Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 14
Domaine

sculpture

Dénomination

statue

Titre

La Bruyère

Auteur/exécutant

THOMAS Gabriel Jules

Précision auteur/exécutant

THOMAS : Paris, 1824 ; Paris, 1905

Ecole

France

Période création/exécution

4e quart 19e siècle

Millésime création/exécution

1882

Historique

Cette statue de La Bruyère (1645-1696) fut commandée par le duc d'Aumale pour le parterre nord du château de Chantilly à Gabriel Thomas, à la fois sculpteur et peintre. Un modèle en plâtre fut présenté à l'Exposition nationale des Beaux Arts de 1883 et à l'Exposition Universelle de 1889. Une plaque de métal apposée sur le socle porte l'inscription suivante: DU MERITE PERSONNEL .AEMILE ETAIT CE QUE LES PLUS GRANDS HOMMES NE DEVIENNENT QU'A FORCE DE REGLES, DE MEDITATION ET D'EXERCICES. LES CARACTERES. Cette citation est empruntée à l'ouvrage de La Bruyère Les Caractères dans le chapitre II Du mérite personnel. Il s'agit là d'un éloge du Grand Condé paru dans la septième édition des Caractères en 1692, un peu plus de cinq ans après la mort du prince. On y retrouve d'ailleurs l'imitation évidente de plusieurs traits de l'Oraison funèbre que Bossuet prononça en 1687. La statue nous montre La Bruyère tenant à la main son livre. Il est appuyé sur une colonne portant la tête de Théophraste (372-287 av. J.C.), philosophe grec né à Erésos, ville de Lesbos, disciple d'Aristote, auteur des Caractères, recueil d'études morales et de portraits pittoresques dont La Bruyère nous dit s'être inspiré. Sur la colonne les lignes 1 et 3 en majuscules grecques peuvent être facilement traduites. On peut lire en effet THEOPHRASTOS ERESIOS, c'est-à-dire Théophraste d'Erésos (si l'on corrige le psi en phi dans le premier mot et le phi en rhô dans le second). MELANTA signifie fils de Mélantas. Il existe à Rome, à la Villa Albani, un buste antique en marbre qui était autrefois dans la collection de Pietro Massimi au Palazzo Massini. Une gravure le reproduit. Le buste est très proche de celui de Chantilly et porte la même inscription. Il n'est pas improbable que le sculpteur Thomas s'en soit inspiré. Né dans une famille bourgeoise de Paris, Jean de la Bruyère fait des études de droit et devient avocat au Parlement de Paris, mais il n'exerce pas ce métier. Par l'intermédiaire de Bossuet, il est choisi par le Grand Condé pour être le précepteur de son petit fils jusqu'en 1686. Il approche alors les gens de cour, grands seigneurs et petits parvenus, qu'il observe de près et dans l'intimité. Témoin privilégié de la société de son temps, il tire de ses observations un livre qui paraît en 1688: Les Caractères, conçu à partir d'une traduction de Théophraste. La préface du livre de La Bruyère commence par ces mots: "Je rends au public ce qu'il m'a prêté; j'ai emprunté de lui la matière de cet ouvrage". Il s'agit d'une succession de portraits satiriques, chaque personnage imaginaire montrant le plus souvent un travers des hommes ou des mours de son temps. La critique est aussi sociale ou politique. Source:MARENGO, Françoise. Château de Chantilly, les statues du parc. Groupe d'étude des monuments et oeuvres d'art de l'Oise et du Beauvaisie. Bulletin n° 140, 2009.

Matériaux/techniques

marbre

Dimensions

Hauteur en cm 214 ; Longueur en cm 80 ; Profondeur en cm 80

Inscriptions

annotation

Précision inscriptions

annotation : Sur une plaque de métal apposée sur le socle. : DU MERITE PERSONNEL .AEMILE ETAIT CE QUE LES PLUS GRANDS HOMMES NE DEVIENNENT QU'A FORCE DE REGLES, DE MEDITATION ET D'EXERCICES. LES CARACTERES.

Sujet représenté

portrait (rétrospectif, La Bruyère Jean de, homme, en pied, livre, matériel d'écriture, lierre, homme de lettres, sculpture : Théophraste, philosophe)

Lieu de conservation

Chantilly ; musée Condé

Statut juridique

propriété privée personne morale ; interdiction de prêt et de dépôt ; donation sous réserve d'usufruit ; Chantilly ; musée Condé

Date acquisition

1886 acquis ; 1897 entrée matérielle

Anciennes appartenances

Henri d'Orléans duc d'Aumale

Numéro d'inventaire

OA 4303

Bibliographie

MARENGO, Françoise. Château de Chantilly, les statues du parc. Groupe d'étude des monuments et oeuvres d'art de l'Oise et du Beauvaisie. Bulletin n° 140, 2009.

Copyright notice

© Chantilly, Musée Condé, © Service des musées de France, 2013

Crédits photographiques

© musée Condé de Chantilly

 

demande de photographie et/ou de conditions d'utilisation

 

Renseignements sur le musée

 

Cet artiste aux Archives Nationales (base Arcade)

 

50520006770

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100  

Lots de réponses :  

1-100  101-200  201-300  301-400  401-500  501-600  601-700  701-800  801-900  901-1000  1001-1100  1101-1200  1201-1300  1301-1400  1401-1500  1501-1600  1601-1700  1701-1800  1801-1900  1901-2000  2001-2100  2101-2200  2201-2300  2301-2400  2401-2500  2501-2600  2601-2700  2701-2800  2801-2900  2901-3000  3001-3100  3101-3200  3201-3300  3301-3400  3401-3500  3501-3600  3601-3700  3701-3800  3801-3900  3901-4000  4001-4100  4101-4200  4201-4300  4301-4400  4401-4500  4501-4600  4601-4700  4701-4800  4801-4900  4901-5000  5001-5100  5101-5200  5201-5300  5301-5400  5401-5500  5501-5600  5601-5700  5701-5800  5801-5900  5901-6000  6001-6100  6101-6139 


Requête :   ((Aumale) :APTN )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0