Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 19
Domaine

peinture

Dénomination

tableau

Titre

Notre-Dame de Pitié ; Descente de croix ; Déploration du Christ

Auteur/exécutant

DESCOURS Michel Hubert ; LE BRUN Charles (d'après) ; CHAMPAIGNE Philippe de (d'après)

Précision auteur/exécutant

DESCOURS : Bernay, 12/09/1707 ; Bernay, 17/11/1775 ; nationalité : Française ; LE BRUN : Paris, 1619 ; Paris, 1690 ; nationalité : Française ; CHAMPAIGNE : Bruxelles, 1602 ; Paris, 1674 ; nationalité : Française

Ecole

France

Lieu création / utilisation

France, Ile-de-France, Paris (lieu de création)

Période création/exécution

2e quart 18e siècle

Millésime création/exécution

1732

Historique

Oeuvre de jeunesse réalisée à l'âge de 25 ans, en 1663, un an après l'arrivée de Michel Descours dans l'atelier de Hyacinthe Rigaud à Paris. "Le premier tableau que nous connaissions est daté de 1732, l'année qui suivit son arrivée à Paris. Il représente une Notre-Dame de Pitié. Cette petite toile, que l'on peut voir au musée de Bernay, est intéressante en ce qu'elle marque le point de départ d'un talent qui devait beaucoup gagner en ampleur et en souplesse. La donnée est très simple : la Sainte-Vierge au pied de la croix, et, devant elle, le Christ mort. Le coloris est pâle et triste, mais le sentiment est vrai et le dessin savant, surtout dans le corps inanimé du Sauveur" (Porée, 1889, p.10). ; C'est une adaptation d'après "La Déploration du Christ" de Charles Le Brun : seuls la Vierge et le Christ ont été conservés du tableau original ; inversion de la scène.

Période original copié

3e quart 17e siècle

Matériaux/techniques

peinture à l'huile, toile ; bois, mouluré, doré

Dimensions

Hauteur en cm 82 ; Largeur en cm 54 ; Hauteur avec cadre en cm 94.5 ; Largeur avec cadre en cm 66.5

Inscriptions

signature ; date

Précision inscriptions

signature, au dos : Descours père ; date, au dos : 1732

Sujet représenté

scène biblique (Vierge, Christ, Déploration, tenailles, Instrument de la Passion, croix, échelle, bassine, linceul)

Précision sujet représenté

Marie, drapée d'un long manteau bleu est assise au pied de la croix, les mains jointes posées sur ses genoux, le regard levé vers le ciel. Derrière elle se trouve une échelle appuyée sur le montant vertical de la croix. A ses pieds, au premier plan, le corps de Jésus, portant un perizonium, est étendu sur un linge blanc. Le haut du corps est relevé comme posé sur un rocher, son bras droit retombant sur le côté. Au premier plan, une paire de tenailles (au centre), une bassine en cuivre renversée et un linge blanc (à droite). En arrière plan, à gauche, des rochers servent de cadre à la scène. A droite, dans le lointain, des fortifications ferment la composition (Jérusalem ?). Une lumière tente de traverser les nuages.

Lieu de conservation

Bernay ; musée des beaux-arts

Statut juridique

propriété de la commune ; achat ; Bernay ; musée des beaux-arts

Date acquisition

1866

Anciennes appartenances

Collection privée, ASSEGOND Alphonse, 1866, Bernay

Numéro d'inventaire

866.1.2 ; 2 (Acte de vente Assegond) ; 58 (Catalogue du musée de Bernay, 1912) ; 00130 (Récolement 2001) ; 00053 (Récolement 2004/2005) ; 2008 P 276 (Récolement 2008)

Bibliographie

Exposition d'antiquités, d'objets d'art et de curiosité ouverte dans les salles de l'Hôtel de Ville le 9 juillet 1863. Bernay, 1863 (p.25, n°571)
par un visiteur, septembre 1873 (p.6)
Oursel, Noémi-Noire (1847-19..). A. Picard : Paris ; puis E. Dumont : Paris, 1886-1912 (p.122)
"Inventaire des objets d'art conservés dans le musée de la ville de Bernay" in Société des Amis des arts du département de l'Eure, Bulletin IV, 1888 - Evreux, 1889 (n°21, p.74)
Un peintre bernayen: Michel Hubert-Descours, 1707-1775. Abbé Porée, Adolphe-André Porée Editeur : Mlles J. et A. Lefèvre, 1889 (p.7 : "L'un des premiers tableaux que nous connaissions est daté de 1732, l'année qui suivit son arrivée à Paris. Il représente une Notre-Dame de Pitié. Cette petite toile, que l'on peut voir au Musée de Bernay, est intéressante en ce qu'elle marque le point de départ d'un talent qui devait beaucoup gagner en ampleur et en souplesse. La donnée est très simple : la sainte Vierge au pied de la croix, et devant elle le Christ mort. Le coloris est pâle et triste, mais le sentiment est vrai et le dessin savant, surtout dans le corps inanimé du Sauveur.")
Brionne, 1903 et 1909 (p.183)
Daniel WILDENSTEIN (sous la dir.), Les Oeuvres de Charles Le Brun d'après les gravures de son temps, dans La Gazette des Beaux-Arts, juillet-août 1965 (fig. 83, p.14-15 : gravure par G. Rousselet, 1663 : La Vierge, la Madeleine, etc., pleurant devant le corps de Jésus descendu de la Croix.)
Dictionnaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs. Paris, Grund, 1976 ISBN : 2.7000.0153.2 (p.202)
(L'illustration du 16/12/1934)

Rédacteur

MESNIL Annick

Copyright notice

© Bernay, musée des beaux-arts, © Service des musées de France, 2016

Crédits photographiques

©, musée des beaux-arts, Ville de Bernay / Thierry Leroy, Conseil général de l'Eure

 

Renseignements sur le musée

 

07010000648

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85  

Lots de réponses :  


Requête :   ((1732) :MILL )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0