Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 73
Domaine

photographie ; histoire

Dénomination

carte postale

Titre

Echafaud des Hommes politiques (Titre factice)

Auteur/exécutant

RENARD M (dessinateur) ; LE COLLECTIONNEUR POLITIQUE (éditeur)

Période création/exécution

1er quart 20e siècle

Millésime création/exécution

1905

Historique

Exemplaire n°6 sur 100 ; Série n°17 du collectionneur politique

Découverte/collecte/récolte

Collectée par Xavier GRANOUX

Matériaux/techniques

papier (impression)

Description

Carte postale horizontale ornée au recto de dessins caricaturaux en couleurs et de lignes de texte explicatives Au verso, se trouvent les inscriptions relatives à l'envoi de la carte postale.

Dimensions

H. 8,9 cm ; l. 13,9 cm

Inscriptions

légende ; annotation ; date ; signature ; numéro d'inventaire

Précision inscriptions

Au recto, en caractères manuscrits imprimés noir, en partie médiane : Le Collectionneur politique / 100 Exempl N°17 ; (Au recto, en caractères manuscrits imprimés noir, avec le numéro en bleu, dans l'angle supérieur droit) N°6 / 2.1905 ; (Au recto, en caractères manuscrits imprimés noir, sur le montant supérieur de la guillotine) COMBES et Cie ; (Au recto, en caractères manuscrits imprimés noir, à droite de la guillotine) M. Renard ; (Au recto, en caractères manuscrits imprimés noir, sous la tête de Pelletan à gauche) L'Intransigeant / 3 février 1905 / Monsieur Gabriel Syveton / a été empoisonné / Agence / Potél - Ménard et Cie ; (Au recto, en caractères manuscrits imprimés noir, sous la tête de Dreyfus à droite) La Petite République / Suicide / de / Monsieur Syveton / Monsieur Gabriel Syveton / détourne 98000 francs00 / à la / Patrie Française ; (Au recto, en caractères manuscrits imprimés noir, sur le drapeau français sous l'échaufaud) ECHAFAUD / des / Hommes politiques ; (Au verso, en caractères dactylographiés à l'encre noire, en haut en partie médiane, la seconde ligne étant en italique) CARTE POSTALE / Ce côté est exclusivement réservé à l'adresse ; (Au verso, en caractères dactylographiés à l'encre noire, avant quatre lignes de pointillés) M. ; (Au verso, dans l'angle inférieur droit, inscription manuscrite au crayon graphite) 2014.2.18

Utilisation/destination

correspondance

Précision utilisation/destination

carte postale caricaturale

Sujet représenté

portrait charge (Pelletan Camille, tête, barbe, pipe, Dreyfus Alfred, lunettes, moustache, Combes Emile, guillotine, monocle) ; représentation d'objet (drapeau)

Précision sujet représenté

De part et d'autre d'une guillotine rouge où prend place la tête d'un homme, sans doute Gabriel Syveton, deux personnages sont représentés, la tête au dessus d'une liste descriptive. Sous la guillotine, le drapeau tricolore français est accroché, mentionnant "Echafaud des Hommes politiques". Sur la gauche, se trouve Eugène Pelletan, il est reconnaissable avec ses cheveux et sa barbe frisés, son oreille pointue et sa bouche peinte en rouge, démesurément large. Il tient dans sa bouche une pipe dont le fourneau est à l'envers, tourné vers le bas. Le texte placé en dessous exprime son opinion sur la mort de Garbiel Syveton, concluant qu'il a été empoisonné. A droite, se trouve Alfred Dreyfus, légèrement souriant, il a un nez crochu, une grande oreille rougie, des moustaches en guidon et des besicles. Son front est dégarni. L'écriteau sous sa tête parle du suicide de Gabriel Syveton qui était très antidreyfusard. Gabriel Syveton a giflé le ministre de la Guerre Louis André sur son banc, le 4 novembre 1904, en pleine séance de la Chambre lors de la révélation de Jean Guyot de Villeneuve sur les intrigues de celui-ci avec la franc-maçonnerie lors de l'affaire des fiches. Il était fortement opposé au gouvernement d'Emile Combes dont on voit le nom sur l'échafaud. Déféré devant la Cour d'assises, Syveton est retrouvé mort à son domicile de Neuilly-sur-Seine, asphyxié par les gaz provenant de sa cheminée, le 8 décembre, à la veille de la date fixée pour sa comparution. La police conclue au suicide mais certains parlent d'un assassinat par des membres de la franc-maçonnerie.

Etat de conservation

Correct ; complet ; 21/10/2014

Date sujet représenté

1905

Lieu de conservation

Suresnes ; musée d'Histoire urbaine et sociale

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; don ; Suresnes ; musée d'Histoire urbaine et sociale

Date acquisition

27/05/2014

Anciennes appartenances

GRANOUX Xavier ; Collection GRANOUX

Numéro d'inventaire

2014.2.18

Rédacteur

Jacqueline de Lizza ; Emeline Trion

Copyright notice

© Suresnes ; musée d'Histoire urbaine et sociale, 2014, © Service des musées de France, 2017

Crédits photographiques

© Emeline Trion

 

Renseignements sur le musée

 

M0418007824

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100  

Lots de réponses :  

1-100  101-200  201-300  301-400  401-500  501-600  601-700  701-800  801-900  901-1000  1001-1100  1101-1200  1201-1300  1301-1400  1401-1500  1501-1600  1601-1700  1701-1800  1801-1900  1901-2000  2001-2100  2101-2200  2201-2300  2301-2400  2401-2500  2501-2600  2601-2700  2701-2800  2801-2900  2901-3000  3001-3100  3101-3200  3201-3300  3301-3400  3401-3500  3501-3600  3601-3700  3701-3800  3801-3900  3901-4000  4001-4100  4101-4200  4201-4300  4301-4400  4401-4500  4501-4600  4601-4700  4701-4800  4801-4900  4901-5000  5001-5100  5101-5200  5201-5300  5301-5400  5401-5500  5501-5600  5601-5700  5701-5800  5801-5900  5901-6000  6001-6100  6101-6110 


Requête :   ((barbe) :REPR )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0