Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 11
Domaine

estampe

Titre

Archambault égorgeant son neveu

Auteur/exécutant

ALDEGREVER Heinrich (dessinateur, graveur)

Précision auteur/exécutant

Paderborn (?), 1502 ; Soest, vers 1558

Ecole

Allemagne

Période création/exécution

3e quart 16e siècle

Millésime création/exécution

1553

Historique

Dans la gravure datée de 1553, Aldegrever aborde un sujet peu courant dans les arts graphiques, celui d'une sentence de justice appliquée sans appel et donnée pour l'exemple. L'inscription latine sur le cartel à la tête du lit, évoque le meurtre qu'un père, en guise de punition, commet sur son propre fils, à seule fin de lui éviter une mort plus sordide. L'objet du litige n'est guère expliqué. Bartsch, ainsi que Hollstein, propose d'interpréter la scène comme l'illustration d'un règlement de compte entre Archambault, ancêtre de légende de la famille des Bourbon, et son neveu, coupable de viol. L'homme au buste dénudé, se penche hors du lit pour égorger le jeune homme tombé à la renverse sous la violence du choc. De la même année date la gravure Titus Manlius ordonnant l'exécution de son fils (B. 72), considérée comme le pendant de celle évoquée ici. Aldegrever s'est inspiré pour cette deuxième représentation d'une estampe sur le même sujet que Georg Pencz avait réalisée en 1535. L'intérêt d'Aldegrever pour un thème si rare dans l'estampe, a vraisemblablement été induit par la découverte de l'oeuvre de Rogier van der Weyden, lors d'un voyage dans les Flandres. Un siècle plus tôt, en effet, Rogier van der Weyden avait peint sur quatre panneaux des Exemples de justice, célébrant l'équité de Trajan et celle d'Archambault. L'ensemble était visible à l'hôtel de ville de Bruges jusqu'à l'incendie de 1695. Erwin Panofsky en a reconstitué l'organisation précise, dans son ouvrage, de 1953, consacré aux Primitifs flamands (Panofsky, Erwin, .Early Netherlandish Painting, 1953, édition française, Hazan, 1992, pp. 393, 438-439, 454, 458). Une copie libre réalisée d'après Rogier van der Weyden, se voit sur une tapisserie conservée à Berne, au Bernisches Historisches Museum, qui permet aujourd'hui d'en avoir quelque idée. Aldegrever s'est par ailleurs inspiré de la gravure de 1524 de Lucas de Leyde, pour représenter le neveu égorgé dans une posture semblable à celle d'Abel quand Caïn le frappe à mort (B. VII, 13). En accord avec la violence de la scène évoquée, Aldegrever adopte ici un trait remarquablement incisif, mais diversifié selon le rendu de la matière qu'il veut obtenir. La blancheur de l'oreiller bien gonflé, vient en contrepoint du tissu d'aspect rêche suspendu à côté du lit et surtout des plis du drap, proches de la texture du papier glacé. Le costume du jeune homme, minutieusement détaillé, permet de se faire une idée précise du port vestimentaire de l'époque. La tendance d'Aldegrever à adapter un traitement graphique différencié, en fonction de l'effet tactile souhaité, se trouve être une des caractéristiques de ses gravures les plus maniéristes.

Matériaux/techniques

papier, burin

Description

Gravure au burin sur papier

Dimensions

Hauteur hors tout en cm 10.8 ; Largeur hors tout en cm 7.7 ; Hauteur en cm 10.8 ; Largeur en cm 7.7

Inscriptions

monogramme ; date ; inscription concernant la représentation

Précision inscriptions

monogramme, en bas à gauche : sur une tablette Signé du monogramme et daté 1553 sur une tablette en bas à g. Inscription latine sur une tablette suspendue à la tête du lit : Pater, nepus suam mortem, filius / de generãs, male periret, eum / obtruncauit. [Afin d'éviter à son rejeton de fils dégénéré, de périr de male mort, un père l'a égorgé de sa propre main] Rogné au trait carré. Au centre, usure de la gravure sur une ligne horizontale Au verso, annotation au crayon presque effacée, B 73. ; date, devant en bas à gauche ; inscription concernant la représentation, devant en bas à gauche : en latin sur une tablette en bas à gauche : PAter, nepus suam mortem, filius/ de generas, male peritet, eum/ obtruncauit, traduction : Afin d'éviter à son rejeton de fils dégénéré de périr de male mort, un père l'a égorgé de sa propre main

Sujet représenté

scène historique (Archambault, magistrat, sentence, meurtre, homme, poignard, allongé, lit)

Lieu de conservation

Strasbourg ; cabinet des estampes et des dessins

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; ancien fonds ; Strasbourg ; cabinet des estampes et des dessins

Date acquisition

date d'acquisition inconnue

Numéro d'inventaire

77.002.0.9 ; 77.R.2011.0220 (N° récolement)

Exposition

STRASBOURG, Les dieux comme les hommes, 2003

Bibliographie

Cat expo STRASBOURG Les Dieux comme les ho. 2003 (p. 113 B. 73 B. /H. /TIB 73 JOUBERT, Caroline, cat. de l'exposition " La Gravure allemande à la Renaissance ", Caen, Musée des Beaux-Arts, 27 novembre 1999-28 février 2000, pp. 36-37, ill. )
JOUBERT, Catherine (dir.) La gravure allemande à la Renaissance, Caen, Musée des Beaux-Arts, 1999 (p. 36-37)
The Illustrated Bartsch, 1978- (n°73 )
HOLLSTEIN F.W.H., German Engravings, Etchings and Woodcuts ca 1400-1700, I-XL, Amsterdam, 1954-1995 (n°73)
Adam BARTSCH, Le Peintre graveur, Leipzig, 1866-1876 20, in 12° (n°73)

Rédacteur

SIFFER Florian

Copyright notice

© Strasbourg, cabinet des estampes et des dessins, © Service des musées de France, 2014

Crédits photographiques

© Mathieu Bertola, Service photographique des Musées de Strasbourg

 

Renseignements sur le musée

 

00130101293

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100   101   102   103   104   105   106   107   108   109   110   111   112   113   114   115   116   117   118   119   120   121   122   123   124   125   126   127   128   129   130   131   132   133   134   135   136   137   138   139   140   141   142   143   144   145   146   147   148   149   150   151   152   153   154   155   156   157   158   159   160   161   162   163   164   165   166   167   168   169   170   171   172   173   174   175   176   177   178   179   180   181   182   183   184   185   186   187   188   189   190   191   192   193   194   195   196   197   198   199   200  

Lots de réponses :  

1-200  201-400  401-600  601-800  801-1000  1001-1200  1201-1400  1401-1600  1601-1800  1801-2000  2001-2079 


Requête :   ((m0013) :MUSEO )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0