Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 27
Domaine

sculpture

Dénomination

statue

Titre

Alphée

Auteur/exécutant

HARDY Jean

Précision auteur/exécutant

HARDY : Nancy, 1653 ; Versailles, 1737

Ecole

France

Période création/exécution

4e quart 17e siècle

Millésime création/exécution

1684

Historique

Cette statue d'Alphée fait partie d'un groupe. Dessinées par Le Nôtre, ces statues furent sculptées, par Jean Hardy, académicien en 1688, et restaurées par Emile Jonchery. Alphée tient un cor dans la main droite, Aréthuse (inv. OA 4289) semble vouloir échapper au dieu. On peut lire dans une lettre de Le Nôtre adressée au prince de Condé et datée de septembre 1683 "Monseigneur, Voilà tout ce que je puis faire pour l'ornement du bas de votre grand escalier. Je souhaite qu'il puisse vous plaire autant qu'il me fait. Le fleuve se fera en stuc, le reste de même. Bertier posera la voulte toute de roche". Or il apparaît, après un examen attentif du marbrier, que les statues présentes ne sont pas en stuc mais en pierre de Saint Maximin. En effet le Devis approximatif des Travaux de Sculpture des Fleuves à droite et à gauche de la partie inférieure du grand Perron du Connétable", conservé dans les archives du musée Condé et daté du 20 février 1891, fait mention de travaux de restauration, certes, mais aussi d'exécution en pierre après remodelage, estampage et moulage. Les roseaux, eux, portent la date de 1830 et avaient alors été réalisés en un matériau différent. Alphée, dieu d'un fleuve du Péloponnèse, était, comme tous les fleuves, fils d'Océan et de Téthys, la plus jeune des Titanides qui personnifie la fécondité de la mer. Pour obtenir les faveurs d'Aréthuse, une suivante d'Artémis, la déesse de la chasse, il se fit chasseur comme elle. Elle lui échappa et s'enfuit jusqu'à Syracuse, dans l'île d'Ortygie. Elle fut alors transformée en source. Par amour Alphée mêla ses eaux à elle. Il existe une autre version plus tardive de la légende que l'on doit aux poètes alexandrins et qui vise sans nul doute à expliquer l'homonymie de deux sources, l'une située en Elide et l'autre en Sicile: un jour qu'Aréthuse se baignait dans un fleuve aux eaux fraîches, une voix sortit de l'eau. C'était Alphée. Effrayée, elle s'enfuit mais le dieu la poursuivit. A bout de forces, elle supplia Artémis de la sauver et elle fut transformée en source. La terre s'entrouvrit alors, pour éviter qu'Alphée ne mêlât ses eaux aux siennes .Guidée par Artémis, elle parcourut les chemins souterrains et parvint à Syracuse, dans l'île d'Ortygie qui est dédiée à la déesse de la chasse. C'est ainsi que les anciens Grecs pouvaient expliquer la présence d'une source d'eau douce venue de nulle part dans une île entourée d'eau de mer.

Matériaux/techniques

pierre

Sujet représenté

figure mythologique (Alphée : jeune homme, en pied, nudité, roseau, cor)

Lieu de conservation

Chantilly ; musée Condé

Statut juridique

propriété privée personne morale ; interdiction de prêt et de dépôt ; donation sous réserve d'usufruit ; Chantilly ; musée Condé

Date acquisition

1886 acquis ; 1897 entrée matérielle

Anciennes appartenances

Henri d'Orléans duc d'Aumale

Numéro d'inventaire

OA 4289

Bibliographie

MARENGO, Françoise. Château de Chantilly, les statues du parc. Groupe d'étude des monuments et oeuvres d'art de l'Oise et du Beauvaisie. Bulletin n° 140, 2009.

Copyright notice

© Chantilly, Musée Condé, © Service des musées de France, 2013

Crédits photographiques

© musée Condé de Chantilly

 

demande de photographie et/ou de conditions d'utilisation

 

Renseignements sur le musée

 

50520006787

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100  

Lots de réponses :  

1-100  101-200  201-300  301-400  401-500  501-600  601-700  701-800  801-900  901-1000  1001-1100  1101-1200  1201-1300  1301-1400  1401-1500  1501-1600  1601-1700  1701-1800  1801-1900  1901-2000  2001-2100  2101-2200  2201-2300  2301-2400  2401-2500  2501-2600  2601-2700  2701-2800  2801-2900  2901-3000  3001-3100  3101-3200  3201-3300  3301-3400  3401-3500  3501-3600  3601-3700  3701-3800  3801-3900  3901-4000  4001-4100  4101-4200  4201-4300  4301-4400  4401-4500  4501-4600  4601-4700  4701-4800  4801-4900  4901-5000  5001-5100  5101-5200  5201-5300  5301-5400  5401-5425 


Requête :   ((Henri d) :APTN )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0