Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 86
Domaine

peinture

Dénomination

tableau

Titre

L'Adoration des mages

Auteur/exécutant

anonyme (peintre)

Anciennes attributions

SCHOEN Erhard (ancienne attribution à)

Lieu création / utilisation

Pays-Bas, Pays-Bas méridionaux, Flandres (lieu de création)

Période création/exécution

16e siècle

Historique

En 1857, le tableau est inventorié par E. A. ESCALLIER sous le nom d'Erhard Schoen, attribution qui n'est étayée que par la présence d'un prétendu monogramme " E.S. ". Admise dans le catalogue du musée de Douai de 1869, cette attribution est rejetée lors de l'exposition de Valenciennes en 1918 où T. DEMMLER et A. FEULNER, sur l'avis de W. COHEN, proposent de donner le tableau au Maître de l'Adoration d'Utrecht. L'ancienne attribution est pourtant maintenue par S. LEROY en 1937, puis à l'exposition de Douai en 1953 ; dans son catalogue de 1967, J. GUILLOUET classe encore le panneau dans l'école allemande. En 1976, J. FOUCART y voit au contraire l'oeuvre d'un maniériste anversois. J. GUILLOUET qui exclut définitivement l'hypothèse Schoen attribue l'Adoration à un anonyme anversois. F. BALIGAND (1994) y reconnaît aussi les architectures fantaisistes, les formes contournées et l'éclairage étrange caractéristiques des maniéristes anversois du début du XVIe siècle. En 1999, elle date le tableau des années 1510-1530 et fait remarquer que le décor maniériste s'allie à des réminiscences gothiques (" verticalisme ", élégance recherchée des figures). Dans le dernier catalogue (Lille, 2001), elle rapproche la composition de celles des Adorations du Maître de l'Adoration von Groote. Sur le plan stylistique, l'Adoration de Douai lui paraît cependant plus proche des oeuvres du Maître de 1518, à qui seraient empruntés les "types de visages acérés ". L'auteur de notre panneau serait selon elle un peintre anversois puisant avec éclectisme dans le répertoire maniériste.

Matériaux/techniques

bois, peinture à l'huile

Dimensions

Hauteur avec cadre en cm. 100 ; Largeur avec cadre en cm. 88 ; Profondeur avec cadre en cm. 5.5

Sujet représenté

scène biblique (Adoration des Mages, Vierge, Enfant Jésus, orfèvrerie, architecture, Melchior, ordre de la Toison d'or, sceptre, turban, soldat, cygne, bucrane, Balthasar, Gaspard)

Précision sujet représenté

Au premier plan, la Vierge assise de face sur un banc de pierre porte sur ses genoux l'Enfant à qui les rois mages viennent solennellement présenter leurs offrandes. La Vierge est vêtue d'une robe bleu-gris et d'un manteau bleu ourlé de fil d'or. Melchior, reconnaissable à sa tête de vieillard grisonnant et barbu, est agenouillé à sa gauche. Ecartant d'une main le bras de l'Enfant qui cherche à l'atteindre, il lui offre un vase orfévré. Il est vêtu d'un manteau rouge doublé d'hermine et au large col rabattu, sur lequel se détachent deux chaînes d'or et le collier de la Toison d'Or. Par ce détail ostentatoire qui l'identifie à un dignitaire de cet Ordre, le mage incarne symboliquement les princes d'Europe se soumettant à l'autorité du Christ. Une grande bourse bleue à fermoir doré pend à sa ceinture. Son chapeau orné de fleurs de lys d'or repose aux pieds de la Vierge, sur le pavement en ruine. Derrière Melchior, Balthasar armé d'un sceptre fléchit le genou en signe d'allégeance et tend à l'Enfant une coupe richement décorée. Coiffé d'un turban surmonté d'une couronne de lys, il porte un pourpoint à manches rouges à crevés sous un manteau vert sombre et est chaussé de bottes rouges. A gauche de la Vierge, se tient Gaspar, le roi nègre, dans une pose élégamment déhanchée. Les épaules couvertes d'un ample manteau bleu, il salue l'Enfant en ôtant son bonnet rouge et lui présente un vase orné de volutes et de bucranes en relief. Il porte un gilet de velours vert sombre sur une chemise blanche au col brodé d'or à laquelle pend une chaînette ornée d'un crucifix, des hauts-de-chausses de brocart et des chausses à crevés décorées de motifs à grotesques. Il est armé d'une longue épée. Disposé sur un seul plan, le groupe de l'Adoration se tient devant la grande arcade d'un édifice de style renaissant. Sous une arcade latérale, Joseph observe la scène en s'appuyant sur sa canne. Il est séparé du groupe principal par une pile, à laquelle est adossée une colonne de marbre reposant sur un dosseret et dont les chapiteaux superposés sont décorés de cygnes et de bucranes. Deux groupes appartenant à la suite des rois se tiennent sous l'arc principal, au second plan. A gauche, un soldat en armure et portant un bouclier s'entretient avec un nègre à turban et un personnage coiffé d'un long chapeau à la turque. A droite, un hallebardier et un porte-étendard conversent avec un troisième personnage au chapeau haut-de-forme et armé d'une lance. A l'arrière-plan, à travers l'arcade, on aperçoit les tours crénelées d'une forteresse sur fond de montagnes. Derrière Balthasar, d'autres membres de la suite des rois se tiennent devant une porte fortifiée dominée par un éperon rocheux où serpente un chemin animé de personnages.

Source sujet représenté

Nouveau Testament

Lieu de conservation

Douai ; musée de la Chartreuse

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; legs ; Douai ; musée de la Chartreuse

Date acquisition

1857

Anciennes appartenances

Collection privée, ESCALLIER Docteur Charles-Enée, 1857, Douai, (L'oeuvre appartenait à la collection du docteur E. A. Escallier de Douai, qui l'avait achetée à Monsieur Massot, fripier d'Arras. Elle a été acquise par le musée de Douai en 1857 (legs Escallier, n° 158).)

Numéro d'inventaire

350 ; 857.1.158 (Autre numéro d'inventaire)

Exposition

1953, Douai, Trésors artistiques (n°14.)

Bibliographie

Catalogue du musée de Douai, 1869, supplément 1878. (n°350 (Schoen))
Catalogue des collections du musée de Douai en 1937, rédigé par Stéphane Leroy, conservateur : "Catalogue des peintures, sculptures, dessins et gravures exposés dans les galeries du musée de Douai, publié sous les auspices de la Municipalité par Stéphane Leroy conservateur du musée, 1937" (n°318 (Schoen))

Copyright notice

© Douai, musée de la Chartreuse, © Service des musées de France, 2015

Crédits photographiques

© musée de la Chartreuse à Douai

 

demande de photographie et/ou de conditions d'utilisation

 

Renseignements sur le musée

 

06190000095

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100  

Lots de réponses :  

1-100  101-200  201-300  301-400  401-500  501-600  601-700  701-800  801-900  901-1000  1001-1100  1101-1200  1201-1300  1301-1400  1401-1500  1501-1600  1601-1700  1701-1800  1801-1900  1901-2000  2001-2100  2101-2200  2201-2300  2301-2400  2401-2500  2501-2600  2601-2700  2701-2800  2801-2900  2901-3000  3001-3100  3101-3200  3201-3300  3301-3400  3401-3500  3501-3600  3601-3700  3701-3800  3801-3900  3901-4000  4001-4100  4101-4200  4201-4300  4301-4400  4401-4500  4501-4600  4601-4700  4701-4800  4801-4900  4901-5000  5001-5100  5101-5200  5201-5300  5301-5400  5401-5500  5501-5600  5601-5700  5701-5800  5801-5900  5901-6000  6001-6100  6101-6200  6201-6300  6301-6400  6401-6500  6501-6600  6601-6700  6701-6800  6801-6900  6901-7000  7001-7100  7101-7200  7201-7300  7301-7400  7401-7500  7501-7600  7601-7700  7701-7800  7801-7900  7901-8000  8001-8100  8101-8200  8201-8300  8301-8400  8401-8500  8501-8600  8601-8700  8701-8800  8801-8900  8901-9000  9001-9100  9101-9200  9201-9300  9301-9400  9401-9500  9501-9600  9601-9700  9701-9800  9801-9900  9901-10000  10001-10100  10101-10200  10201-10300  10301-10400  10401-10500  10501-10600  10601-10700  10701-10800  10801-10900  10901-11000  11001-11100  11101-11200  11201-11300  11301-11400  11401-11500  11501-11600  11601-11700  11701-11800  11801-11900  11901-12000  12001-12100  12101-12200  12201-12300  12301-12400  12401-12500  12501-12600  12601-12700  12701-12800  12801-12900  12901-13000  13001-13100  13101-13200  13201-13300  13301-13400  13401-13500  13501-13600  13601-13700  13701-13800  13801-13900  13901-14000  14001-14100  14101-14200  14201-14300  14301-14400  14401-14500  14501-14600  14601-14700  14701-14800  14801-14900  14901-15000  15001-15100  15101-15200  15201-15300  15301-15400  15401-15500  15501-15600  15601-15700  15701-15800  15801-15900  15901-16000  16001-16100  16101-16200  16201-16300  16301-16400  16401-16500  16501-16600  16601-16700  16701-16800  16801-16900  16901-17000  17001-17100  17101-17200  17201-17300  17301-17400  17401-17500  17501-17600  17601-17700  17701-17800  17801-17900  17901-18000  18001-18100  18101-18200  18201-18300  18301-18400  18401-18500  18501-18600  18601-18700  18701-18800  18801-18900  18901-19000  19001-19100  19101-19200  19201-19300  19301-19400  19401-19500  19501-19600  19601-19700  19701-19800  19801-19900  19901-20000  20001-20100  20101-20200  20201-20300  20301-20400  20401-20500  20501-20600  20601-20700  20701-20800  20801-20900  20901-21000  21001-21100  21101-21200  21201-21300  21301-21400  21401-21500  21501-21600  21601-21700  21701-21800  21801-21900  21901-22000  22001-22100  22101-22200  22201-22300  22301-22400  22401-22500  22501-22600  22601-22700  22701-22800  22801-22900  22901-23000  23001-23100  23101-23200  23201-23300  23301-23400  23401-23500  23501-23600  23601-23700  23701-23800  23801-23824 


Requête :   ((16e siècle) :PERI )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0