Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 14
Domaine

estampe

Titre

Le poète Virgile suspendu dans un panier

Auteur/exécutant

LEYDE Lucas de (dessinateur, graveur)

Précision auteur/exécutant

LEYDE : Leyde, 1494 ; Leyde, 1533 ; nationalité : Flamand, Néerlandais

Ecole

Pays-Bas

Période création/exécution

1er quart 16e siècle

Millésime création/exécution

1525

Historique

La gravure Le poète Virgile suspendu dans un panier (1525) marque un tournant dans l'oeuvre de Lucas de Leyde. A bien des égards, elle constitue un point d'arrivée ou un point culminant de son travail. Cette composition montre pour la dernière fois une de ces scènes de grand format avec de nombreuses figures qui venaient illuminer son oeuvre de graveur sur cuivre à intervalles réguliers. Dans l'ensemble des gravures qui suivirent entre 1527 et 1531, Lucas se limite à présenter tout au plus trois figures au premier plan. La gravure Le poète Virgile suspendu dans un panier est aussi la seule à porter la date de 1525. Elle constitue ainsi le dernier travail dans ce médium, avant que Lucas ne se consacre durant un an exclusivement à la peinture. Dès ses toutes premières gravures, Lucas de Leyde s'est toujours intéressé au problème de la mutité des images et du langage pictural. Sa recherche d'équivalents de la langue parlée et des possibilités d'évoquer des mots et des sons avec les moyens d'un vocabulaire de signes qui serait compréhensible par tous, le conduisit à étudier les mimiques et la gestuelle. Il mit à profit les avantages de ces conventions compréhensibles par tous aussi dans cette gravure de 1525 qui, comme déjà ses gravures sur bois, prend pour sujet la ruse féminine et l'influence néfaste de la femme sur l'homme. Le poète Virgile est victime de la ruse féminine quand une courtisane le laisse suspendu dans son panier à mi-chemin de sa fenêtre, l'exposant ainsi le lendemain matin à la risée des Romains. L'objet de la gravure est moins cette histoire anecdotique que Lucas pourrait avoir emprunté au poème didactique Sur l'Amour (Der minnen loep) de Dirc Potter (ca. 1369-1428) et qu'il représente sur l'image dans les lointains, que la réaction et le comportement du peuple dans les rues de la ville. Il fabrique à l'aide de regards parlants, de la mimique et de la gestuelle un climat de loquacité mi-amusée mi-indignée, et il suffit de peu de fantaisie pour entendre ce qui se dit dans les bavardages à propos de cette histoire scandaleuse. La description de la réaction des gens englobe tous les niveaux d'âge de la société urbaine, cela va des enfants aux vieilles femmes et aux hommes au premier plan. Une des moralités de la scène nous apprend comme en passant non seulement que le pécheur démasqué Virgile est coupable mais dénonce aussi tous ceux qui s'adonnent à la joie maligne de la raillerie. Les figures vues de dos - comme celle de l'homme au centre désignant Virgile, qui est aussi une partie d'une étude préliminaire (Lille, Musée des Beaux-Arts) - attestent déjà de l'intérêt croissant que Lucas de Leyde montrait pour les formes venues d'Italie, un intérêt auquel le retour d'Italie du peintre et ami de l'artiste, Jan Gossaert, ne fut sans doute pas étranger. (Michael Matile)

Matériaux/techniques

papier vergé (filigrané), burin

Dimensions

Hauteur hors tout en cm 24.2 ; Hauteur en cm 24.2 ; Largeur hors tout en cm 18.9 ; Largeur en cm 18.8

Inscriptions

monogramme ; date

Précision inscriptions

monogramme, devant en bas à gauche : sur une pierre : L ; date, devant en bas à gauche : 1525 ; filigrane : New Hollstein 1996 raisins 1b

Sujet représenté

scène (homme, femme, conversation, Virgile, poète, panier)

Lieu de conservation

Strasbourg ; cabinet des estampes et des dessins

Statut juridique

propriété de la commune ; ancien fonds ; Strasbourg ; cabinet des estampes et des dessins

Date acquisition

date d'acquisition inconnue

Numéro d'inventaire

77.002.0.56 ; 77.R.2011.0289 (N° récolement)

Exposition

STRASBOURG, Les dieux comme les hommes, 2003 (Palais Rohan)

Bibliographie

Cat expo STRASBOURG Les Dieux comme les ho. 2003 (p. 185)
MATILE, Michael, Die Druckgraphik Lucas van Leydens und seiner Zeitgenossen : Bestandeskatalog der Graphischen Sammlung der ETH Zürich, Bâle, Schwabe & Co., 2000 (n°135 p. 154)
The New Hollstein, 1993- (Lucas van Leyden, 1996, n°136 p. 130-131)
Kunst voor de beeldenstorm : Noordnederlandse kunst 1525-1580, Jan Piet Filedt Kok, W. Halsema-Kubes et Wouter Kloek, Rijksmuseum 's Gravenhage, Staatsuitgeverij, 1986 (n°27 p. 140-141)
HOLLSTEIN, FWH, Netherlandish (vol. X, n°136)
Lucas van Leyden : das Graphische Werk im Kupferstich-Kabinett zu Dresden, Christian Dittrich (dir.), Dresde, Staatliche Kunstsammlungen, 1983 (n°136 p.71-72)
The prints of Lucas van Leyden & his contemporaries, Elle S. Jacobowitz et Stéphanie Loeb Stepanek (dir.), Washington, National Gallery of Art, 1983 (n°88 p. 222-223)
Lucas van Leyden en tijdgenoten, Rotterdam, Prentenkabinet Museum Boymans, 1952. (n°71 p. 34)
Lucas van Leyden - grafiek, (1489 of 1494 - 1533) : met een complete oeuvre-catalogus van zijn gravures, etsen en houtsneden, Jan Piet Filedt Kok (dir.), Amsterdam, Rijksmuseum, 1978 (n°57, p.55)
VOLBEHR, Theodor, Lucas van Leyden. Verzeichniss seiner Kupferstiche, Radirungen, und Holzschnitte, Hambuurg, Haendcke & Lehmkuhl, 1887-1891 (n°134)
Adam BARTSCH, Le Peintre graveur, Leipzig, 1866-1876 20, in 12° (vol. VII, n°136)
PASSAVANT, Johann David, Le peintre-graveur, Leipsig, R. Weigel, 1860-1864 (vol.III, n°136)
OTTLEY, William Young, An inquiry into the origin and early history of engraving, upon copper and in wood, with an account of engravers and their works, from the invention of chalcography by Maso Finiguerra, to the time of Marc' Antonio Raimondi, Londres, J. and A. Arch/ J. McCreery, 1816 (vol.II, n°146)

Rédacteur

SIFFER Florian

Copyright notice

© Strasbourg, cabinet des estampes et des dessins, © Service des musées de France, 2014

Crédits photographiques

© Mathieu Bertola, Service photographique des Musées de Strasbourg

 

Renseignements sur le musée

 

00130101418

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100  

Lots de réponses :  

1-100  101-200  201-300  301-400  401-500  501-600  601-700  701-800  801-900  901-1000  1001-1100  1101-1200  1201-1300  1301-1400  1401-1500  1501-1600  1601-1700  1701-1800  1801-1900  1901-2000  2001-2100  2101-2200  2201-2300  2301-2400  2401-2500  2501-2600  2601-2700  2701-2800  2801-2900  2901-3000  3001-3100  3101-3200  3201-3300  3301-3400  3401-3500  3501-3600  3601-3700  3701-3800  3801-3900  3901-4000  4001-4100  4101-4200  4201-4300  4301-4400  4401-4500  4501-4600  4601-4700  4701-4800  4801-4900  4901-5000  5001-5100  5101-5200  5201-5300  5301-5400  5401-5500  5501-5600  5601-5700  5701-5800  5801-5900  5901-6000  6001-6100  6101-6200  6201-6300  6301-6400  6401-6500  6501-6600  6601-6700  6701-6800  6801-6900  6901-7000  7001-7100  7101-7200  7201-7300  7301-7400  7401-7500  7501-7600  7601-7700  7701-7792 


Requête :   ((Hollande) :ECOL )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0