Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 94
Domaine

peinture

Dénomination

tableau

Titre

La Colère d'Achille

Auteur/exécutant

COYPEL Antoine (auteur)

Précision auteur/exécutant

COYPEL : Paris, 1661 ; Paris, 1722 ; nationalité : Française

Ecole

France

Période création/exécution

1er quart 18e siècle

Millésime création/exécution

1718

Genèse

carton de tapisserie ; oeuvre en rapport

Historique

Fait partie d'une suite de sujets inspirés de l'Iliade, tissés par les Gobelins ; De 1717 à 1730 une série de cartons de tapisserie fut réalisée aux Gobelins d'après des tableaux de Coypel. Mais l'artiste, déjà âgé, ne put achever la commande et son fils en reprit la charge à sa place : sur cinq pièces, seules les deux premières sont de sa main : celle-ci et son pendant, aujourd'hui au Louvre, gravement mutilé. Une troisième fut peinte par Charles Hérault d'après un autre tableau de Coypel appartenant aux Orléans : "Enée et Achate apparaissant dans le temple à Didon", peint pour la Galerie d'Enée au Palais-Royal vers 1715-1717. Enfin deux autres furent peints par Charles-Antoine Coypel : "Achille courant venger la mort de Patrocle", dit aussi "Le départ d'Achille", qui lui fut payé 3000 livres en 1723, (aujourd'hui au Musée d'Auxerre. H. 380 ; L. 420. Dépôt du Louvre, 1872. Inv. 3547) et "Le sacrifice d'Iphigénie", signé-daté 1730, Musée de Brest (H. 350 ; L. 570, Inv. 3549). Ce carton dut être peint vers 1718, puisque les Comptes des Bâtiments du Roi du 22 décembre 1718 signalent un paiement "au sieur Coypel de 30 000 livres pour six grands tableaux et divers dessins et restaurations pour les Gobelins" (Archives Nationales, O 2776). Cité dans l'"Inventaire des tableaux à la garde du sieur Chastelain, Inspecteur de la Manufacture des Gobelins, en 1736 ("un grand tableau qui représente la "Dispute d'Achille et d'Agamemnon", de 22 pieds de long sur 11 pieds de haut", Bibliothèque Nationale, Cab. Mss., Ms. français 7838). Il se trouvait aux Gobelins en 1794 (Archives des Musées Nationaux, 40 DD 4, Inventaire des Gobelins, peinture, "La collère d'Achilles par Coypel"), en 1810 (Ibid., n° 80, attribué à Charles Coypel, avec les dimensions exactes de 350 par 708). L'inventaire Napoléon le signale encore aux Gobelins sous le n° 536, toujours attribué à Charles Coypel. Il fut déposé à Dijon en 1874. Ce carton de tapisserie fut peint par Coypel d'après son propre tableau ; il avait déjà pratiqué cet agrandissment pour la série de l'Ancien Testament (1695-1697) qu'il avait repris en carton (1710-1718). Cette nouvelle tenture, centrée sur l'Iliade, fut entreprise sous la Régence ; on peut y voir l'action personnelle du Régent, qui permit à Coypel de réaliser des copies agrandies de tableaux lui appartenant : outre ceux-ci, l'"Enée et Didon" copié par Charles Hérault, en raison de la mauvaise santé de l'artiste qui empêcha l'entreprise d'être menée à bien. Le même sujet fut traité plus tard par Deshays pour une tenture de l'Iliade à la Manufacture Royale de Beauvais. J.H. Tischbein l'Aîné s'inspira visiblement en 1776 de la gravure pour sa "Dispute d'Achille et d'Agamemnon", conservé à Hambourg, Kunsthalle, cat. 1956, n° 561 : le groupe, inversé, d'Achille et d'Agamemnon, l'attitude de Minerve, sont directement tirés de l'oeuvre de Coypel. Il est intéressant de constater que Coypel a pu influencer des artistes de la fin du XVIIIe siècle comme Tischbein. La gravure est à l'origine de cette popularité de l'artiste à l'étranger plus de cinquante ans après sa mort. (Notice de Nicole Garnier extraite de "Antoine Coypel", Paris, Arthena, 1989) ; en rapport avec : Coypel, La Colère d'Achille, Tours, Coypel, La Colère d'Achille, Tours, Coypel, Le Sacrifice d'Iphigénie, Brest, Coypel, Le Départ d'Achille, Auxerre, Coypel, Les Adieux d'Hector, Paris

Matériaux/techniques

peinture à l'huile, toile

Description

Peinture à l'huile sur toile

Dimensions

Dimensions Hauteur : 351 cm ; Largeur : 705 cm ; Hauteur (en cm) 351 ; Largeur (en cm) 705

Sujet représenté

scène mythologique (colère, Achille, casque, cuirasse, lance, soldat, Grec, bateau, tente)

Source sujet représenté

Homère : l'Iliade, épopée

Lieu de conservation

Dijon ; musée des beaux-arts

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; transfert de propriété de l'Etat à titre gratuit ; Dijon ; musée des beaux-arts

Date acquisition

2010

Anciennes appartenances

Collection publique, Musée du Louvre, Paris

Numéro d'inventaire

CA 266 et 756 ; 266 (Cat. 1883) ; 193 (Cat. peint. françaises 1968) ; INV 3548 (ancien n° Louvre) ; B 536 (n° Etat)

Dépôt/changement affectation

dépôt ; Dijon ; musée des beaux-arts

Date dépôt/changement affectation

1872

Commentaires

Dépôt de l'Etat de 1872, transfert de propriété de l'Etat à la ville de Dijon le 15 septembre 2010

Bibliographie

Papillon de La Ferté, Extrait des différents ouvrages publiés sur lea vie des peintres, Paris, 1776, 2 vol. (p. 582)
Catalogue historique et descriptif du Musée de Dijon. Peintures - Sculptures - Dessins - Antiquités - Collection Trimolet, Dijon, 1883 (n°266 (donné à Charles-Antoine Coypel))
Engerand (F.), Inventaire des tableaux commandés et achetés par la Direction des Bâtiments du Roi (1709-1792), Paris, 1900 (p.118)
Fenaille (M.), Etat général des tapisseries de la Manufacture des Gobelins (1600-1900), Paris, 1903-1904, 5 vol. (T. III, pp. 293-297)
Magnin (Jeanne), La peinture au Musée de Dijon, Dijon, 1914 (1918 sur la couverture) (n°266, p.115 (donné à Charles-Antoine Coypel))
Magnin (Jeanne), Picture in the Museum of Dijon, Dijon, 1914 (1915 sur la couverture) (n°266, p.115 (donné à Charles-Antoine Coypel))
Dimier (L.), Les Peintres français du XVIIIe siècle, Paris, 1928-1930 (tome I, p.126, 127, 131, n°50)
Magnin (Jeanne), La peinture au Musée de Dijon, 3e éd. revue et complétée, Besançon, 1933 (n°266, p.117-118 (donné à Charles-Antoine))
Lossky (Boris), Inventaire des collections publiques françaises : Tours, musée des beaux-arts, Paris, 1962 (n°25)
Quarré (Pierre) et Geiger (Monique), musée des beaux-arts de Dijon. Catalogue des peintures françaises, Dijon, 1968 (n°193 (donné à Charles-Antoine))
Compin (Isabelle) et Roquebert (Anne), Catalogue sommaire illustré des peintures du musée du Louvre et du musée d'Orsay : Ecole française, Annexes et index, t. V, Paris, 1986 (p. 232)
Foucart-Walter (Elisabeth), "Tableaux déposés", dans Compin (Isabelle) et Roquebert (Anne), Catalogue sommaire illustré des peintures du musée du Louvre et du musée d'Orsay : Ecole française, Annexes et index, t. V, Paris, 1986 (p. 232)
Garnier (Nicole), Antoine Coypel, Paris : Arthena, 1989 (n°138, p.177-178, fig.466)
Berthelet (Odette), L'atelier Chauffrey-Müller - 36 ans de rentoilage et de restauration de peintures à Paris (1919-1955), Ecole du Louvre, 2010 (pp. 187-188, annexe p. 115)

Rédacteur

Sabine Marie-Anne ; Bardin Dominique

Copyright notice

© Dijon, musée des beaux-arts, © Service des musées de France, 2017

Crédits photographiques

© Dijon, musée des beaux-arts

 

Demande de photographie et/ou de conditions d'utilisation

 

Renseignements sur le musée

 

Contact musée

 

Cet artiste aux Archives Nationales (base Arcade)

Site complémentaire

Site associé

 

01370001337

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100  

Lots de réponses :  

1-100  101-200  201-300  301-400  401-455 


Requête :   ((épopée) :SREP )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0