Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 100
Domaine

métrologie - instruments de mesure ; horlogerie ; arts décoratifs

Dénomination

pendulette de voyage

Titre

Pendulette en ivoire

Auteur/exécutant

COUAILLET Armand (horloger) ; RENARD Gustave Emile (ivoirier)

Précision auteur/exécutant

COUAILLET : Paris, 22 janvier 1865 ; ?, 30 octobre 1954 ; RENARD : Dieppe, 30 avril 1842 ; ?, ? ; nationalité : française

Lieu création / utilisation

France, Haute-Normandie, Seine-Maritime, Saint-Nicolas-d'Aliermont (lieu de création) ; France, Haute-Normandie, Seine-Maritime, Dieppe (lieu de création)

Période création/exécution

2e quart 20e siècle

Millésime création/exécution

1946 entre ; 1948 et

Genèse

oeuvre en rapport

Historique

Seule pièce réalisée entièrement par Armand Couaillet manuellement. Contrairement aux autres oeuvres signées Couaillet il ne s'agit pas d'une fabrication industrielle. ; A réalisé le cadran ; voir aussi : Etui (2013.3.1.2)

Matériaux/techniques

laiton, acier ; bronze, verre ; ivoire

Description

Mécanisme ; Boîtier ; Cadran ; Le mécanisme de type Grande Sonnerie à demande est logé dans un boîtier en bronze et verre. Le décor est de type architectural et évoque un temple grec (base, colonnes à chapiteaux corinthiens, architrave). Il est surmonté d'une bélière striée dans son centre et d'un bouton poussoir servant à la répétition à la demande de la dernière heure sonnée. Le cadran est en ivoire sculpté et ajouré représentant un décor végétal (feuilles et fleurs), au centre d'une rosace en ivoire sont positionnées les aiguilles des heures et des minutes dorées reprenant elles aussi des motifs végétaux. Les heures sont inscrites en chiffres romains bleus dans un fin cadran. Sous le cadran principal, un deuxième cadran de réveil reprenant le même motif de rosace comprend une aiguille dorée. Les chiffres arabes bleus sont inscrits dans un fin cadran.

Dimensions

Hauteur en cm 15.4 ; Largeur en cm 11.5 ; Epaisseur en cm 9.4

Inscriptions

annotation

Précision inscriptions

annotation, Sous le socle : Gravé : Grande sonnerie Silence Heures et Quarts

Utilisation/destination

mesure du temps (utilisation primaire)

Précision utilisation/destination

Pendulette réalisée par Armand Couaillet manuellement à 83 ans. Il réalise certaines pièces lui même, et utilise pour les autres du stock restant de ses entreprises horlogères actives au début du siècle. Le cadran à été commmandé au début du XXème siècle à un ivoirier dieppois. Sur une note manuscrite, de 1948, il considère cette pendulette comme " article de musée ". Deux modèles quasi identiques sont réalisés au même moment, une est offerte à son associé A.Brunel et a disparue, la deuxième restée dans la famille et a pu être achetée en 2013 à un descendant. ; Mouvement mis en marche par deux ressorts. Le mouvement possède un système compensateur (lames bimétalliques acier-laiton pour compenser l'effet des variations de température sur la marche) L'échappement à ancre est de type "anglais" (forme pointue des dents de la roue d'échappement, l'impulsion est faite entièrement sur les palettes). La pendulette est à Grande Sonnerie (mécanisme qui fait sonner les heures et les quarts automatiquement mais aussi à la demande, à chaque quart l'heure est également répétée. Ainsi à 3h45 la pendule sonne trois coups, un silence et 3 coups pour les 3/4). La pendule possède néanmoins trois modes, réglables sous le socle : "Grande sonnerie", "Silence" et "Heures et quarts" (elle sonne les heures et les quarts mais sans répéter l'heure à chaque quart). Le mécanisme permet de faire sonner "à la demande"(bouton de répétion du dernier quart d'heure sonné sur le sommet). Le mécanisme possède également un réveil.

Sujet représenté

représentation végétale

Lieu de conservation

Saint-Nicolas-d'Aliermont ; musée de l'Horlogerie Aliermontaise

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; don ; Saint-Nicolas-d'Aliermont ; musée de l'Horlogerie Aliermontaise

Date acquisition

2013

Anciennes appartenances

Collection privée, Association de l'horlogerie aliermontaise, 13 mai 2013, Saint-Nicolas-d'Aliermont ; Collection privée, Doré Patrick, 6 mai 2013, Neffes ; Collection privée, Godefroy- Lamora May, 10 février 1988, (Pendule en possession de Cécile Couaillet, Godefroy, fille d'Armand Couaillet,qui la donne à sa fille May Godefroy-Lamora le 10 février 1988, qui la donne à une date inconnue à son fil Patrick Doré. ) ; Association de l'horlogerie aliermontaise

Numéro d'inventaire

2013.3.1.1

Commentaires

1 pendulette, 3 clefs

Exposition

Eté 2013, Musée de l'horlogerie de Saint-Nicolas d'Aliermont

Bibliographie

Marianne Lombardi et Lolita Delesque, catalogue d'expositoin, Juin 2013, edition musée de l'horlogerie

Copyright notice

© Saint-Nicolas-d'Aliermont, musée de l'Horlogerie Aliermontaise, © Service des musées de France, 2014

Crédits photographiques

© Marianne Lombardi

 

demande de photographie et/ou de conditions d'utilisation

 

Renseignements sur le musée

 

07350001529

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100  

Lots de réponses :  

1-100  101-200  201-300  301-349 


Requête :   ((Armand) :APTN )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0