Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 14
Domaine

archéologie ; gallo-romain ; croyances - coutumes

Dénomination

stèle ; bloc

Titre

Bloc funéraire de Caïus Catus Catianus

Auteur/exécutant

anonyme (sculpteur)

Lieu création / utilisation

France, Bourgogne, Saône-et-Loire, Autun (lieu de création)

Période création/exécution

2e siècle ; 3e siècle

Epoque/style/mouvement

gallo-romain

Découverte/collecte/récolte

France ; Bourgogne ; Saône-et-Loire ; Autun ; (Abbatiale - Prieuré Saint-Symphorien, lieu de découverte) ; (1978, date de découverte)

Précision découverte/collecte

Saint-Symphorien, place Général Brosset (Référence cartographique), (coordonnées de l'objet)

Matériaux/techniques

grès, taillé

Description

Bloc funéraire en grès. "présente sur sa face principal une longue inscription sous laquelle apparaît une ligne d'arcs de cercles réguliers qui pourraient être le bord supérieur de rideaux; sur le côté droit, dans une niche, sont figurées les dépouilles de trois cochons pendus, tandis que sur le côté gauche n'est visible que le sommet d'une niche; sur le dessus est creusée une cavité circulaire qui communique par un petit canal avec le devant du bloc. L'inscription sur sept lignes peut se restituer ainsi : D(iis) M(anibus) / C(aii) Cati Catiani, ueterani leg(ionis) / XXII, honest(a) missione misso, et / Ianuarinae Matronae con / iugi eius, Catullinia Supera, / filia, et Iunianius Bassinus, / gener, piisimi p(onendum) c(urauerunt) // "Aux dieux mânes de Caïus Catus Catianus, vétéran de la XXII° légion, ayant obtenu son congé, et à Januarina Matrona son épouse, Catullinia Supera sa fille et Junianius Bassinus, son gendre ont très pieusement pris soin d'élever ce monument." Ces trois blocs appartiennent à des monuments funéraires construits; les mausolées ou les cénotaphes ont été longtemps très négligés à Autun, malgré la présence de la Pierre de Couhard, qui offre encore in situ un bon exemple de ce type de construction, et des monuments circulaires au nord de la ville, étudiés au 19e siècle, mais dont les structures ne sont plus visibles. [...] Les trois reliefs doivent être cependant distingués de la Pierre de Couhard ou des monuments circulaires; si ces derniers, en se référant à des schémas funéraires romains traditionnels (pyramide, tour cylindrique), correspondent sans doute à des familles aristocratiques, les blocs présentés s'inséraient plutôt dans des édicules élevés par des riches familles de négociants ou d'artisans "parvenus"; leur puissance économique permettait et nécessitait de présenter l'image des défunts de façon plus monumentale que sur les simples stèles a, mais aussi de rendre compte, grâce à des scènes très développées, de leur fonction et par là de leur stature dans la vie de la cité (métier lié au négoce pour b); n'oublions pas que ces tombeaux élevés en dehors de la ville, le long des voies, permettaient à l'étranger d'appréhender d'emblée le tissu économico-social urbain, avant même de franchir les remparts. [...]" Autun, Augustodunum, cat. 539 c ; "Il convient de restituer le nom de la XXIIe légion Primigenia qui convient mieux, dans le domaine gaulois, que la XXIIe Deiotariana, qui appartenait à l'armée d'Orient. La XXIIe légion Primigenia servit en Germanie Supérieure, à Mayence, à l'exception d'un séjour en Germanie Inférieure sous les Flaviens." Le Bohec, 2015, cat. 182 "Les trois cochons laisse supposer que le vétéran était devenu charcutier à sa retraite" Le Bohec 2015, cat. 205

Dimensions

Hauteur en cm 65 ; Largeur en cm 120 ; Profondeur en cm 78

Inscriptions

inscription (latin)

Précision inscriptions

gravure, sur la face : D M / C CATI CATIANI VETERANI LEG / XXII HONEST MISSIONE MISSO ET / IANVARINAE MATRONAE CON / IVGI EIVS CATVLLINIA SVPERA / FILIA ET IVNIANIVS BASSINVS / GENER PIISSIMI P C // : D(iis) M(anibus) / C(aii) Cati(i) Catiani, ueterani leg(ionis) / XXII (uicesimae secundae), honest(a) missione misso, et / Ianuarinae Matronae, con/iugi(s) eius. Catullinia Supera, / filia, et Iunianius Bassinus, / gener, piisimi p(onendum) c(urauerunt) // , traduction : Aux dieux mânes de Caïus Catius Catianus, vétéran de la XXII° légion, ayant obtenu son congé, et à Januarina Matrona son épouse, Catullinia Supera leur fille et Junianius Bassinus, leur gendre, très respectueusement, ont veillé à faire mettre en place (ce monument). ; inscription, au revers : 1632

Lieu de conservation

Autun ; musée Rolin

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; affectation ; Autun ; musée Rolin

Date acquisition

1985 entrée matérielle

Numéro d'inventaire

M.L. 1632

Exposition

Autun Augustodunum - Capitale des Eduens, musée Rolin - Hôtel de Ville - Autun, 16 mars- 27 octobre 1985 (cat. 539 a)

Bibliographie

Autun Augustodunum - Capitale des Eduens, musée Rolin - Hôtel de Ville - Autun, 16 mars- 27 octobre 1985 (cat. 539 c)
Yann Le Bohec, Inscriptions de la cité des Eduens. Inscriptions sur pierre. Inscriptiones latinae galliae lvgvdvnensis (ILGL). 2 AEDVI (L. Aed.), col.leccio Instrumenta 50, Universitat de Barcelona, Publicacions i Edicions, 2016 (cat. 205)
Histoire et archéologie. Les dossiers (M. Pinette, "La sculpture antique à Autun", n° 53, 1981, p. 26)
Gallia (Revue) (Gailliard de Semainville, "Informations archéologiques, circonscription de Bourgogne", Gallia 43, 1985, fasc. 2, p. 266)
V. Brunet-Gaston, Pierre, technique et décor architectonique à Augustodunum. De la carrière au monument, 2006 (cat. 756)

Copyright notice

© Autun, musée Rolin, © Service des musées de France, 2017

Crédits photographiques

© Cliché Claudine Massard

 

Renseignements sur le musée

 

01610012236

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100  

Lots de réponses :  

1-100  101-200  201-300  301-400  401-500  501-600  601-700  701-800  801-900  901-1000  1001-1100  1101-1200  1201-1300  1301-1400  1401-1500  1501-1600  1601-1700  1701-1800  1801-1900  1901-2000  2001-2100  2101-2200  2201-2300  2301-2400  2401-2500  2501-2600  2601-2700  2701-2800  2801-2900  2901-3000  3001-3100  3101-3200  3201-3300  3301-3400  3401-3500  3501-3600  3601-3700  3701-3800  3801-3900  3901-4000  4001-4100  4101-4200  4201-4300  4301-4400  4401-4500  4501-4600  4601-4700  4701-4800  4801-4900  4901-5000  5001-5100  5101-5200  5201-5300  5301-5400  5401-5500  5501-5600  5601-5700  5701-5800  5801-5900  5901-6000  6001-6100  6101-6200  6201-6300  6301-6400  6401-6500  6501-6600  6601-6700  6701-6800  6801-6900  6901-7000  7001-7100  7101-7200  7201-7300  7301-7400  7401-7500  7501-7600  7601-7700  7701-7800  7801-7900  7901-8000  8001-8100  8101-8200  8201-8300  8301-8400  8401-8500  8501-8600  8601-8700  8701-8742 


Requête :   ((croyances - coutumes) :DOMN )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0