Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 90
Domaine

dessin ; cartes - plans

Titre

Le mail de Chantilly

Auteur/exécutant

anonyme

Ecole

France

Période création/exécution

18e siècle

Historique

Dérivé du jeu de crosse, le jeu de mail prit ce nom en raison du " maillet " à longue manche avec lequel on jouait. C'est l'ancêtre du golf : le jeu consiste à pousser une boule avec le moins de coups possible, jusqu'à un but placé au bout du mail . On le désigne aussi du mot anglais Palemail (du latin Pila Malleus) qui indique les deux objets indispensables pour jouer au mail : la boule et le maillet. Datant du Moyen Age, ce sport connaît une grande vogue à partir du XVIe siècle. Beaucoup de villes en possèdent au pied de leur rempart et Mme de Sévigné y joue aux Rochers, sa résidence de l'Ille-et-Vilaine, en 1685. Marly eut plusieurs mails : en 1698, on en crée un sur la hauteur à l'est de la rivière, puis en 1699 un second, donc sous les berceaux de l'aile droite. De 1701 à 1705, ils sont agrandis et transformés. Le " Mail d'en haut " est allongé, celui du bas enserre les bosquets de Marly en forme d'épingles à cheveux. Ces jeux ont le plus vif succès. Selon Dangeau en 1706, le roi va après la messe voir jouer les bons joueurs. Saint-Simon En 1709 Louis XIV pensionne le Sieur Beaufort, grand joueur de mail et parent de Mansart . Chantilly eut aussi son jeu de mail : selon Macon ce jeu fut créé par le duc de Bourbon. Il commençait à l'angle nord-est du grand labyrinthe : en 1784 le " pavillon du mail " était situé à l'angle des deux labyrinthes . Le mail bordait la grande allée qui s'achève aujourd'hui à la grille d'Avilly au sud de la Porte Vaillant. La partie voisine du jeu de mail en prit le nom : bosquet et salles du Mail .

Matériaux/techniques

papier, plume, encre brune, mine de plomb, aquarelle

Dimensions

Hauteur en cm 58 ; Longueur en cm 226

Inscriptions

inscription

Précision inscriptions

inscription : Filigrane : : MONTGOLFIER ANNONAY 1742

Sujet représenté

représentation scientifique (plan, Chantilly, château, jardin)

Lieu de conservation

Chantilly ; musée Condé

Statut juridique

propriété privée personne morale ; interdiction de prêt et de dépôt ; donation sous réserve d'usufruit ; Chantilly ; musée Condé

Date acquisition

1886 acquis ; 1897 entrée matérielle

Anciennes appartenances

Henri d'Orléans duc d'Aumale

Numéro d'inventaire

DE 1272

Rédacteur

Rouyer Marina

Copyright notice

© Chantilly, Musée Condé, © Service des musées de France, 2013

Crédits photographiques

© Réunion des musées nationaux - utilisation soumise à autorisation

 

demande de photographie et/ou de conditions d'utilisation

 

Renseignements sur le musée

 

50520006840

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100  

Lots de réponses :  

1-100  101-200  201-300  301-400  401-500  501-600  601-700  701-800  801-900  901-1000  1001-1100  1101-1200  1201-1300  1301-1400  1401-1500  1501-1600  1601-1700  1701-1800  1801-1900  1901-2000  2001-2100  2101-2200  2201-2300  2301-2400  2401-2500  2501-2600  2601-2700  2701-2800  2801-2900  2901-3000  3001-3100  3101-3200  3201-3300  3301-3400  3401-3500  3501-3600  3601-3700  3701-3800  3801-3900  3901-4000  4001-4100  4101-4200  4201-4300  4301-4400  4401-4500  4501-4600  4601-4700  4701-4800  4801-4900  4901-5000  5001-5100  5101-5200  5201-5300  5301-5400  5401-5425 


Requête :   ((Henri d) :APTN )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0