Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 96
Domaine

peinture

Dénomination

tableau

Titre

Peintre à son chevalet

Auteur/exécutant

CIPPER Giacomo Francesco (auteur)

Précision auteur/exécutant

CIPPER : ?, 1664 ; ?, 1736 ; nationalité : Autrichienne

Ecole

Autriche ; Italie

Période création/exécution

1ère moitié 18e siècle

Genèse

oeuvre en rapport

Historique

Le cas de ce tableau, oeuvre absolument certaine de Francesco Giacomo Cipper, et qui portait, depuis son entrée au Musée, le nom de Piazzetta, est analogue à celui des "Musiciens" et des "Chanteurs" du même artiste à la résidence épiscopale d'Olomouc (Tchécoslovaquie), achetés dans une vente où ils étaient également attribués à Piazzetta. Une fois libérée du chanci qui la masquait en partie, la toile de Dijon, de belle tenue, se situe parmi les oeuvres significatives de Todeschini, dont, par ailleurs, la production est fort inégale. Malgré l'imprécision qui entoure la personnalité de cet artiste, peut-être venu du Tyrol, et, suivant la tradition, installé par la suite à Bergame, on est tenté de rattacher à sa période de jeunesse le tableau de la collection Joliet : en effet, la composition, très simple, est réduite à un seul personnage ; le chromatisme se limite à un camaïeu de bruns chauds, et le traitement de la pâte, fluide et huileuse, trahit une influence hollandaise encore proche. On peut enfin noter, dans l'expression du peintre dont le sourire forcé ressemble à une grimace, l'empreinte d'une culture nordique qui s'atténuera avec les années, au contact des exemples italiens. Doit-on reconnaître, dans la toile dijonnaise, un portrait de Cipper par lui-même ? Un doute demeure à ce propos. Quatre peintures de même sujet, dues à l'artiste, sont connues jusqu'ici : "Autoportrait" de la collection Leifmann autrefois à Düsseldorf, vendu en 1932, reproduit par August Liebmann Mayer (1918), le "Peintre à l'atelier", reproduit par Benno Geiger (1916), le "Peintre devant son chevalet" conservé dans la collection Axentowicz, à Cracovie, reproduit par Oldrich Blazicek (1965), l'"Autoportrait" signé et daté 1736, à Hampton Court ; or aucune ressemblance particulière n'apparentent les deux dernières effigies aux deux premières. Dans le tableau de Dijon, comme dans celui de Cracovie, sont suspendus sur les murs de l'atelier les mêmes masques de plâtre à partir desquels Todeschini ébauchait ses personnages, ce qui explique leur raideur parfois, et la répétition des types ; le visage de jeune fille, sur la toile, ressemble à celui de l'une des élèves de la "Leçon de dentelle" de la collection Vecchi à Bologne. (Notice de Marguerite Guillaume extraite du "Catalogue raisonné du musée des beaux-arts : peintures italiennes", Ville de Dijon, 1980) ; en rapport avec : Todeschini, Peintre à son chevalet, Cracovie

Matériaux/techniques

peinture à l'huile, toile

Description

Peinture à l'huile sur toile ; Cadre en bois doré et mouluré

Dimensions

Dimensions Hauteur : 117 cm ; Largeur : 91 cm ; Dim. hors tout (en cm) HAC 128 LAC 101.6 EPT 9 ; Hauteur (en cm) 117 ; Largeur (en cm) 91 ; Epaisseur du châssis (en cm) 2.5 ; Hauteur avec cadre (en cm) 128 ; Largeur avec cadre (en cm) 101.6 ; Epaisseur totale (en cm) 9

Sujet représenté

portrait d'inconnu (homme, peintre, assis, art de la peinture, tableau, pinceau, chevalet, masque)

Lieu de conservation

Dijon ; musée des beaux-arts

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; don ; Dijon ; musée des beaux-arts

Date acquisition

1928 acquis ; 1925 entrée matérielle

Anciennes appartenances

Collection privée, Joliet Albert

Numéro d'inventaire

J 48 ; 143 (Cat. peint. italiennes 1980)

Exposition

Autour de Giacomo Francesco Cipper : Gens d'Italie aux XVIIe et XVIIIe siècles, Chambéry : musée des beaux-arts, Le Havre : Musée Malraux, Reims : musée des beaux-arts, 2005-2006 (reprod. coul. p. 85)

Bibliographie

Guillaume (Marguerite), Catalogue raisonné du musée des beaux-arts : peintures italiennes, Ville de Dijon, 1980 (n°143 reprod.)
Sarrazin (Béatrice), "Tableaux de Giacomo Francesco Cipper, dit il Todeschini (1664-1736), conservés dans les musées de France", La Revue du Louvre, n°3, juin 2000 (p.52 fig.4)

Rédacteur

Guichard Iris ; Bardin Dominique

Copyright notice

© Dijon, musée des beaux-arts, © Service des musées de France, 2017

Crédits photographiques

© Dijon, musée des beaux-arts

 

Renseignements sur le musée

 

01370014082

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100  

Lots de réponses :  

1-100  101-200  201-300  301-400  401-500  501-600  601-700  701-800  801-900  901-995 


Requête :   ((Autriche) :ECOL )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0