Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 42
Domaine

archéologie ; céramique ; italique ; âge du fer

Dénomination

urne cinéraire

Appellation

Urne cinéraire villanovienne

Lieu création / utilisation

Italie (lieu de création)

Période création/exécution

8e siècle av JC

Epoque/style/mouvement

villanovien

Historique

la culture de Villanova est issue de la région de Bologne ; elle se diffuse à l'ensemble de la péninsule italienne entre la fin de l'âge du bronze et le début de l'âge du fer ; en ce qui concerne les pratiques funéraires, les défunts sont incinérés et leurs cendres sont placées dans des urnes déposées dans un coffret en dalles de pierre ou dans de petits puits ; les urnes biconiques étaient modelées à la main dans une argile brune grossière, l'impasto, et décorées de motifs géométriques incisés ; ces urnes étaient généralement couvertes d'une écuelle ou d'un casque.
Cette urne funéraire à anse unique est ornée de motifs géométriques imprimés et incisés au peigne qui se déploient sur une grande partie de sa panse. Acquise en Italie par Pierre Adrien Pâris (1745-1819), elle constitue une des pièces majeure du cabinet d'antiques qu'il lègue à la ville en 1819. Elle témoigne des pratiques funéraire de la culture de Villanova qui s'épanouit en Etrurie au VIIIème siècle avant notre ère c'est-à-dire au premier Âge du Fer. L'incinération est alors le rite funéraire le plus répandu. Les cendres du défunt sont versées dans une urne de forme biconique, comme celle de Besançon, ou en forme de cabane, récréant ainsi son cadre domestique. L'urne cinéraire est ensuite recouverte d'une écuelle renversée ou bien d'un casque en terre cuite ou en bronze en fonction du genre du défunt. Rien ne permet de savoir comment était fermée l'urne biconique de Besançon. Avant l'arrivée des vases grecs, l'Etrurie produit une céramique brune incisés que l'on nomme Impasto. La pâte, dont l'argile très chamottée rend le façonnage difficile et la cuisson délicate, est modelée à la main. On obtient ainsi des vases aux formes simples et parois très épaisses. Au cours du VIIème siècle avant notre ère, cette technique s'améliore et permet d'obtenir des vases aux qualités techniques et esthétiques qui annoncent la naissance d'une production céramique originale, le bucchero nero, dont la couleur et la brillance imitent la vaisselle de métal.

Matériaux/techniques

terre cuite (impasto) ; incisé

Dimensions

H. 40 ; D. 26,5 ; D. 10 (pied) ; D. 20,5 (embouchure)

Précision sujet représenté

" large bande circulaire avec le motif du "chien courant" stylisé (ce motif en forme de manivelle avec ses deux coudes à angle droit est formé d'un double trait encadrant des hachures en "feuille de fougère") ; ce décor central est encadré en haut et en bas d'une bande avec hachures diagonales entre deux traits, puis d'une rangée de cercles espacés décorés de hachures en triangle,, d'une bande avec hachures en "feuille de fougère" entre deux traits, et enfin d'un groupe de quatre traits circulaires ; en plus, sous les quatre traits circulaires du bas, un motif en dents de scie, avec des rangées de cinq à sept stries verticales, le tout traité en forme de vibrillons ; tout à fait à la base du tronc du cône supérieur, à l'attache de l'épaule, rangée de cercles, décorés de hachures, interrompue au-dessus de l'anse ; chaque extrémité de la rangée est limitée par une haste verticale de forme géométrique, coudée à angle droit, dont deux extrémités se terminent par un X, trois points estampés posés en triangle ; les hastes sont formées d'un trait, encadrant des hachures diagonales changeant de sens chaque segment ; sur l'épaule, rangée de petits traits verticaux vribrillonnés ; sur le tronc du cône inférieur, cinq motifs décoratifs carrés largement espacés les uns des autres ; chaque carré est composé de la manière suivante : à l'extérieur quatre carrés concentriques, puis une large bande lisse, puis trois carrés concentriques, encadrant une croix dont les extrémités se terminent, dans chaque canton, en labyrinthe symétrique, coudé à angle droit ; cette croix est faite de hachures diagonales changeant de direction à chaque segment ; dans chaque angle entre les trois carrés internes et les quatre carrés externes, les diagonales formées de six à huit points en ligne et se terminant par trois points placés en triangle ; le bas de la panse est lisse " G. de Loye, Catalogue de la céramique grecque et étrusque du Musée de Besançon (Thèse pour l'école du Louvre)

Etat de conservation

Bon ; non ; 13/12/2011

Lieu de conservation

Besançon ; musée des beaux-arts et d'archéologie

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; legs ; changement d'affectation ; Besançon ; musée des beaux-arts et d'archéologie

Date acquisition

1819

Anciennes appartenances

Collection Pierre-Adrien Pâris

Numéro d'inventaire

D.863.3.101 ; 819.1.111 ; Weiss 223

Bibliographie

Besançon, Catalogue de la bibliothèque de M. Pâris, suivi de la description de son cabinet, 1921 ; LOYE Georges de, Catalogue de la céramique grecque et étrusque du Musée de Besançon, Paris, Ecole du Louvre, 1947 ; Le monde étrusque, Marseille (Musée Borély), Marseille, 1977-1978

Rédacteur

MUCCIARELLI Lisa ; DAUCE Noémi

Copyright notice

Besançon, musée des beaux-arts et d'archéologie, © Service des Musées de France, 2013

Crédits photographiques

© DOUSSON Jean-Louis

 

Renseignements sur le musée

 

M1173022027

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100  

Lots de réponses :  

1-100  101-200  201-300  301-400  401-500  501-600  601-700  701-800  801-900  901-1000  1001-1100  1101-1200  1201-1300  1301-1400  1401-1500  1501-1600  1601-1700  1701-1800  1801-1900  1901-2000  2001-2100  2101-2200  2201-2300  2301-2400  2401-2500  2501-2600  2601-2700  2701-2800  2801-2900  2901-3000  3001-3100  3101-3200  3201-3300  3301-3400  3401-3500  3501-3600  3601-3700  3701-3800  3801-3900  3901-4000  4001-4100  4101-4200  4201-4300  4301-4400  4401-4500  4501-4600  4601-4700  4701-4800  4801-4900  4901-5000  5001-5100  5101-5200  5201-5300  5301-5400  5401-5500  5501-5600  5601-5700  5701-5800  5801-5900  5901-6000  6001-6100  6101-6200  6201-6300  6301-6400  6401-6500  6501-6600  6601-6700  6701-6800  6801-6900  6901-7000  7001-7100  7101-7200  7201-7300  7301-7400  7401-7500  7501-7600  7601-7700  7701-7800  7801-7900  7901-8000  8001-8100  8101-8200  8201-8300  8301-8400  8401-8500  8501-8600  8601-8700  8701-8800  8801-8900  8901-9000  9001-9100  9101-9200  9201-9300  9301-9400  9401-9500  9501-9600  9601-9700  9701-9800  9801-9900  9901-10000  10001-10100  10101-10200  10201-10300  10301-10400  10401-10500  10501-10600  10601-10700  10701-10800  10801-10900  10901-11000  11001-11100  11101-11200  11201-11300  11301-11400  11401-11500  11501-11600  11601-11700  11701-11800  11801-11900  11901-12000  12001-12100  12101-12200  12201-12300  12301-12360 


Requête :   ((Paris) :APTN )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0