Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 74
Domaine

peinture

Titre

Les Apprêts du bal masqué

Auteur/exécutant

anonyme (peintre)

Ecole

France

Anciennes attributions

Changement d'attribution ; Olivier Zeder est l'un des commissaires de l'exposition Raoux au Musée Fabre de Montpellier en 2009-2010. Mel envoyé le 22 mai 2015 à Michèle-Caroline Heck, professeur d'histoire de l'art moderne à l'université Paul-Valéry Montpellier 3 et principal auteur du cat. d'exp. Raoux au Musée Fabre de Montpellier en 2009-2010 : réponse du 25 mai, il est difficile de se prononcer sans voir l'oeuvre. ; Cette peinture fut étudiée d'après cliché : U. de Goede-Broug l'attribue à un artiste actif vers 1710-1720, de l'entourage de Jean Raoux, et observe que Raoux fut influencé par Godfried Schalcken, qui acquit une réputation internationale grâce à ses compositions aux jeux de lumière naturelle et artificielle (communication écrite, 13 janvier 2010). Mais O. Zeder (communication écrite, 28 octobre 2010) ne pense pas que cette peinture soit de Raoux ou de son entourage. Il a effectivement repris de Schalcken ses scènes de genre à la chandelle et a peint aussi des scènes de bal ou de toilette. Mais les types physiques des femmes et le côté caricatural ne sont pas de lui. La facture paraît sèche et s'apparente à une copie. D'autres français ont imité Schalcken au début du XVIIIe siècle (Mercier, Santerre...)." C. Lesné estime qu'une attribution à l'Ecole française du début du XVIIIe siècle semble raisonnable (communication écrite, 4 juin 2012). Martin Eidelberg, professeur émérite à la Rutgers University de New Brunswick, observe que la femme à droite et l'homme derrière elle proviennent d'une gravure réalisée vers 1731 par Henri Simon Thomassin d'après une peinture de Watteau, "Coquettes qui pour voir galans au rendez-vous [...]". La lumière de la bougie rappelle l'oeuvre de Jean Raoux mais on peut voir aussi une allusion au sens de la satire de Coypel sur le visage de la femme à gauche. Cette peinture semble donc être un pastiche réalisé probablement en France vers 1731-1750 (communication écrite, 7 janvier 2016).

Période création/exécution

2e quart 17e siècle

Millésime création/exécution

1731 entre ; 1750 et

Genèse

oeuvre en rapport

Historique

en rapport avec : Watteau, Les Coquettes, Thomassin, Coquettes qui pour voir galans [...]

Matériaux/techniques

peinture à l'huile ; toile (marouflée), bois

Dimensions

Hauteur 0.458 ; Largeur 0.389

Sujet représenté

scène (bal, déguisement, femme, masque, chandelle, effet de lumière)

Etat de conservation

Bon état

Lieu de conservation

Dijon ; musée national Magnin

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de l'Etat ; legs ; musée national Magnin

Date acquisition

1938

Anciennes appartenances

Magnin Maurice

Numéro d'inventaire

1938 E 297

Exposition

Les Heures du jour. Dans l'intimité d'une famille de la haute société de Louis XIV à la IIIe République, Dijon, musée Magnin, 2009-2010

Bibliographie

[M. Magnin], Catalogue - Peintures et dessins des écoles étrangères, sculptures, meubles et objets divers, (1938) m.s. (n° 297 (J. Schalcken))

Copyright notice

© Dijon, musée national Magnin, © Service des musées de France, 2017

Crédits photographiques

(C) RMN-Grand Palais (musée Magnin) / Stéphane Maréchalle - utilisation soumise à autorisation

 

Renseignements sur le musée

 

50110000971

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100  

Lots de réponses :  

1-100  101-200  201-300  301-400  401-500  501-600  601-700  701-800  801-900  901-1000  1001-1100  1101-1200  1201-1300  1301-1400  1401-1500  1501-1600  1601-1700  1701-1800  1801-1900  1901-2000  2001-2100  2101-2200  2201-2300  2301-2400  2401-2500  2501-2600  2601-2700  2701-2800  2801-2900  2901-3000  3001-3100  3101-3200  3201-3300  3301-3400  3401-3500  3501-3600  3601-3700  3701-3800  3801-3900  3901-4000  4001-4100  4101-4200  4201-4300  4301-4400  4401-4500  4501-4600  4601-4700  4701-4784 


Requête :   ((2e quart 17e siècle) :PERI )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0