Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 96
Domaine

dessin ; vie professionnelle ; hygiène - médecine - santé

Titre

Caricature de Mathieu Jaboulay et le ganglion de Gasser

Auteur/exécutant

DUCLOS Jean (dessinateur) ; BRIAU Eugène (dessinateur)

Précision auteur/exécutant

Jean Duclos (1881-1968) : né à Saint Alban (Loire), il est très tôt attiré par la curiosité des choses anciennes et par les arts. Dès l'âge de 12 ans, il participe à des fouilles sous la direction d'un cercle d'archéologues et de Jean Dechelette (conservateur du musée de Roanne) Devenu étudiant en médecine à Lyon, il s'attire une notoriété de "sculpteur de marrons". L'association des Etudiants voulant faire un salon, lui demande d'exposer ses oeuvres. Le succès est extraordinaire et Henri Béraud lui consacre deux colonnes en première page du Progrès. Des reproductions de ses oeuvres paraissent dans de nombreuses revues de Lyon et de Paris. Il devient l'ami de tous les grands peintres, journalistes ou romanciers de Lyon, où sa chambre qu'il nomme :"La piaule au vent" devient le rendez-vous de noms célèbres : Paul Lintier, Gabriel Chevalier, Louis Touchagues. Avec son vieil ami le Docteur Lucien Michel, directeur de la société "La Purée Noire", Jean Duclos dirige bientôt l'Association des Etudiants à Lyon. Ses qualités d'animateur et d'organisateur se traduisent dans les salons et revues. Fondateur du Salon des Humoristes de Lyon, ses dons d'artiste et de caricaturiste ne doivent pas masquer le grand médecin et universitaire que fut Jean Duclos. C'est sur les conseils d'Albéric Pont qu'il s'oriente vers la stomatologie et la chirurgie maxillo faciale. Il devient professeur à la faculté de médecine de Lyon puis chef du service de chirurgie maxillo-faciale à l'Hôtel-Dieu de Lyon où il créé le premier centre stomatologique et maxillo-facial civil de France. Il est également l'un des fondateurs de la Société d'Histoire de la Médecine de Lyon. Toute sa vie il reste un extraordinaire collectionneur, ardent et averti, d'objets anciens de toute nature. Eugène Briau (1870-1951) Reçu au concours de l'Internat en 1892. Médecin demeurant 42, rue d'Anjou à Paris. Dessinateur, collectionneur, il utilise les moments libres pour recueillir les caricatures de ses collègues. Il collabore aux Revues de l'Internat de Lyon dès 1894. Une correspondance avec Jean Duclos nous apprend que c'est grâce à lui qu'a pu être constitué et conservé le premier album de la salle de garde de l'Hôtel-Dieu. Après ses études Lyonnaises, il fut médecin au Creusot puis s'intalla à Paris. Il fait partie du groupe des médecins hygiénistes et est membre du comité de rédaction du Mouvement Sanitaire où il publie régulièrement des articles agrémentés de savoureux croquis.

Période création/exécution

1ère moitié 20e siècle

Millésime création/exécution

1900 entre ; 1950 et

Matériaux/techniques

papier (encre de Chine)

Dimensions

L. 24,7 cm ; l. 15,9 cm

Inscriptions

inscription concernant l'auteur ; inscription concernant l'auteur

Précision inscriptions

000.124 Sous le dessin, b.d. au crayon à papier BRIAU 000.124 bis Sous le dessin, à droite, au crayon à papier : "J.D."

Sujet représenté

portrait charge (scène, homme, chirurgien, couteau)

Précision sujet représenté

Scène en deux registres, registre du haut représentant le professeur Jaboulay se préparant pour une opération ; registre inférieur, on voit Jaboulay sortir de derrière son dos un énorme couteau puis extraire le fameux ganglion, le couteau entre les dents, et le montrer à son patient.
Mathieu Jaboulay : Né le 3 juillet 1860 à Saint-Genis-Laval (Rhône), décédé tragiquement à Melun (Seine-et-marne) dans la catastrophe de chemin de fer du 4 novembre 1913 en se rendant à Paris pour un concours d'agrégation. Interne des hôpitaux (1881), docteur en Médecine (1885), prosecteur d'anatomie (1884), chef des travaux d'anatomie (1885). Agrégé d'anatomie (1886). Chirurgien major de l'Hôtel-Dieu (1892). Professeur de clinique chirurgicale (1902-1913). Il réalise les premières transplantations d'organes au monde avec ses internes Villard, Brian et Carrel (non suivies de succès ou succès de quelques jours avec des reins de chèvre). Chirurgien audacieux et novateur. Il est le dernier chirurgien major de l'Hôtel-Dieu, titre qui sera remplacé par "chirurgien des hôpitaux" par des réformes administratives. Il meurt tragiquement à Melun dans un accident de chemin de fer en se rendant à Paris pour un concours d'agrégation.

Lieu de conservation

Lyon ; musée des Hospices civils de Lyon

Statut juridique

propriété de l'établissement public ; don ; Lyon ; musée des Hospices civils de Lyon

Date acquisition

2001/03

Anciennes appartenances

Fonds Duclos 2001

Numéro d'inventaire

2007.0.224.M

Commentaires

2 exemplaires calque et dessin

Bibliographie

La chirurgie à Lyon : les chirurgiens majors de l'Hôtel-Dieu de 1788 à 1913, Thèse soutenue le 14 juin 2005, 302 ; Philippe PAILLARD, L'humour médecin, Caricatures du monde médical Lyonnais (1890-1950), Lyon, Editions Lyonnaises d'Art et d'Histoire, 2003, 67-68 ; 78

Rédacteur

Chantal ROUSSET-BEAUMESNIL ; Sergueï Piotrovitch d'Orlik

Copyright notice

© Musée des Hospices civils de Lyon, 2002, © Service des Musées de France, 2016

Crédits photographiques

© Joséphine Bitat ; © Laura Clerc & Maxence Colleau

 

Renseignements sur le musée

 

M1039000224

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100  

Lots de réponses :  

1-100  101-200  201-300  301-400  401-500  501-600  601-700  701-800  801-900  901-1000  1001-1100  1101-1200  1201-1300  1301-1400  1401-1500  1501-1600  1601-1700  1701-1800  1801-1900  1901-2000  2001-2100  2101-2200  2201-2300  2301-2400  2401-2500  2501-2600  2601-2700  2701-2800  2801-2900  2901-3000  3001-3100  3101-3200  3201-3300  3301-3400  3401-3500  3501-3600  3601-3700  3701-3800  3801-3900  3901-4000  4001-4100  4101-4200  4201-4300  4301-4400  4401-4500  4501-4600  4601-4700  4701-4800  4801-4900  4901-4913 


Requête :   ((1900) :MILL )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0