Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 68
Domaine

dinanderie ; croyances - coutumes

Dénomination

chandelier

Appellation

chandelier de mosquée

Titre

Chandelier aux dragons (Titre d'usage)

Ecole

Iran

Lieu création / utilisation

Iran (lieu de création)

Précision lieu création/utilisation

Chandelier créé dans le nord-est de l'Iran, sans doute dans la région du Khorasan.

Période création/exécution

4e quart 16e siècle

Genèse

oeuvre en rapport

Historique

Ce chandelier appartenait à Ferdinand Souhart, consul général de France en poste à Beyrouth à la fin du 19e siècle. Il n'existerait que trois chandeliers de ce type : l'un à Copenhague, l'un au Musée d'art islamique de Doha et le nôtre. Pièce acquise par M. Souhart, alors qu'il était ministre à Téhéran, en compétition avec l'agent du Kensington Museum de Londres.

Matériaux/techniques

moulé ; martelé ; gravé ; champlevé ; incrustation ; impastation ; alliage cuivreux

Description

Chandelier en alliage cuivreux moulé et martelé, au décor champlevé, gravé et incrusté de pâte noire. Il est probablement le résultat d'un assemblage de 5 parties (brasures ?) : col et double bobèche en forme de dragons ; second col concave ; épaule ; paroi ; base circulaire. Trois traces de soudures sous la base circulaire permettent de supposer la présence, à l'origine, de trois pieds surélevant l'objet. Le traitement du décor (les gravures des écailles) et la différence de l'aspect des alliages suggèrent que la partie haute, formée par les dragons, est peut-être un remploi. Les dragons aux corps serpentiformes, entrelacés, formant fût et bobèches apparaissent au 15e siècle dans l'est du monde iranien. Ici, il est très possible que l'objet soit constitué d'une partie 15e siècle, assemblée à un objet conçu pour elle au 16e siècle.

Dimensions

H. 48 cm ; D. 35 cm (à la base)

Inscriptions

inscription ; inscription concernant le commanditaire ; inscription patronymique

Précision inscriptions

"Un soir que ton visage de lune devint la lumière de ma solitude / le cierge fondit impatient de notre entretien / A l'instant où de ton visage pareil à la lune tu jettes le masque / se lève le soleil de notre bonne fortune" (quatrain en persan (traduit ici) inscrit dans quatre cartouches oblongs et polylobés sur la paroi du chandelier) ; dans trois cartouches placées à la base de la paroi du chandelier, une inscription mentionne le nom du commanditaire et le nom du sanctuaire shiite, pour lequel ce chandelier a été fait/donné en waqf (similaire à un don en mainmorte)

Onomastique

Muhammad Rahim Tuni

Utilisation/destination

éclairage

Sujet représenté

représentation animalière (dragon) ; représentation végétale (fleuron, palmette)

Précision sujet représenté

Sous les dragons, aux corps serpentiformes, couverts d'écailles et aux gueules ouvertes pour recevoir les bougies, le chandelier présente un décor très différent : sur fond nu, des décors végétaux (fleurons et palmettes) et des inscriptions. Ces décors sont composés dans des médaillons et des cartouches qui rythment les surfaces. Le quatrain du poème en persan fait référence à l'éclat de la lune et du soleil et à la consumation d'une chandelle /dragon ; cela engendre un dialogue implicite et à teneur mystique, entre l'objet et l'inscription. La lumière qui apparaît est la lumière divine. La présence des deux dragons s'explique par le fait qu'ils symbolisent les deux noeuds lunaires, à savoir les deux points de l'orbite de la lune où cette dernière traverse l'écliptique du soleil. Ils sont incarnés, en astronomie, par la fausse planète Jawhzar (un personnage trônant et tenant deux dragons serpentiformes), qui est celle des éclipses lunaire et solaire.

Lieu de conservation

Beauvais ; MUDO - Musée de l'Oise

Statut juridique

propriété du département ; don ; Oise ; MUDO - Musée de l'Oise

Date acquisition

1935

Anciennes appartenances

Souhart Ferdinand

Numéro d'inventaire

35.19

Exposition

" Dragons ", Paris, Muséum d'Histoire Naturelle, 5 avril-6 novembre 2006, sans numéro

Rédacteur

Véronique, WILCZYNSKI

Copyright notice

© MUDO - Musée de l'Oise, © Service des musées de France, 2015

Crédits photographiques

© Réunion des musées nationaux-Grand Palais (MUDO - Musée de l'Oise) / Thierry Ollivier - Utilisation des photographies soumise à autorisation

 

Renseignements sur le musée

 

07980018408

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100  

Lots de réponses :  

1-100  101-200  201-300  301-400  401-500  501-600  601-700  701-800  801-900  901-1000  1001-1100  1101-1200  1201-1300  1301-1400  1401-1500  1501-1600  1601-1700  1701-1800  1801-1900  1901-2000  2001-2100  2101-2200  2201-2300  2301-2400  2401-2500  2501-2600  2601-2700  2701-2800  2801-2900  2901-3000  3001-3100  3101-3200  3201-3300  3301-3400  3401-3500  3501-3600  3601-3700  3701-3800  3801-3900  3901-4000  4001-4100  4101-4200  4201-4300  4301-4400  4401-4500  4501-4600  4601-4700  4701-4800  4801-4900  4901-5000  5001-5100  5101-5200  5201-5300  5301-5400  5401-5500  5501-5600  5601-5700  5701-5800  5801-5900  5901-6000  6001-6100  6101-6200  6201-6300  6301-6400  6401-6500  6501-6600  6601-6700  6701-6800  6801-6900  6901-6934 


Requête :   ((croyances - coutumes) :DOMN )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0