Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 3
Domaine

photographie

Titre

Morez, 11 avril 2006

Auteur/exécutant

BENOIT A LA GUILLAUME Gérard (photographe)

Période création/exécution

1er quart 21e siècle

Millésime création/exécution

2006

Historique

Cette photographie de Gérard Benoit à la Guillaume a été présentée aux publics du musée à l'occasion de l'exposition " Visions du monde. Sous le ciel du Jura " organisée du 20 mai au 30 novembre 2006. D'une certaine manière, il nous est possible de considérer qu'elle a fait l'objet d'une commande du musée au photographe pour cette exposition. Confrontée aux vues aériennes prises par l'IGN en 1960 (échelle 1:5000) et en 2001 (échelle 1:5000, carte réalisée avec la technique de la BD Ortho), elle témoigne de l'expansion et de l'urbanisme de la ville de Morez jusqu'en 2006. C'est pour partir du local avant de cheminer vers l'universel que cette collaboration à été proposée à Gérard Benoit à la Guillaume. La ligne directrice proposée consistait à mettre en avant la dimension locale du paysage à travers une sélection de vues exclusivement aériennes et obliques. Une technique qui n'aurait pu voir le jour sans l'invention de la perspective par les savants de la Renaissance. Ainsi donc, au 17ème siècle, Jan Van der Heyden, peintre paysagiste, su représenter avec une exactitude optique rigoureuse les vues des nombreuses villes européennes qu'il visita au cours de ses voyages, parmi lesquelles Cologne, Düsseldorf, Bruxelles, Lourdes. Elles fournissent aujourd'hui encore une documentation remarquable sur ces villes. En France, nous connaissons cette technique grâce aux œuvres d'Adam Frans Van der Meulen conservées au Louvre ou dans certains musées de province. Peintre flamand, il s'établit à Paris en 1664 où il devint le peintre de cour de Louis XIV. Son œuvre se compose de paysages et surtout de scènes de batailles qui illustrent en plusieurs versions les principaux épisodes des campagnes du Roi. Cette filiation est perceptible dans plusieurs des clichés proposés par Gérard Benoit à la Guillaume. Après les peintres et avec l'invention de la photographie, la vue oblique trouve un nouveau souffle grâce à la technique du ballon gonflé à l'air chaud puis de l'aérostat à hélium. Les Frères Lumières et Montgolfier seront les premiers sur la place. Il faudra attendre la maîtrise de vol des engins plus lourd que l'air pour voir naître la vue verticale couramment pratiquée par l'Institut Géographique national. Et attendre encore de vaincre la pesanteur terrestre pour profiter des vues prises par des hommes depuis des navettes spatiales ou des stations orbitales, ou encore par des satellites qui tournent à quelques 800 ou 900 km d'altitude. Il y avait donc deux courants dans cette exposition : celui des photographes qui tendent à s'éloigner de la Terre pour mieux la regarder et celui qui s'empare, par ces productions visuelles, des signes extérieurs du monde contemporain pour renouveler notre connaissance des paysages, des architectures ou des activités humaines en plein air dans le massif jurassien franco-suisse. De ce point de vue, l'économie d'ensemble du travail de Gérard Benoit à la Guillaume convoque la notion de politique de l'environnement et côtoie les questionnement nouveaux développés, depuis les années 80, par les géographes, ethnologues ou sociologues qui se démarquent de la notion de rupture entre nature et culture qui avait cours dans certaines de ces disciplines. Il est assez admis aujourd'hui de penser que la réalité des paysages amène à voisiner des frontières jusque-là hermétiques entre les notions de culture, de patrimoine et de territoire, à tel point que nous entendons parler aujourd'hui " d'anthropologie de l'espace " : un champ d'étude qui porte la plus grande importance aux relations des hommes à leur milieu. Du reste, cette exposition racontait aussi la rencontre d'un photographe avec un territoire. Elle s'attachait à montrer des vues du Jura qui traduisent bien le temps et les espaces d'un massif de moyenne montagne, fortement humanisé. C'était aussi la rencontre d'un musée avec un photographe qui ne retouche jamais ses vues,c'est dire la maîtrise qui est la sienne, l'assurance du doigté qui déclenche l'appareil, la rapidité d'analyse et de construction des compositions qui déterminent le motif de la photographie. Typhaine Le Foll

Matériaux/techniques

papier, encre (tirage cibachrome)

Dimensions

H. 50 ; l. 35 (Hauteur : 50 cm ; Largeur : 35 cm sans cadre ; Hauteur : 65 cm ; Largeur : 50 cm avec cadre)

Inscriptions

signé ; daté

Précision inscriptions

S.b.d. sur le passe-partout "Gérard Benoit à la Guillaume"

Sujet représenté

paysage (Morez, montagne, ville, cluse)

Précision sujet représenté

Au 16e siècle, la Combe Noire a connu ses premiers habitants grâce à l'implanta tion d'ateliers et d'usines sur le cours de la Bienne (moulins, scieries, clout eries, forges, battoirs, fabriques de faux...). Une famille dénommée Morel aurait contribué à donner le nom de Combe à Morel, devenu Combe à Morez puis Morez. La route ouverte vers la Suisse au 18ème siècle favorise le développement de la cité. Les premières fabrications de lunettes sont attestées à partir de 1796, mais c'est au milieu du 19ème siècle que Morez change de visage pour devenir, peu à peu, une ville mono industrielle autour de la fabrication des montures de lunettes en métal. Cette "culture du métal" qui se transmet de génération en génération est peut-être une des explications possibles à l'engouement pour les toitures en zinc

Lieu de conservation

Morez ; musée de la Lunette

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; don ; Morez ; musée de la Lunette

Date acquisition

2008/09/23

Anciennes appartenances

BENOIT A LA GUILLAUME Gérard

Numéro d'inventaire

2006.001.0002

Rédacteur

Typhaine Le Foll

Copyright notice

© Morez ; musée de la Lunette, 2009, © Direction des Musées de France, 2009

Crédits photographiques

© Typhaine Le Foll - utilisation soumise à autorisation

 

Demande de photographie et/ou de conditions d'utilisation

 

Renseignements sur le musée

 

Contact musée

Site associé

Site associé

 

M0350002242

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100  

Lots de réponses :  

1-100  101-200  201-300  301-381 


Requête :   ((Gérard) :APTN )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0