Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 2288
Domaine

musique - chant - danse ; ethnologie

Dénomination

vielle à roue

Auteur/exécutant

BAFFIER Jean Eugène (auteur du modèle) ; PAJOT Joseph (luthier)

Précision auteur/exécutant

Baffier : Neuvy-le-Barrois (Cher), 1851 ; Paris, 1921
Pajot : 1848 ; 1926

Ecole

France

Lieu création / utilisation

Creuse : Jenzat (lieu de création) ; Cher (lieu d'utilisation)

Période création/exécution

1er quart 20e siècle

Millésime création/exécution

1906

Genèse

oeuvre en rapport

Historique

voir aussi : 1996.12.2 Boîte de transport

Matériaux/techniques

bois , métal , ivoire , marqueterie

Description

Cette vielle présente une caisse bombée, un chevillier sculpté en buste d'homme, agrémenté sur les côtés de croisillons et d'étoiles, un décor de motifs floraux marquetés, autour de la manivelle, et des initiales " JR " (Jean Rameau) décorées de feuilles incrustées, sur le dessus de la boîte à clavier. A l'intérieur de la boîte à clavier, des documents ont été apposés par un détenteur de la vielle avant son entrée au musée : manuscrit donnant des indications biographiques sur Jean Rameau et une carte postale le représentant avec cette vielle en bandoulière : il porte une culotte, des guêtres, une médaille au revers gauche. Texte de la carte : "Les chansons de jean RAMEAU Illust[rées] / " Faut-il que j'viv' tout l'temps / Jusquante a pus d'cent ans / Pour fair' entend' la vielle / Qu'armet' l'coeur de nos belles ? / C'est y bin vrai qu'les gas / In jour s'y mettrins pas ? / Allons ! les Berriauds d'race / Arrivez prend' ma place. / D'mandez voir au Bon ghieu / Si j'seu pas assez vieux ! / Edit. J. Rameau / 301- Jean RAMEAU, Barde du Berr[y]"

Dimensions

H. 26 ; L. 78 ; l. 30

Inscriptions

marque d'atelier ; signé ; daté ; inscription concernant le lieu d'exécution

Précision inscriptions

Sur le côté de la boîte à clavier : "PAJOT JEUNE / JENZAT / Allier" ; à l'intérieur de la boîte à clavier : "FABRIQUE D'INSTRUMENTS DE MUS[IQUE] / Fondée en 1875 / MEDAILLES D'OR & D'ARGENT / PAJOT JEUN[E] / NOUVELLE MAISON / à JENZAT (Allier[)]" (s. à l'intérieur de la boîte à clavier) ; Au revers du chevillier, "Fait par / J. Baffier / sculpteur / [...] / 1906" ; Sur la boîte à clavier, "JR" (marqueté) ; à l'intérieur de la boîte à clavier, "JEAN RAMEAU / 1852 - 1931 - NEE (sic) LA CELLE BRUYERE - JEAN RAMEAU / SABOTIER MAITRE SONNEUR DE CORNEMUSE ET / "COMPOSITEUR" DE CHANSONS PATOISANTES / EST CERTAINEMENT LE PLUS CELEBRES (sic) DES BERRICHONS / SES QUATRAINS SUR CARTES POSTALES ILLUSTREES, SES / POESIES BERIAUDES ET SURTOUT LE CHANT FAMEUX / LA CHARIBAUDE, ON (sic) REPANDU DANS LE MONDE / ENTIER LE GEANT DES GAULES, COMME L'APPELAIT / SON AMI JEAN BAFFIER ; A l'intérieur de la boîte à clavier : "GRA/ Juin / 1971" ; à l'intérieur de la boîte à clavier : "1906" ; A l'intérieur de la boîte à clavier : "1977 [signature illisible] G. SIMON"

Utilisation/destination

instrument de musique

Période utilisation/destination

20e siècle

Millésime utilisation/destination

1906 après

Sujet représenté

portrait (tête : homme, Rameau Jean, musicien, barbe)

Précision sujet représenté

Jean Rameau (11 mars 1852 - 1931), né à la Celle- Bruère, ou Celle-Bruyère ou Bruère-Allichamp selon les sources. Se marie à Meillant le 12/06/1876 avec Marie-Honorine Pinquet. Se marie une seconde fois vers la fin de sa vie. En 1901, il est installé comme sabotier dans une échoppe de la rue Mirebeau à Bourges. Il est connu comme collecteur de chants et comme l'auteur de chansons d'inspiration régionale. Il diffusait celles-ci en se produisant lors de fêtes accompagné d'autres musiciens, jouant de la cornemuse ou de la vielle, et grâce à l'édition de cartes postales. La composition de celles-ci s'articulent toujours autour du texte de la chanson et d'une scène, photographiée, représentant : " La Noce de nout' Gas' ", une " Jeune Fille Berrichonne ", " Le Baptême ", " Les Accordailles "... Jean Rameau figure souvent en bonne place dans ces mises en scène. Ce parcours de chansonnier peut être mis en parallèle avec celui de Théodore Botrel (1868 ­ 1925) auteur de chansons bretonnisantes qui a sans doute connu une plus grande notoriété, en particulier grâce à l'écriture de " La Paimpolaise ". Les deux hommes se sont d'ailleurs rencontrés. Ce dernier a offert un biniou à Jean Rameau et ils figurent tous deux sur une carte postale. ; Aujourd'hui, la vielle à roue est aussi bien jouée dans des conservatoires de musique, comme celui de Bourges, que dans des bals de musique traditionnelle. En fait, elle a connu une longue et riche histoire durant laquelle elle a été pratiquée par toutes les couches sociales. Ainsi, l'organistrum, son ancêtre, apparaît au Xe siècle et accompagne les chants liturgiques jusque vers 1250. Puis, à partir de cette époque, sa forme change pour devenir plus proche de celle que nous connaissons aujourd'hui et l'instrument devient celui des musiciens ambulants. Parallèlement à cet usage, et paradoxalement peut-être, la noblesse s'entiche de la vielle à roue à la fin du XVIIe siècle et le transforme en objet précieux et luxueux. A partir du XIXe siècle, des luthiers installés notamment dans le Bourbonnais (Allier), dans la vallée de la Sioule, et à Mirecourt, en Lorraine, diffusent leurs productions dans la France entière. A la même époque, la vielle s'inscrit dans le registre des musiques populaires régionales. La vielle est un instrument à cordes frottées grâce à une roue entraînée par une manivelle. Les cordes sont raccourcies par des taquets nommés " sautereaux " mis en action par les touches du clavier

Etat de conservation

Bon : Complet

Lieu de conservation

Bourges ; musée du Berry

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; achat ; Bourges ; musée du Berry

Date acquisition

1996

Anciennes appartenances

Polisset-Péchenart Marie Mme

Numéro d'inventaire

1996.12.1

Copyright notice

© Bourges, musée du Berry, © Direction des musées de France, 2004

Crédits photographiques

© Philippe Motte, Zoom Studio

 

Demande de photographie et/ou de conditions d'utilisation

 

Renseignements sur le musée

 

Contact musée

Site associé

1er site associé
2e site associé

 

02300009716

Notices :  

2201   2202   2203   2204   2205   2206   2207   2208   2209   2210   2211   2212   2213   2214   2215   2216   2217   2218   2219   2220   2221   2222   2223   2224   2225   2226   2227   2228   2229   2230   2231   2232   2233   2234   2235   2236   2237   2238   2239   2240   2241   2242   2243   2244   2245   2246   2247   2248   2249   2250   2251   2252   2253   2254   2255   2256   2257   2258   2259   2260   2261   2262   2263   2264   2265   2266   2267   2268   2269   2270   2271   2272   2273   2274   2275   2276   2277   2278   2279   2280   2281   2282   2283   2284   2285   2286   2287   2288   2289   2290   2291   2292   2293   2294   2295   2296   2297   2298   2299   2300  

Lots de réponses :  

1-100  101-200  201-300  301-400  401-500  501-600  601-700  701-800  801-900  901-1000  1001-1100  1101-1200  1201-1300  1301-1400  1401-1500  1501-1600  1601-1700  1701-1800  1801-1900  1901-2000  2001-2100  2101-2200  2201-2300  2301-2400  2401-2500  2501-2600  2601-2700  2701-2800  2801-2900  2901-3000  3001-3100  3101-3200  3201-3300  3301-3400  3401-3500  3501-3600  3601-3700  3701-3800  3801-3900  3901-4000  4001-4100  4101-4200  4201-4300  4301-4400  4401-4500  4501-4600  4601-4700  4701-4800  4801-4900  4901-5000  5001-5100  5101-5200  5201-5257 


Requête :   ((barbe) :REPR )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0