Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 93
Domaine

estampe

Titre

Les dieux marins

Auteur/exécutant

Monogrammiste H E, Monogrammiste H F E (dessinateur, graveur)

Période création/exécution

1ère moitié 16e siècle

Historique

Monogrammiste H E ou H F E, oeuvre non datée ; Un char tiré par un quadrige formé de 2 chevaux marins et de 2 autres monstres hybrides, aux membres et tétines couverts d'écailles, bicéphales -bucrane à oreilles et crâne d'oiseau à cornes sont greffés sur des têtes humaines - traverse un marais. A l'avant, 2 hommes nus entraînent cet attelage au son de leurs cors biscornus. 2 tritons montés sur les chevaux semblent leur répondre, soufflant dans de non moins extravagantes trompes ; l'un brandit une longue hampe à l'extrêmité de laquelle sont fixés les os d'un oiseau tenant en son bec une banderole. Dans le char, 2 personnages présentent un bélier à un volatile aux ailes ouvertes comparables, excepté le bec, à un cygne. Sur le devant du char, est planté un mât auquel sont embrochés une figurine squelettique et le squelette d'un gigantesque oiseau faisant le grand écart, toutes ailes déployées, se détachant contre la haie de roseaux et de joncs qui forment le fond de la scène. Ce curieux cortège est fermé par un être purement fantastique, défiant toute description. A. Bartsch a classé cette étrange pièce dans un chapitre regroupant les oeuvres de différents graveurs du temps de Marc-Antoine Raimondi, le graveur de Raphaël, c'est-à-dire durant le 1er tiers du XVIe siècle. Des 5 estampes portant ce monogramme mystérieux, celle-ci est la plus énigmatique, la plus insolite. Le déroulement de la scène dans le marécage, le nu qui mène hardiment le cortège ainsi que ces figures monstrueuses sont autant d'éléments qui l'apparentent quelque peu au fameux "Sur le Chemin du Sabbat" ("Lo Stregozzo") gravé par Raimondi (p. 89), mais la comparaison s'arrête là. L'image ne relève pas du domaine de la sorcellerie. Les 2 figures dans le char sont-elles des dieux marins comme le suggérait Bartsch ? Elle semble davantage appartenir au monde réel qu'à celui de la mythologie. Quel sens donner précisément à la réunion des 2 animaux, eux-mêmes chargés de signification symbolique, qu'elles emmènent (malgré elles ?) à grand tapage et si triomphalement ? Surtout, et ce détail d'arrière-plan a sans doute une grande importance, on observe qu'entre les 2 parties de l'attelage, dans le fouillis de la végétation, le graveur a représenté 1 sinon 2 bateaux qui ont fait naufrage : leur échelle dans la composition est certes curieuse, mais là se trouve peut-être la clé de l'iconographie. L'image illustre-t-elle un texte, un conte, une vision, un cauchemar ? N'est-elle que l'expression de l'univers mystérieux des songes nés dans des brumes dormantes et angoissantes des marais ? Ni la mythologie, ni la démonologie, ni la magie, ni aucune science occulte ne semble pouvoir répondre d'une telle fantasmagorie. Peut-être n'assistons-nous qu'à un passage, celui des naufragés transportés brutalement dans le royaume bruyant et infernal des morts. (Philippe ROUILLARD)

Matériaux/techniques

papier vergé, burin

Dimensions

Hauteur en cm 16.5 ; Largeur en cm 40 ; Hauteur hors tout en cm 16.5 ; Largeur hors tout en cm 40 ; Hauteur hors tout en cm 62.7 (encadré) ; Largeur hors tout en cm 82.5 (encadré) ; Epaisseur/Profondeur hors tout en cm 2.5 (encadré)

Inscriptions

signature

Précision inscriptions

Signé des trois lettres liées "HFE" sur la première roue du char

Sujet représenté

scène mythologique (frise, à l'antique, cortège, char, hippocampe, monstre)

Lieu de conservation

Strasbourg ; cabinet des estampes et des dessins

Statut juridique

propriété de la commune ; ancien fonds ; Strasbourg ; cabinet des estampes et des dessins

Date acquisition

date d'acquisition inconnue

Numéro d'inventaire

77.002.0.52 ; 77.R.2011.0307 (N° récolement)

Exposition

STRASBOURG, Europe des Esprits, 2011
STRASBOURG, Les dieux comme les hommes, 2003
NANCY, Beautés Monstres, 2009 (n°15 p. 79)

Bibliographie

Cat expo STRASBOURG Les Dieux comme les ho. 2003 (notice Philippe Rouillard, p. 212, repro. p. 88)
Beautés monstres, curiosités, prodiges et phénomènes, catalogue de l'exposition présentée au Musée des Beaux-Arts de Nancy, du 24 octobre 2009 au 25 janvier 2010, Paris-Nancy, Somogy, 2009 (p. 79)
The Illustrated Bartsch, 1978- (XXXI, p. 299)
PASSAVANT, Johann David, Le peintre-graveur, Leipsig, R. Weigel, 1860-1864 (vol. VI, p. 153)
Die Kunst der Graphik/ 3, Renaissance in Italien, 16. Jahrhundert ; Ausstellung 18. Februar bis 18. Mai 1966, Vienne, Graphische Sammlung Albertina, 1966. (Oberhubern Konrad, p. 170)
Neues allgemeines Künstler-Lexicon oder Nachrichten von dem Leben und den Werken der Maler, Bildhauer, Baumeister, Kupferstecher, Formschneider, Lithographen, Zeichner, Medailleure, Elfenbeinarbeiter, etc. (vol. III, n°925)
Adam BARTSCH, Le Peintre graveur, Leipzig, 1866-1876 20, in 12° (vol. XV, p. 462 n°3)

Copyright notice

© Strasbourg, cabinet des estampes et des dessins, © Service des musées de France, 2014

Crédits photographiques

© Mathieu Bertola, Service photographique des Musées de Strasbourg

 

Renseignements sur le musée

 

00130086187

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100  

Lots de réponses :  

1-100  101-200  201-300  301-400  401-500  501-600  601-700  701-800  801-900  901-1000  1001-1100  1101-1200  1201-1300  1301-1400  1401-1500  1501-1600  1601-1700  1701-1800  1801-1900  1901-2000  2001-2100  2101-2200  2201-2300  2301-2400  2401-2500  2501-2600  2601-2700  2701-2800  2801-2900  2901-3000  3001-3100  3101-3200  3201-3300  3301-3400  3401-3500  3501-3600  3601-3700  3701-3800  3801-3900  3901-4000  4001-4100  4101-4200  4201-4300  4301-4400  4401-4500  4501-4600  4601-4700  4701-4800  4801-4900  4901-5000  5001-5065 


Requête :   ((1ère moitié 16e siècle) :PERI )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0