Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 98
Domaine

peinture

Dénomination

tableau

Titre

Trois Mâconnaises

Auteur/exécutant

BERNARD Georges (attribué)

Précision auteur/exécutant

20e siècle

Ecole

France

Lieu création / utilisation

Mâcon (lieu de création)

Période création/exécution

1er quart 20e siècle

Millésime création/exécution

1901

Matériaux/techniques

peinture à l'huile, toile

Description

Le châssis a été agrandi

Dimensions

H. 204 ; l. 134

Inscriptions

signé ; daté ; inscription

Précision inscriptions

signé et daté en bas à gauche : G. Bernard / 1901 ; inscription manuscrite au dos sur le cadre : GB/329

Sujet représenté

scène (femme, costume traditionnel : robe, châle, coiffe, bijou, chandelle : objet du culte, livre, chapelet, cathédrale : façade, Mâcon)

Précision sujet représenté

Scène d'extérieur se déroulant devant une architecture religieuse ressemblant à une porte. Derrière cette architecture on distingue des arbres. Deux jeunes femmes, élégantes, debout, en costume régional, celle de gauche porte un tablier jaune et une coiffe tient des cierges ; celle de droite porte un tablier vert avec des bandes blanches garnies de fleurs et un chapeau mâconnais, tient un missel. A genoux devant elles, une femme âgée plus simplement vêtue, portant une coiffe, leur présente un chapelet. A ses pieds, un panier de bois contenant des cierges ; Avec les trois symboles qu'elle concentre, les cierges, le missel et le chapelet, cette œuvre pourrait avoir comme sujet premier la religion. Néanmoins, on peut penser que le véritable enjeu d'une représentation aussi détaillée, est une préoccupation folkloriste. Lors de la création du tableau, tout début du XXe siècle, les costumes traditionnels n'étaient plus portés en dehors des manifestations officielles ou des fêtes folkloriques. A la valeur didactique de cette peinture s'ajoute une qualité picturale certaine dans la traduction des matières et des couleurs. (Amandine Borgeot)

Lieu de conservation

Mâcon ; musée des Ursulines

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; mode d'acquisition inconnu ; Mâcon ; musée des Ursulines

Date acquisition

1963 entrée matérielle

Numéro d'inventaire

D.22890

Dépôt/changement affectation

dépôt ; Mâcon ; musée des Ursulines

Date dépôt/changement affectation

1963 déposé

Commentaires

Le tableau est attribué à Georges Bernard, peintre peu connu en Bourgogne. Il faut noter toutefois, qu'une femme peintre nommée Gabrielle Bernard, née en 1875 à Saint-Laurent, était professeur de dessin et de peinture à Mâcon et membre de l'Académie, à l'époque de production du tableau ; aussi, l'attribution reste-elle ouverte ; restauration en 1991

Exposition

Drôle de genre, Musée des Ursulines, Mâcon, 1er février au 20 mars 2000

Bibliographie

Cahiers d'inventaire n°4, Drôle de genre, Mâcon, 2000 / Amandine Borgeot, Jean-Claude Culas, Benoît Mahuet, Nane Tissot

Copyright notice

© Mâcon, Musée des Ursulines, © Direction des musées de France, 2003

 

Renseignements sur le musée

 

Contact musée

Site associé

Musées en Bourgogne

 

01720002952

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100  

Lots de réponses :  

1-100  101-200  201-300  301-400  401-500  501-600  601-700  701-771 


Requête :   ((1901) :MILL )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0