languedoc-Roussillon ; Aude ; Puilaurens
dénomination château
époque de construction Moyen Age
historique Nommé "castrum de Podio Laurenti" dans les chartes du Moyen-Age. Les substructions indiquent une construction remontant à la période gallo-romaine. Le château commande le col de Campérié et fut le témoin des luttes pour la fondation du royaume de Toulouse. L'infiltration wisigothique depuis Barcelone se fit par le passage que commandait le château. Pendant la croisade albigeoise, la forteresse résiste à Simon de Montfort. En 1250, le domaine est transmis à Jacques Ier, roi d'Aragon. En 1258, un traité (traité de Corbeil) intervient entre le roi Jacques et Saint-Louis et la vicomté est réunie à la couronne. A partir de ce moment, la bannière des de Fenouillet disparaît du donjon de Puylaurens et est remplacée par le drapeau de France. Puylaurens est désormais forteresse royale. Saint-Louis restaure le château et rachète les droits que Bernard Taillefer, comte de Fenouillet, avait cédés en 1011 à l'abbaye de Saint-Martin-de-Cuxa. En 1260, le sénéchal de Carcassonne y place 25 sergents d'armes et un chapelain, faisant de Puylaurens la forteresse comprenant la plus forte garnison des environs. Sous Louis XI et Charles VIII, le château résiste aux armées espagnoles. En 1636 toutefois, les Espagnols prennent la forteresse et la démantèlent. Bien qu'en partie restauré, le château perd en importance jusqu'à la Révolution, époque où il est quasiment abandonné, habité par quelques vétérans sous les ordres d'un officier subalterne. Abandonné, l'édifice perd ses tours et ses murailles.
état vestiges
propriété propriété de la commune
protection MH 1902/08/12 : classé MH
  Château (ruines) : classement par arrêté du 12 août 1902
type d'étude Recensement immeubles MH
documentation MAP
référence PA00102871
  © Monuments historiques, 1992
date versement 1993/10/21
date mise à jour 2014/01/10
crédits photo Signoles, André - © Monuments Historiques
 
Contact service producteur
voir aussi Arrêté de protection numérisé
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.


1

Requête ((11302) :INSEE )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0