Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 8
Domaine

orfèvrerie ; vie domestique

Dénomination

écuelle (à couvercle) ; présentoir ; couverts de service (5)

Auteur/exécutant

ALBERTI Jacques Henri (orfèvre)

Précision auteur/exécutant

ALBERTI : ?, 1730 ; ?, 1795

Ecole

Strasbourg

Lieu création / utilisation

France, Alsace, Bas-Rhin, Strasbourg (lieu de création)

Période création/exécution

3e quart 18e siècle

Millésime création/exécution

1771 ; 1772

Matériaux/techniques

argent, doré

Description

écuelle couverte avec présentoir et couvert ; écuelle à deux oreilles ajourées au décor en fort relief, finement gravé et ciselé, constitué d'une bordure moulurée de filets enrichie de feuilles d'acanthe et d'une élégante agrafe en panache, le tout enserrant une corbeille débordant de roses. Sous le bord extérieur court une guirlande gravée et ciselée de branches de rosiers fleuris prenant naissance au niveau des anses horizontales. La guirlande est relevée au centre de la face avant afin de dégager les armoiries gravées, et suspendue au centre de la face arrière par un noeud de ruban. Le couvercle à doucine et bordure extérieure moulurée de filets interrompue par des agrafes et des feuillages, est souligné d'un décor floral repoussé, ciselé et délicatement gravé. Il s'agit d'une guirlande de branchages fleuris en trois festons suspendus par des noeuds de ruban au bouton de prise. Ce dernier, en forme d'artichaut, repose sur une terrasse de feuilles d'acanthe très animées, l'ensemble étant fixé au revers du couvercle par un écrou en forme de bouton de fleur. Le présentoir contourné, à cinq accolades et bord extérieur mouluré de filets, est orné sur le marli d'une guirlande de branchages fleuris rattachées alternativement au bord extérieur par des agrafes ou des feuillages. Le noeud est remplacé au centre de l'un des lobes par les armoiries gravées. Le couvert est à modèle violon à filets. La spatule est enrichie sur les deux faces d'un décor de coquilles, d'agrafes et de feuillages. Cet ensemble est conservé avec son écrin d'origine en marocain rouge, passé au fauve dans les parties exposées à la lumière, doublé de chamois. Des rosaces et des frises dorées de fleurs et de palmes, exécutées à la roulette et aux petits fers, agrémentent les bords du couvercle en deux parties

Inscriptions

poinçon ; armoiries

Précision inscriptions

poinçon : Ecuelle et présentoir : petit 13 couronné (gros ouvrages 1750-1789); poinçon du maître; lettre d'année V couronnée (1772) Couvert: 13 à fleur de lis (menus ouvrages, 1750-1789); poinçon du maître; lettre d'année U à fleur de lis (menus ouvrages, 1771) ; armoiries : Sous une couronne comtale, armes d'alliance gravées réunissant les armoiries de la famille Châtelard à celle d'une famille non identifiée. Ce motif héraldique est répété sur le corps de l'écuelle, sur le couvercle, sur le marli du présentoir et au dos de la spatule de la cuiller et de la fourchette

Lieu de conservation

Strasbourg ; musée des Arts décoratifs

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; achat ; Strasbourg ; musée des Arts décoratifs

Date acquisition

1951

Anciennes appartenances

Achat Paris 1951

Numéro d'inventaire

MAD LI.25 a-g ; 33 R404 (N° récolement)

Exposition

PARIS, L'orfèvrerie française civile de province du XVIe au XVIIIe siècle, 1936 (n°371)
NEW-YORK, Three Centuries of French domestic, 1938 (n°351)
Le siècle d'or de l'orfèvrerie à Strasbourg, exposition au profit de la collection d'orfèvrerie des musées de Strasbourg, Paris, Jacques Kugel, 10-31 octobre 1964 (n°126)
STRASBOURG, Artisans strasbourgeois du métal, 1978 (n°93, pl. IV)

Bibliographie

Compte rendu des Musées de Strasbourg 1945-1955 (p. 190)
HAUG H., Connaissance des Arts n° 151, 1964 (ill. 107)
HAUG Hans, L'orfèvrerie de Strasbourg dans les collections publiques Françaises. Editions des Musées Nationaux, Palais du Louvre, 1978. (T. 22 de l'Inventaire des Collections Publiques Françaises) (n°129)
LIVET-RAPP, Strasbourg, origines à nos jours, 1987 (ill. 86c, p. 504)
Objets civils domestiques, Paris, 1984 (p. 105, ill. 530)
Geneviève HAUG, "L'orfèvrerie de Strasbourg des origines au XIXe siècle", Revue d'Alsace, 110, 1984, p. 113-140 (p. 134, ill. 130)
cat. coll STRASBOURG, Le Palais Rohan, 1998 (ill. p. 63)
Martin E., Deux siècles d'orfèvrerie à Strasbourg, 2004 (p. 86-89, notice 40)

Copyright notice

© Strasbourg, musée des Arts décoratifs, © Service des musées de France, 2011

Crédits photographiques

© Service photographique des Musées de Strasbourg

 

Renseignements sur le musée

 

00180076300

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100  

Lots de réponses :  

1-100  101-200  201-300  301-400  401-500  501-600  601-700  701-800  801-900  901-924 


Requête :   ((Achat) :APTN )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0