Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 191
Domaine

sciences - techniques ; hygiène - médecine - santé

Dénomination

instrument de radiologie ; tube

Appellation

tube de Coolidge

Auteur/exécutant

COOLIDGE William (inventeur) ; COMPAGNIE HISTRALE DE RADIOLOGIE (fabricant)

Précision auteur/exécutant

COOLIDGE : Hutson, 1873 ; 1975. Physicien américain. il réalisa les expériences cruciales qui conduisirent à l'emploi du tungstène comme filament dans les ampoules électriques. En 1913, il inventa le tube de Coolidge, une cathode améliorée pour les machines à rayons X qui permettait une meilleure visualisation des structures anatomiques profondes et des tumeurs. Le tube de Coolidge, qui utilisait également un filament de tungstène, fut un progrès majeur pour la spécialité médicale alors naissante, la radiologie, et sa conception de base est toujours utilisée. (source : Wikipédia)

Période création/exécution

2e quart 20e siècle

Millésime création/exécution

1928 entre ; 1935 et

Historique

grande série

Matériaux/techniques

verre ; métal ; cuivre

Description

ampoule: verre ; culots : métal ; anode : cuivre ; cathode : tungstène ; Le tube de Coolidge AT48, du modèle très rependu : Tubix, a été fabriqué par la compagnie générale de radiologie. Il s'agit d'une ampoule de verre dont chacune des extrémités est étirée sur plusieurs centimètres et dans lesquelles sont logés la cathode et l'anode. La cathode est composée d'un filament de tungstène enroulé en spirale, rendu incandescent par un courant auxiliaire. Le filament est enroulé d'une pièce métallique de concentration dont le but est d'empêcher la déformation du filament et la dispersion du faisceau cathodique. L'anode est composée d'une masse de tungstène fixée à l'extrémité d'une tige d'un métal de faible conduction thermique : le molybdène ou le cuivre. L'anode peut ainsi être portée au rouge par le choc du faisceau cathodique sans que la chaleur soit communiquée au verre de l'ampoule.

Dimensions

L. 84,5 cm ; D. 18 cm ; VOLUM. 0,0215

Inscriptions

logo ; numéro de modèle ; numéro de série

Précision inscriptions

C. Gle. de Radiologie - Paris ; CGR ; AT48 ; 103792 (sur le tube de petite section)

Utilisation/destination

médecine

Précision utilisation/destination

Ce tube à rayons X de type Coolidge a été utilisé en radiothérapie profonde à 200kV. Il est un exemple d'un des tubes sous vides poussé les plus utilisés dans le domaine médical mais aussi industriel. Pour être utilisés, ils devaient être reliés à une source de haute tension ; ils ont également beaucoup été intégrés dans des dispositifs complexes de radiologie dentaire notamment. La pression dans le tube est de l'ordre de 10-10 d'atmosphère. La mise en fonctionnement se fait en faisant passer un courant alternatif de basse tension sur la cathode ; le filament de tungstène est porté au rouge. On relie dès lors la cathode au pôle négatif de la source de courant de haute tension alors que l'anticathode est reliée au pôle positif. Les électrons émis par l'agitation thermique sont dès lors soufflés vers l'anticathode dont le choc contre le métal provoque une élévation de température considérable et une émission de rayons X. Aussi appelé tube à cathode chaude, ce tube faisait probablement partie d'un ensemble de radiologie en usage dans un cabinet de radiologie ou à l'hôpital, avant d'être collecté par Albert Renaud, ingénieur lyonnais en radiologie et passionné par l'histoire de cette discipline.

Lieu de conservation

Lyon ; musée des Hospices civils de Lyon

Statut juridique

propriété de l'établissement public ; don ; Lyon ; musée des Hospices civils de Lyon

Date acquisition

20/12/2002

Anciennes appartenances

RENAUD Albert ; ASSOCIATION AMARANTHINE ; Collection Albert Renaud

Numéro d'inventaire

2007.0.8288.M ; PATSTEC.HCL.RENAUD.0031 ; 450 (Inventaire Renaud-Tran Minh)

Exposition

Exposition photo à partir du 8 janvier 2013 par Michel BREYSSE, Groupement Hospitalier EST, Responsable Service Audiovisuel et Multimédia, 59, Bd Pinel, 69677 BRON Cedex, Tél. 04.27.85.50.32 ou 39 26 32 DECT

Rédacteur

PIOTROVITCH D'ORLIK Sergueï ; LUITAUD Maxime ; DEROLEZ Séverine ; VOIRON Clémence

Copyright notice

© Lyon, Musée des HCL - GHE, 2012, © Service des musées de France, 2015

Crédits photographiques

© Roxane Poudenas & Léo Lespets

 

Renseignements sur le musée

 

M1039008299

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100   101   102   103   104   105   106   107   108   109   110   111   112   113   114   115   116   117   118   119   120   121   122   123   124   125   126   127   128   129   130   131   132   133   134   135   136   137   138   139   140   141   142   143   144   145   146   147   148   149   150   151   152   153   154   155   156   157   158   159   160   161   162   163   164   165   166   167   168   169   170   171   172   173   174   175   176   177   178   179   180   181   182   183   184   185   186   187   188   189   190   191   192   193   194   195   196   197   198   199   200  

Lots de réponses :  

1-200  201-400  401-600  601-800  801-1000  1001-1157 


Requête :   ((m1039) :MUSEO )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0