Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 1354
Domaine

peinture

Dénomination

tableau

Titre

Autoportrait présumé

Auteur/exécutant

VOUET Simon

Précision auteur/exécutant

VOUET : Paris, 1590 ; Paris, 1649

Ecole

France

Période création/exécution

1er quart 17e siècle

Millésime création/exécution

1620 entre ; 1625 et

Matériaux/techniques

peinture à l'huile, toile

Dimensions

Hauteur en cm 64 ; Longueur en cm 50

Inscriptions

annotation

Précision inscriptions

annoté en haut à gauche : C. Calabreze

Sujet représenté

autoportrait (Vouet Simon, peintre, homme, en buste, moustache, barbe)

Précision sujet représenté

Le portrait montre un jeune homme en buste, portant moustache et barbiche (impériale), dont l'âge peut-être situé autour de trente ans. Légèrement tourné vers la gauche, il fixe le spectateur. La peinture, travaillée dans des tonalités de bruns et de blancs, est enlevée avec énergie et laisse le vêtement esquissé. La toile est cernée d'un filet imitant un encadrement, certainement ajouté à une période tardive, tout comme l'inscription (l'oeuvre a peut-être fait partie alors d'une galerie réunissant les effigies de personnages illustres). Entrée au musée comme un autoportrait de Matia Preti (Taverna, 1613 - La Valette, 1699), dit Il Calabrese, ce que la "signature" apocryphe venait confirmer, la toile a longtemps gardé cette attribution. Jacques Thuillier (communication orale consignée dans une lettre de Jean Vergnet-Ruiz, 1958), puis Pierre Rosenberg (communication écrite, 1971), ont successivement avancé une attribution à Simon Vouet, en proposant de voir éventuellement dans le tableau un portrait du peintre par lui-même. Jacques Thuillier a depuis confirmé cette attribution (communication orale, 1990). Une autre version de cette oeuvre, très proche mais dont le buste s'inscrit dans un ovale, également considérée comme un autoportrait de Vouet (parfois indiquée comme une copie, ou du moins une oeuvre en médiocre état), est conservée à la galerie des Offices à Florence. Rappelons que Vouet connaîtra dès le début de sa carrière une grande réputation comme portraitiste. Qu'il s'agisse ici d'un autoportrait ou non, ce que quelques critiques ont pu mettre en cause - Claudius de Jonge y voit un autoportrait de Claude Mellan (Abbeville, 1598 - Paris, 1688), en le comparant à un autoportrait gravé de ce dernier daté de 1635 ; com.écrite, 1990 - , le tableau d'Amiens semble revenir à Vouet et plus particulièrement à sa période italienne, et singulièrement romaine (1613/1614-1620 puis 1622-1627), alors que l'artiste, jouit déjà d'une notoriété bien établie : il a gagné le titre de prince honoraire de l'Académie de Saint-Luc et reçoit une prension du roi de France, qui lui donne l'ordre de regagner son pays fin 1626. La peinture n'est pas sans évoquer les travaux d'autres peintres français présents en Italie à la même époque, tels Valentin de Boulogne (Coulommiers, 1594 - Rome, 1632) ou Claude Vignon (Tours, 1593 - Paris, 1670). Deux autres portraits de Simon Vouet par lui-même ont été examinés par la critique : le Portrait de jeune homme (vers 1616-1618) du Musée Réattu d'Arles, souvent considéré comme un autoportrait, et l'Autoportrait (vers 1626-1627) du musée des Beaux-Arts de Lyon. Par ailleurs, nombre de gravures - Antoon Van Dyck (Anvers, 1599 - Blackfraiar's, 1941), gravé par Robert van Voerst (Deventer, 1597 - Londres, 1635-36), Vouet lui même gravé par François Perrier (Franche-Comté ?, vers 1590-1600 - Paris, 1650), Edme de Boulonois (actif à Bruxelles au XVIIe siècle) ou Jacques Lubin (Paris, 1637 - Paris, vers 1695) - et quelques dessins ou tableaux dus à des peintres contemporains - Ottavio Leoni (Rome, vers 1578 - Rome, 1630), dessin daté de 1625, Louis-René Vouet (Paris, 1638 - ?), fils de l'artiste, ou François Tortebat (Paris, vers 1616 - Paris, 1690) - nous restituent les traits de Vouet à des âges divers. La comparaison entre ces différentes versions ne vient pas définitivement trancher pour une identification certaine de la toile d'Amiens. Citons enfin, pour compléter la liste des "portraits" de la période italienne de Vouet, qui ont tant fait sa réputation dans sa précoce carrière, la Tête de Christ, jadis conservée dans les collections du château de Moreuil, non loin d'Amiens, dispersées en 1897. Notice de Matthieu Pinette

Lieu de conservation

Amiens ; musée de Picardie

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; don ; Amiens ; musée de Picardie

Date acquisition

1890 acquis ; 1894 entrée matérielle

Anciennes appartenances

Collection privée, Lavalard, Frères, 1890

Numéro d'inventaire

M.P.Lav.1894-224

Exposition

Naples, Palazzo Reale, Pittura napoletana del' '600, '700, '800; piccola guida della mostra, 1938. (p. 80, n° 17 (Preti))

Bibliographie

Catalogue des tableaux composant la collection Lavalard Frères de Roye au musée de Picardie, Amiens, 1894. (p. 48 (Preti))
Catalogue descriptif des tableaux et sculptures du musée de Picardie, Amiens, Impr. Piteux Frères, 1899. (p. 237, n° 225 (Preti))
Catalogue descriptif des tableaux et sculptures du musée de Picardie, Amiens, Impr. Picarde, 1911. (p. 144-145, n° 221 (Preti))
Chimirri C. F. B. et Frangipane A., Mattia Pretti detto il Cavalie Calabrase, Milano, 1914 (pl. I, IX (Preti))
Boinet Amédée, Le Musée d'Amiens. musée de Picardie. Peintures, Paris, 1928. (p. 9, 20 (Preti))
Catalogue de l'exposition Paris, galeries nationales du Grand Palais, Valentin et les caravagesques français, 1974.
Foucart (Borville) Jacques, Les Lavalard, Amiens, 1977. (p. 45 (classé à Calabrèse))
Gli Uffizi. Catalogo generale, Florence, 1979. (n° A 1013)
Huchard Viviane, Lernout Françoise, Mahéo Noël et Couderc Sylvie, Le musée de Picardie, Amiens, Paris, 1995. (p. 83)
Pinette Matthieu, Peintures françaises des XVIIe et XVIIIe siècles des musées d'Amiens, musée de Picardie / Somogy éditions d'art, 2006 (272 p. ; ouvrage accompagné d'un CD-Rom contenant l'intégralité des notices). (p. 14-15, ill. p.15)

Copyright notice

© Amiens, musée de Picardie, © Direction des musées de France, 2008

Crédits photographiques

© Fonds musée de Picardie, © Fonds musée de Picardie, © Maertens, © Jeanneteau Marc

 

Demande de photographie et/ou de conditions d'utilisation

 

Renseignements sur le musée

 

Contact musée

 

Cet artiste aux Archives Nationales (base Arcade)

 

08120021307

Notices :  

1301   1302   1303   1304   1305   1306   1307   1308   1309   1310   1311   1312   1313   1314   1315   1316   1317   1318   1319   1320   1321   1322   1323   1324   1325   1326   1327   1328   1329   1330   1331   1332   1333   1334   1335   1336   1337   1338   1339   1340   1341   1342   1343   1344   1345   1346   1347   1348   1349   1350   1351   1352   1353   1354   1355   1356   1357   1358   1359   1360   1361   1362   1363   1364   1365   1366   1367   1368   1369   1370   1371   1372   1373   1374   1375   1376   1377   1378   1379   1380   1381   1382   1383   1384   1385   1386   1387   1388   1389   1390   1391   1392   1393   1394   1395   1396   1397   1398   1399   1400  

Lots de réponses :  

1-100  101-200  201-300  301-400  401-500  501-600  601-700  701-800  801-900  901-1000  1001-1100  1101-1200  1201-1300  1301-1400  1401-1500  1501-1600  1601-1700  1701-1800  1801-1900  1901-2000  2001-2100  2101-2200  2201-2300  2301-2400  2401-2500  2501-2600  2601-2700  2701-2800  2801-2900  2901-3000  3001-3100  3101-3200  3201-3300  3301-3400  3401-3500  3501-3600  3601-3700  3701-3800  3801-3900  3901-4000  4001-4100  4101-4200  4201-4300  4301-4400  4401-4500  4501-4600  4601-4700  4701-4800  4801-4900  4901-5000  5001-5100  5101-5200  5201-5289 


Requête :   ((barbe) :REPR )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0