Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 5
Domaine

peinture

Dénomination

diptyque ; élément d'ensemble

Titre

Scène de la passion du Christ

Auteur/exécutant

MAITRE DE LA VUE DE SAINTE GUDULE (peintre, attribué à)

Précision auteur/exécutant

MAITRE DE LA VUE DE SAINTE GUDULE : Actif à Bruxelles dernier quart 15e siècle - début 16e siècle ; nationalité : Flamande

Ecole

Flandre

Lieu création / utilisation

Belgique ; Bruxelles (lieu de création)

Période création/exécution

4e quart 15e siècle

Millésime création/exécution

1480

Historique

Ce petit panneau fragmentaire semble avoir appartenu à un volet de diptyque. Les onze personnages qui y sont représentés forment un groupe compact tourné volontairement (sauf un compère) vers la droite. La présence de soldats dont l'un au premier plan affiche avec ostentation sa pertuisane pourrait suggérer l'Arrestation du Christ ou la scène de l'Ecce homo. L'attention portée aux différentes physionomies est bien caractéristique du Maître de la vue de Sainte-Gudule mais un personnage attire immédiatement le regard, celui de droite, situé au premier plan. Richement vêtu d'un pourpoint vert, blanc et rouge, il porte un collet rehaussé de perles et il est coiffé d'un feutre bleu canard. Le peintre a manifestement détaillé avec soin le contour de son visage, l'orbite enfoncé de ses yeux, souligné les arcades sourcilières ; la coloration de la carnation et le rendu de la barbe naissante en font un portrait que l'on rencontre dans un autre tableau de l'artiste, celui du Jeune homme tenant un livre en forme de coeur conservé à la National Gallery de Londres. Cette oeuvre datée des années 1480 est également un volet de diptyque de dévotion qui répondait vraisemblablement à celui d'une Vierge à l'Enfant. A l'arrière-plan se situe l'église Notre-Dame-du-Sablon de Bruxelles. Une autre version sans doute d'atelier est conservée au Metropolitan museum de New York (legs Mary Stillman Harkness) mais le portrait du donateur ne témoigne pas de la même acuité. ; Ce peintre flamand, actif à Bruxelles dans le dernier quart du XVe siècle et le début du XVIe siècle est désigné ainsi pour avoir fait figurer dans l'Instruction pastorale ou La prédication de saint Géry (musée du Louvre, département des peintures, inv. 1991) la vue de la collégiale Sainte-Gudule de Bruxelles en construction. Les volets peut-être consacrés à l'histoire de saint Géry, évêque de Cambrai qui évangélisa Bruxelles, sont conservés à La Haye et Dublin. Il a collaboré avec le Maître de la Légende de sainte Barbe et fournit des volets peints à des retables sculptés destinés à l'exportation. La production très abondante que l'on rassemble sous son nom est en grande partie le fait de son atelier. Erwin Panosky l'a qualifié ainsi : " un de ses artistes de bonne volonté et sans prétention [qui] ne cherchent plus à émouvoir, mais à plaire ". La Vierge et l'Enfant avec une donatrice et sainte Madeleine (Liège, musée diocésain) est une oeuvre d'une facture très fine où se signale un certain goût de l'élégance dans l'étirement ou le déhanchement sinueux de certains corps ainsi que celui pour l'ornementation (traitement des étoffes). Les liens du maître de la vue de Sainte-Gudule avec la peinture et surtout la gravure allemande ont souvent été soulignés comme dans Le Christ devant Pilate (donation Duclaux, du château de Villevêque) que Max Friedländer a attribué à cet artiste en 1937 (vers 1490, exposé au musée des Beaux-arts d'Angers, inv. : 2003.1.475). Ce tableau offre une très forte expressivité des visages allant parfois jusqu'à la caricature (grimaces, bouches grandes ouvertes), une gesticulation des personnages soulignée par un jeu de mains complexe qui est généralement rapprochée de la gravure rhénane, notamment celles de Martin Schongauer, de Michael Wolgemut ou encore du Maître AG. " On doit à Friedländer le mérite d'avoir rassemblé les principales oeuvres de cet artiste et dégagé les caractéristiques de ce suiveur de Rogier van der Weyden, bien reconnaissable et très savoureux dans sa volonté, parfois maladroite, d'expression extravagante et de renouvellement des thèmes. Sa typologie outrée et souvent burlesque, son goût pour les déformations et des gesticulations qui va jusqu'aux convulsions, les petits visages juvéniles et moqueurs au menton pointu et rond bien caractéristique et aux lèvres tordues, l'expressivité des mains, ses insistantes recherches spatiales qui s'affichent notamment dans l'importance accordée aux architectures (qui sont souvent des églises bru xelloises : Sainte-Gudule, Notre-Dame-du-Sablon, ce qui indique son lieu d'activité) ont un mérite incontestable : ils montrent un artiste insolite et original qui cherche courageusement à s'affranchir de la dignité des grands modèles antérieurs (Weyden, Memling, Van der Goes), à réagir contre un certain académisme trop parfait et, par là même sclérosant, qui marque la peinture flamande de la seconde moitié du XVe siècle et sa spécialisation traditionnelle dans le tableau de piété et de dévotion. Les voies sont ainsi ouvertes à un nouvel expressionnisme qui correspond peut-être à une profonde inclination des habitants du Brabant où fleurit, à la même époque, une sculpture mouvementée à souhait, et les rapports sont notables entre le Maître de la vue de Sainte-Gudule et les ateliers de sculpteurs bruxellois (collaboration aux volets du retable de La Passion de Geel)." (Jacques Foucart).

Matériaux/techniques

peinture à l'huile ; bois

Dimensions

Hauteur avec cadre en cm 25.2 ; Largeur avec cadre en cm 19.4 ; Hauteur en cm 19.4 ; Largeur en cm 16.3 ; Epaisseur en cm

Sujet représenté

scène biblique (Déploration, Vierge de douleur, Christ mort, saint Jean, sainte Madeleine, sainte Marie Salomé)

Lieu de conservation

Autun ; musée Rolin

Statut juridique

propriété de la commune ; donation sous réserve d'usufruit ; Autun ; musée Rolin

Date acquisition

2014

Anciennes appartenances

Collection privée, Paris, (Ancienne collection de Amédée Hus) ; Collection privée, Paris, (Collection Hus-Lafleur)

Numéro d'inventaire

2014.4.7

Bibliographie

Max J. Friedländer, Die altniederländische Malerei, Berlin, Cassirer et Cie, 1924-1930 (tome IV)
Laclotte, Cuzin (s.l.d.), Dictionnaire de la peinture : la peinture occidentale du moyen âge à nos jours, Larousse, 1987 (Albert Châtelet, "Maître de la Vierge entre les vierges ou maître de la Virgo inter virgines", tome 2, p. 1116)
Les primitifs flamands et leur temps, ed. La renaissance du livre, Bruxelles, 1994 (p. 628-629)
Laclotte, Cuzin (s.l.d.), Dictionnaire de la peinture : la peinture occidentale du moyen âge à nos jours, Larousse, 1987 (Albert Châtelet, "Maître à la Vue de Sainte-Gudule ou maître de la Vue de Sainte-Gudule", tome 2, p. 1117)
Jacques Foucart, Peinture néerlandaise et flamande, XV° siècle, Encyclopaedia universalis
Foucart, Catalogue des peintures flamandes et hollandaises du Louvre, éd. Gallimard, Paris, 2009
Corpus de la peinture des anciens Pays-Bas méridionaux et de la Principauté de Liège au quinzième siècle. Le musée du Louvre, Paris, Bruxelles, 1967 (Philippe Lorentz, Micheline Comblen-Sonkes, vol. 19)
Patrick Le Nouëne (s.l.d.), Chefs d'oeuvre du musée des Beaux-Arts d'Angers (du XIV° au XXI° siècle), Paris, Somogy/Angers : musées d'Angers, 2004

Copyright notice

© Autun, musée Rolin, © Service des musées de France, 2016

Crédits photographiques

© B.M.C.

 

Renseignements sur le musée

 

01610012054

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100  

Lots de réponses :  

1-100  101-200  201-300  301-400  401-500  501-600  601-700  701-800  801-900  901-1000  1001-1100  1101-1200  1201-1300  1301-1400  1401-1500  1501-1600  1601-1700  1701-1800  1801-1900  1901-2000  2001-2100  2101-2200  2201-2300  2301-2400  2401-2500  2501-2600  2601-2700  2701-2800  2801-2900  2901-3000  3001-3100  3101-3200  3201-3300  3301-3400  3401-3500  3501-3600  3601-3700  3701-3800  3801-3900  3901-4000  4001-4100  4101-4200  4201-4300  4301-4400  4401-4500  4501-4600  4601-4700  4701-4800  4801-4900  4901-5000  5001-5100  5101-5200  5201-5300  5301-5400  5401-5500  5501-5600  5601-5700  5701-5800  5801-5900  5901-6000  6001-6100  6101-6200  6201-6300  6301-6400  6401-6500  6501-6600  6601-6700  6701-6800  6801-6900  6901-7000  7001-7100  7101-7200  7201-7300  7301-7400  7401-7500  7501-7600  7601-7700  7701-7800  7801-7900  7901-8000  8001-8100  8101-8200  8201-8300  8301-8400  8401-8500  8501-8600  8601-8700  8701-8800  8801-8900  8901-9000  9001-9100  9101-9200  9201-9300  9301-9400  9401-9500  9501-9600  9601-9700  9701-9704 


Requête :   ((Flandre) :ECOL )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0