Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 31
Domaine

peinture

Titre

Gédéon remercie Dieu pour le miracle de la rosée

Auteur/exécutant

BREU Jörg l'Ancien (peintre, attribué à)

Précision auteur/exécutant

BREU : Augsbourg, 1475 ; Augsbourg, 1537 ; nationalité : Allemande, école souabe

Ecole

Allemagne ; Souabe

Lieu création / utilisation

Allemagne ; Bavière (lieu de création)

Période création/exécution

2e quart 16e siècle

Millésime création/exécution

1530

Historique

On peut citer ici quatre représentations de cet épisode, entre la fin du Moyen Âge et le début du XVIe siècle : une miniature (tirée du Champion des Dames de Martin le Franc), évoquant les armoires et devises de Philippe le Bon (où Jason, " champion " de la Toison d'or - dont l'exemplarité était très contestée par l'Eglise - trouve en Gédéon un " double " plus convenable), un volet de retable par Nicolas Dipre, une tapisserie de La Chaise-Dieu et un panneau de Martin van Heemskerck. ; Le tableau est traditionnellement donné à Jörg Breu l'Ancien (Augsbourg, vers 1475 - Augsbourg, 1537). Une telle attribution est aujourd'hui difficile à soutenir, mais on peut cependant retrouver dans ce petit panneau des éléments proches de la manière de cet artiste : rendu du paysage, représentation du cheval, visage de l'ange, expression graphique sont autant de points dont on pourrait trouver des équivalents dans l'oeuvre du maître souabe. Le tableau doit d'ailleurs certainement être situé dans le contexte de la Souabe orientale, dite Souabe bavaroise. Il dérive sans doute d'un prototype non identifié, à partir duquel a été également réalisé un vitrail (non localisé) reprenant une composition très similaire.

Matériaux/techniques

peinture à l'huile, or, doré, bois

Description

Huile et rehauts d'or sur bois

Dimensions

Hauteur en cm 28.1 ; Largeur en cm 16.5 ; Epaisseur en cm

Sujet représenté

scène biblique (Gédéon, soldat, homme, agenouillé, prière, miracle, armure, ange) ;

Précision sujet représenté

Sobrement intitulé jusqu'à présent Paysage avec deux personnages et un cheval, le sujet du tableau a pu être identifié. Il s'agit d'un épisode de l'histoire du héros biblique Gédéon. Les Madianites occupent une partie de la terre d'Israël et ils imposent aux Hébreux le culte de leur dieu, Baal. Gédéon, désireux de libérer Israël, réunit près de 22.000 hommes. Dieu juge que cette armée est trop nombreuse pour triompher glorieusement de son ennemi et il ordonne que ceux dont la vocation guerrière est incertaine quittent cette armée : 10.000 d'entre eux s'en retournent. Soucieux de limiter encore le nombre des soldats, Dieu les met de nouveau à l'épreuve : il leur fait boire l'eau de la source En-Harod (" Source du tremblement ") et ordonne que seuls ceux qui " lapent comme des chiens ", debout et l'oeil en éveil, soient enrôlés, tandis que ceux qui se couchent ou se mettent à genoux ne peuvent être gardés. Ainsi, seuls 300 hommes demeurent, composant une armée dérisoire. " Gédéon dit à Dieu : Si tu veux délivrer Israël de ma main, comme tu l'as dit, / voici, je vais mettre une toison de laine dans l'aire ; si la toison seule se couvre de rosée, et que tout le terrain reste sec je connaîtrai que tu délivreras Israël par ma main, comme tu l'as dit. / Et il arriva ainsi, Le jour suivant il se leva de bon matin, pressa la toison et en fit sortir la rosée, qui donna de l'eau plein une coupe. / Gédéon dit à Dieu : Que ta colère ne s'enflamme point contre moi, et je ne parlerai plus que cette fois. Je voudrais seulement faire encore une épreuve avec la toison : que la toison seule reste sèche et que tout le terrain se couvre de rosée / Et Dieu fit ainsi cette nuit-là. La toison seule resta sèche et tout le terrain se couvrit de rosée " (Juges, 6, 36-40). Témoin de la puissance divine et de ses prodiges, Gédéon se lance alors contre les Madianites qui, affolés par les trompes et les feux brandis par leurs assaillants, s'entretuent ou s'enfuient. Cette histoire illustre, dans l'Ancien Testament, la puissance de la promesse divine (" Dieu fait ce qu'il dit ") : à cause de cela, elle est souvent mise en parallèle avec certains épisodes du Nouveau Testament, comme l'Annonciation. Le panneau figure Gédéon puissamment armé, son cheval à ses côtés. Un ange, intercesseur divin, descend vers lui. Devant le héros est posée sur le sol la toison. A l'arrière-plan à gauche, apparaît le camp des soldats établi le long du cours d'eau : devant la troupe massée, deux hommes boivent penchés, tandis que deux autres sont étendus à terre, allusions au texte biblique

Lieu de conservation

Autun ; musée Rolin

Statut juridique

propriété de la commune ; donation sous réserve d'usufruit ; Autun ; musée Rolin

Date acquisition

2014

Anciennes appartenances

Collection privée, Galerie LEEGENHOEK, (Provient de la galerie Leegenhoek) ; Collection privée, 1968, Paris, (Ancienne collection de Amédée Hus) ; Collection privée, Paris, (Collection Hus-Lafleur)

Numéro d'inventaire

2014.4.13

Copyright notice

© Autun, musée Rolin, © Service des musées de France, 2016

Crédits photographiques

© B.M.C.

 

Renseignements sur le musée

 

01610012061

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100  

Lots de réponses :  

1-100  101-200  201-300  301-400  401-500  501-600  601-700  701-800  801-900  901-1000  1001-1100  1101-1200  1201-1300  1301-1400  1401-1500  1501-1600  1601-1700  1701-1800  1801-1900  1901-2000  2001-2100  2101-2200  2201-2300  2301-2400  2401-2500  2501-2600  2601-2700  2701-2800  2801-2900  2901-3000  3001-3100  3101-3200  3201-3300  3301-3400  3401-3500  3501-3600  3601-3700  3701-3800  3801-3900  3901-4000  4001-4100  4101-4200  4201-4300  4301-4400  4401-4500  4501-4600  4601-4700  4701-4800  4801-4900  4901-5000  5001-5100  5101-5194 


Requête :   ((1ère moitié 16e siècle) :PERI )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0