Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 80
Domaine

estampe

Titre

Quatre sujets de l'Histoire romaine : Regulus enfermé par les carthaginois dans un tonneau

Auteur/exécutant

PENCZ Georg (dessinateur, graveur)

Précision auteur/exécutant

PENCZ : Nuremberg, 1500 ; Leipzig, 1550

Ecole

Allemagne

Période création/exécution

2e quart 16e siècle

Millésime création/exécution

1535

Historique

Le général romain Marcus Attilius Régulus a été fait prisonnier par les Carthaginois. Ses ennemis imaginèrent un supplice particulièrement cruel : un tonneau hérissé de clous avec les pointes allant à l'intérieur. On mit Régulus ligoté dans le tonneau qu'on fit rouler d'une haut d'une pente, lui causant ainsi des souffrances extrêmes. Une pièce autour du jardin secret dans le parc du palais du Te à Mantoue fut décorée avec l'histoire de Régulus par Jules Romain. Pencz aurait pu voir la fresque lors de son premier voyage en Italie vers 1529. Le contact avec Jules Romain est aussi attesté ailleurs : c'est d'après un dessin de lui qu'il réalisa sa gravure sur cuivre la plus grande et la plus connue La prise de Carthage de 1539 (Landau 1978, n° 93). Toutefois il ne suivit pas à la lettre la fresque du plafond de Romain qui nous est aussi parvenue à travers une gravure de 1542 d'Antonio Fantuzzi (Zerner 1969, n° A.F. 14). Chez Pencz, l'image avec Régulus fait partie d'une suite de quatre gravures sur cuivre avec des scènes tirées de l'histoire ou de la légende romaine. Des héros romains y trouvent la mort ou sortent triomphants d'épreuves inhumaines. Mucius Scaevola s'introduit dans le camp ennemi avec l'intention de tuer le roi étrusque Porsenna. Il y poignarde par erreur le scribe du roi. Interrogé devant Porsenna, il avoue son intention initiale. Pour prouver son amour envers et contre tout de sa patrie, il met la main droite dans les flammes d'un brasier, ce qui impressionna tant Porsenna qu'il libéra Mucius Scaevola sans le punir. Marcus Curtius est un autre héros romain qui ne fut pas seulement courageux mais sacrifia aussi sa vie. Une crevasse dangereuse s'était formée sur le forum à Rome. Un oracle prédit que la crevasse se fermerait seulement à condition que Rome sacrifie son plus grand bien. Marcus Curtius interpréta cela comme étant le courage du guerrier. Il se précipita en armes avec son cheval dans la crevasse fumante. Son sacrifice opéra. Enfin, Titus Manlius incarna le symbole d'une sévérité paternelle inflexible. Il ordonna l'exécution de son propre fils parce que celui-ci avait combattu l'ennemi contrairement aux ordres. Paul Tanner

Matériaux/techniques

papier vergé, burin

Description

Gravure au burin sur papier vergé

Dimensions

Hauteur hors tout en cm 11.5 ; Largeur hors tout en cm 7.6

Inscriptions

monogramme ; date ; inscription concernant la représentation (latin)

Précision inscriptions

monogramme, en bas à gauche : PG ; date, en bas à gauche : de part et d'autre du monogramme : 1535 ; inscription concernant la représentation : sur la tablette : REGULUS

Sujet représenté

scène historique (Marcus Atilius Regulus, général : Romain, prisonnier, torture, supplice, homme, tonneau)

Lieu de conservation

Strasbourg ; cabinet des estampes et des dessins

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; ancien fonds ; Strasbourg ; cabinet des estampes et des dessins

Date acquisition

date d'acquisition inconnue

Numéro d'inventaire

77.002.0.76 ; 77.R.2011.0291 (N° récolement)

Exposition

STRASBOURG, Les dieux comme les hommes, 2003 (Palais Rohan)

Bibliographie

Cat expo STRASBOURG Les Dieux comme les ho. 2003 (p. 191)
HOLLSTEIN F.W.H., German Engravings, Etchings and Woodcuts ca 1400-1700, I-XL, Amsterdam, 1954-1995 (vol. XXXI, n°129)
LANDAU, David, Catalogo completo dell'opera grafica di Georg Pencz, Milan, Salamon e Agustoni editori, 1978 (n°85)
Meister um Albrecht Dürer : Ausstellung im Germanischen National-Museum vom 4. Juli bis 17. September, Germanisches National-Museum, 1961 (n°284)
Neues allgemeines Künstler-Lexicon oder Nachrichten von dem Leben und den Werken der Maler, Bildhauer, Baumeister, Kupferstecher, Formschneider, Lithographen, Zeichner, Medailleure, Elfenbeinarbeiter, etc. (vol. XI, n°78)
Adam BARTSCH, Le Peintre graveur, Leipzig, 1866-1876 20, in 12° (vol. VIII, n°77)

Rédacteur

SIFFER Florian

Copyright notice

© Strasbourg, cabinet des estampes et des dessins, © Service des musées de France, 2014

Crédits photographiques

© Mathieu Bertola, Service photographique des Musées de Strasbourg

 

Renseignements sur le musée

 

00130101402

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100  

Lots de réponses :  

1-100  101-200  201-300  301-400  401-500  501-600  601-700  701-800  801-900  901-1000  1001-1100  1101-1200  1201-1300  1301-1400  1401-1500  1501-1600  1601-1700  1701-1800  1801-1900  1901-2000  2001-2100  2101-2200  2201-2300  2301-2400  2401-2500  2501-2600  2601-2700  2701-2800  2801-2900  2901-3000  3001-3100  3101-3200  3201-3300  3301-3400  3401-3500  3501-3600  3601-3700  3701-3800  3801-3900  3901-4000  4001-4100  4101-4200  4201-4300  4301-4400  4401-4500  4501-4600  4601-4700  4701-4800  4801-4900  4901-5000  5001-5068 


Requête :   ((1ère moitié 16e siècle) :PERI )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0