Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 59
Domaine

peinture

Dénomination

tableau

Titre

Le char d'Apollon

Auteur/exécutant

REDON Odilon

Précision auteur/exécutant

Redon : Bordeaux, 1840 ; Paris, 1916

Ecole

France

Période création/exécution

1er quart 20e siècle

Millésime création/exécution

1909

Matériaux/techniques

peinture à l'huile ; carton

Dimensions

H. 100 ; L. 80 ; avec cadre : H. 120 ; L. 100

Inscriptions

signé

Précision inscriptions

Signé, au bas au centre : Odilon Redon

Sujet représenté

figure mythologique (Apollon, char : cheval, en vol)

Précision sujet représenté

En 1878, Redon est émerveillé par le plafond de la Galerie d'Apollon (Louvre) où Delacroix, d'une façon étonnamment baroque, met en scène le combat qui conduira Apollon à tuer de ses flèches le dragon Python, libérant ainsi la ville de Delphes. Redon écrit ainsi son admiration devant l'ampleur que prend le sujet, du fait de la portée symbolique et du pouvoir évocateur de la couleur : "C'est le triomphe de la lumière sur les ténèbres. C'est la joie du grand jour opposée aux tristesses de la nuit et des ombres et comme la joie d'un sentiment meilleur après l'angoisse (...). L'attribut de chaque dieu devient inutile, tant la couleur se charge de tout dire et d'exprimer juste".Lorsqu'il traite le thème du Char d'Apollon, Redon épure considé-rablement la composition : il ne retient du plafond de Delacroix que le motif des quatre chevaux cabrés dans un mouvement violent, le char et le dieu au manteau flottant qui dirige son quadrige. Le serpent ici a disparu.Un autre mythe a vivement impres-sionné Redon : celui de la chute de Phaéton, au moment où le fils du Soleil, quittant la route tracée dans l'espace, est foudroyé par Jupiter. Dès 1896, le Char du Soleil est représenté basculant dans l'abîme dans la planche XVI de la Tentation de saint Antoine. Les deux thèmes, mythe de Phaéton et légende d'Apollon, ont été traités parallèlement et à maintes reprises par Redon, jusque vers 1910. On retrouve le Char d'Apollon pour la dernière fois dans le panneau Le Jour exécuté pour la Bibliothèque de l'Abbaye de Fontfroide, et achevé à l'automne de 1911. "Un fantastique décor de rochers rouges aux replis profonds", voilà ce qui fait la particularité de cette version du char d'Apollon. La vision surgit du contraste entre la couleur rouge d'argile des roches, du char et des chevaux, et le bleu évanescent du ciel dans lequel montent les coursiers divins, y déployant leur force vigoureuse soudain libérée des lois de la pesanteur. Redon renoue avec les thèmes formulés instinctivement par Delacroix. Apollon devient l'Esprit victorieux des ténèbres dans l'envol de son char : c'est une allégorie. En même temps, les lignes et les couleurs jouent un rôle symbolique. Les chevaux cabrés d'Apollon reprennent, mais en l'accomplissant, la course de Phaéton vers la source lumineuse. Dans toute la série de ses Chars d'Apollon, Redon parvient à l'ultime phase de son art de visionnaire et de poète. La couleur, d'abord récusée dans ses "Noirs", alors que Redon vivait dans un monde de phan-tasmes angoissants, resurgit au tournant du siècle et exprime à la fois une joie, un apaisement ainsi que "l'irradiation suprême de l'Esprit". Elle est associée à l'accession à un monde spirituel. L'élan du Char d'Apollon est presque vertical, et cette ascension vers la lumière correspond au cheminement moral de l'artiste vers la fin de sa vie

Lieu de conservation

Bordeaux ; musée des beaux-arts

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; achat ; Bordeaux ; musée des Beaux-Arts

Date acquisition

1953 acquis ; 1952 entrée matérielle

Anciennes appartenances

REDON Odilon ; Frizeau Gabriel, Bordeaux, 1909 ; Frizeau Jean

Numéro d'inventaire

Bx E 1830 ; Bx M 5371 ; Bx 1953.7.1

Commentaires

Ancienne collection de l'artiste ; Acquis en 1909 par Gabriel Frizeau, Bordeaux

Exposition

- 1975-1976, Rotterdam, Museum Boymans-van Beuningen Bruxelles, Koninklijke Musea Voor Schone Kunsten van Belgie ; Baden-Baden, Staatliche Kunsthalle ; Paris, Grand Palais, "Het Symbolisme in Europa", (n° 191, repr. en coul.) ;
- 1978, Paris, Grand Palais, L'art moderne dans les musées de province, (n° 244) ;
- 1986, Albi, Musée Toulouse-Lautrec, "Alain- Fournier, Jacques Rivière et leurs peintres", (n° 48) ;
- 2000, Iwaki, musée des beaux-arts ; Osaka, Musée ATC ; Shimané, Musée départemental des Beaux-Arts ; Fukuoka, Musée des Beaux-Arts, (n° 54, repr. en coul.)

Bibliographie

- Leblond A., Lettres inédites à Gabriel Frizeau, in Moueix J.F., 1969, (p. 71, pp. 94-95) ;
- Jammes F., Air de janvier in Nouvelle Revue Française, janvier-juin 1938, (p. 472) ;
- Vergnet-Ruiz J., Laclotte M., Petits et grands Musées de France, Paris, 1962, (pl. 203, repr. en coul.) ;
- Moueix J.F., Un Amateur d'Art éclairé à Bordeaux : Gabriel Frizeau, 1870-1938, thèse de troisième cycl. dact., Bordeaux, 1969, (t.II p. 409, 410, pl. XIV-1, p. 426, n° 11,) ;
- Coustet R., Moueix J.F., Solitude et clairvoyance d'un collectionneur bordelais Gabriel Frizeau (1870-1938)- d'après des correspondances inédites, in La Gazette des Beaux-Arts, mai-juin, 1988, (p. 329, repr. n. et b., fig. 2) ;
- Berthomeau M., Moniot F., Muller D., Le guide du bordelais, Besançon, La Manufacture, 1991, (p. 221, repr. en coul.) ;
- Catalogue d'exposition, Impressions and illusions [19th century, t.IV], [Tokyo], 1993, (p. 49, n° 2.23, repr. en coul.) ;
- Boyer G., Champion J.L., Mille peintures des Musées de France, Paris, 1993, (p. 460 repr en n. et bl.- p. 469, repr. en coul) ;
- musée des beaux-arts, Bordeaux, in Bon voyage Air France, n° 61, 1993, (, p. 33, repr. en coul) ;
- Savin P., Gabriel Frizeau, viticulteur girondin, amateur d'art 1870-1938, Biarritz, 1996, (p. 55) ;
- Paillardet P., "musardons dans les musées", in La vie, n° 2716, 18 sept. 1997, (p. 56, cité.) ;
- Flohic Jean-Luc, Le patrimoine des communes de la Gironde, Paris, Flohic ed. 2001, (p. 302, repr. en coul.)

Copyright notice

© Bordeaux, musée des beaux-arts, © Direction des musées de France, 2002

Crédits photographiques

© Lysiane Gauthier

 

Demande de photographie et/ou de conditions d'utilisation

 

Renseignements sur le musée

 

Contact musée

 

Cet artiste aux Archives Nationales (base Arcade)

Site associé

Site associé

 

000PE021936

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100  

Lots de réponses :  


Requête :   ((1909) :APTN )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0