Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 36
Domaine

émaillerie ; croyances - coutumes ; médiéval

Dénomination

crosse

Auteur/exécutant

anonyme

Ecole

France

Lieu création / utilisation

Limoges (lieu de création)

Période création/exécution

3e quart 13e siècle

Millésime création/exécution

1256

Genèse

objet en rapport

Historique

Crosse de Jean II de la Cour d'Aubergenville. Saint Michel terrassant le dragon dans la volute. La crosse se compose de 3 éléments principaux : une volute formant la crosse, un noeud en forme de sphère aplatie, une douille réunis par une tige de section carrée en cuivre. Un lézard décapité est fixé à la douille et est orné de turquoises, deux autres lézards qui devaient compléter l'ornementation, ont disparu. Le noeud est orné d'animaux se poursuivant. "(...)Je crois inutile de décrire longuement les deux objets d'orfèvrerie très remarquables au point de vue de l'art et de l'archéologie, trouvés dans la tombe de Jean d'Aubergenville. La crosse, qui ne constitue pas, à vrai dire, un objet unique, mais un spécimen, bien conservé et à date certaine, d'un modèle tiré à plusieurs exemplaires, est en cuivre doré, émaillé de bleu dans la partie inférieure et de rouge foncé dans la volute. Des perles de verre bleu turquoise ornent le corps du lézard symbolisant le démon et celui d'un autre lézard dont la tête a été brisée et qui est fixé sur la douille. Des animaux courent en se poursuivant autour du noeud qui sépare la douille de la volute. Le sujet traité par l'artiste est l'archange saint Michel terrassant le démon, sujet qu'on trouve fréquemment reproduit sur les crosses épiscopales du XIIIè siècle. L'oeuvre porte dans son ensemble un véritable cachet de style et, malgré une certaine raideur dans l'attitude de l'archange, elle donne une haute idée de l'art au temps de saint Louis. (...)" notes de Bourbon, 1884 "Douille à rinceaux réservés sur fond émaillé bleu. Un seul des reptiles y reste encore attaché, son dos est décoré de perles d'émail bleu turquoise. Les 3 reptiles étaient disposés obliquement leurs places sont réservés ainsi sur la douille. Noeud à frises de dragons, collerette de feuilles stylisées. Volute à fond réticulé émaillé simulant des écailles, elle est terminée par une tête de serpent. St Michel , debout porte de la main gauche une croix à longue hampe, de la main droite il tient à la fois le bas de la hampe de la croix et la patte droite du dragon dont la tête est dressée verticalement. La tête du serpent est dressée de profil entre les ailes du saint et son dos. Le décor de la volute est coupé à la hauteur de la tête du dragon après une petite bande transversale dorée à ornements gravé (reste du précédent décor vermiculé), crête fine, dents serrées. " Marquet de Vasselot ; objets en rapport : anneau pastoral (9991) conservé au musée, crosse du musée des arts décoratifs à Paris, crosse à Jérusalem. Trésor du Patriarchat Arménien

Découverte/collecte/récolte

Eure (lieu de découverte)

Précision découverte/collecte

découvert en 1884, lors de travaux dans le transept de la cathédrale

Matériaux/techniques

émail, champlevé, cuivre (doré), turquoise

Description

Un doute est émis dans le registre d'inventaire sur le lieu de création ; Crosses limousines émaillées Les premières au début du XIIIe siècle, avec une grande fleur à 3 pétales stylisées dans la volute paraissent inspirées par le texte biblique relatif à la verge fleurie d'Aaron. Les suivantes où la volute prend la forme d'un serpent dérivent d'un autre miracle, relat l'exode où Moïse dit à Aaron: "prends ton bâton et jette-le devant Pharaon, il deviendra un serpent". cette crosse ci serait une des premières à présenter le motif de St Michel terrassant le dragon qu'il tient par la main. (46 exemples connus) " (...) La volute est en deux éléments soudés longitudinalement. Le décor est constitué d'émaux de couleur bleu roi et de cabochons turquoises sur le dragon, rougeâtres pour les yeux. Le noeud est en deux éléments ajourés travaillés au repoussé reposant sur un fond uni rapporté. La douille est faite d'une feuille enroulée, longitudinale avec au sommet un embout dans lequel pénètre la tige. Les soudures sont faites à l'argent avant émaillage et dorure. Cette dernière doit être faite au mercure en raison même des températures exigées par les différentes opérations. (description d'E. Salin, 1958. musée du fer à Jarville-Nancy)

Dimensions

H. 29.5 ; L. 12

Sujet représenté

scène biblique (saint Michel, combat, dragon , lézard, feuille, écaille, aile)

Etat de conservation

bon état ; restauré : en 1958

Lieu de conservation

Evreux ; musée d'Art Histoire et Archéologie

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Date acquisition

1980 entrée matérielle

Anciennes appartenances

Evêché d'Evreux, 1905

Numéro d'inventaire

10343

Dépôt/changement affectation

dépôt ; Evreux ; musée d'Art Histoire et Archéologie

Date dépôt/changement affectation

1914 dépôt

Exposition

- Exposition Universelle. Rétrospective d'objets d'art. Palais du Trocadéro. 05/05/1889 (Réponse faite à cette demande : A l'époque la crosse n'était pas au musée mais à l'évêché) ; - Evreux, Exposition d'art ancien. 1927 (n°95) ; - Saint Louis. Direction Générale des Archives de France, La sainte Chapelle, Paris. mai- août 1960 ; - La France de Saint Louis. Palais de justice . 07/10/1970-17/01/1971 ; - Art français du Moyen Age. Canada. Québec, 18/10-15/12/1972, Montréal 02/01-15/02/1973 ; - Les croisades : les rapports entre l'orient et l'occident de Urbain II à Saint Louis : 1096-1270. Rome, Palais de Venise 13/02-30/04/1997, Toulouse, L'ensemble conventuel des Jacobins 15/05-30/07/1997

Bibliographie

- Porée, C. Les sépultures des évêques d'Evreux (P.7-8 c 9027) ; - Bonnenfant, Ch. Histoire du diocèse d'Evreux. 1933 (Tome I, P.52-53) ; - Lamiray, H. La Normandie. 1934. ; - Marquet de Vasselot, J.J. Les crosses limousines du XIIIè siècle. 1941 (P.288. Table p.380 et pl.XIX N°158) ; - Bourbon, G. Notes sur de récentes découvertes archéologiques faites à Evreux. Recueil des travaux de la Société libre de l'Eure.1882-1885. (Notes sur de récentes découvertes) ; - Bourbon, G. Note sur la découverte de la sépulture de Jean de la Cour d'Aubergenville. In Bulletin archéologique du Comité des travaux historiques et scientifiques. 1884 (P.451-486) ; - Eulart, Camille. manuel d'archéologie. T. III.1916 (P.359) ; - Nouvelles de l'Eure. Aout 1981. Supplément au N°80 (P. 15) ; Connaissances des arts. Le trésor médiéval de la collection Stoclet à Bruxelles, N°82. Dec.1958 (P.94) ; - Le crociate l'oriente e l'occidente da urbano il a san Luigi, 1096-1270 . Roma, Palazzo Venezia. Ed.Electa. 1997 (notice 276)

Copyright notice

© Evreux, Musée de l'Ancien Evêché, © Direction des musées de France, 2004

Crédits photographiques

© Godais Jean-Pierre

 

Renseignements sur le musée

 

07030005094

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100  

Lots de réponses :  

1-100  101-200  201-300  301-400  401-500  501-600  601-700  701-800  801-900  901-1000  1001-1100  1101-1200  1201-1300  1301-1400  1401-1500  1501-1600  1601-1700  1701-1800  1801-1900  1901-2000  2001-2100  2101-2200  2201-2300  2301-2400  2401-2500  2501-2600  2601-2700  2701-2800  2801-2900  2901-3000  3001-3100  3101-3200  3201-3300  3301-3400  3401-3500  3501-3600  3601-3700  3701-3800  3801-3900  3901-4000  4001-4100  4101-4200  4201-4300  4301-4400  4401-4500  4501-4600  4601-4700  4701-4800  4801-4900  4901-5000  5001-5100  5101-5200  5201-5300  5301-5400  5401-5500  5501-5600  5601-5700  5701-5800  5801-5900  5901-6000  6001-6100  6101-6200  6201-6300  6301-6400  6401-6500  6501-6600  6601-6700  6701-6800  6801-6900  6901-7000  7001-7100  7101-7200  7201-7300  7301-7400  7401-7500  7501-7600  7601-7700  7701-7800  7801-7829 


Requête :   ((croyances - coutumes) :DOMN )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0