Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 2
Domaine

dessin

Titre

Lambris pour le Salon de Brunoy

Auteur/exécutant

BOFFRAND Germain (architecte)

Précision auteur/exécutant

BOFFRAND : Nantes, 1667 ; Paris, 1754

Ecole

France

Période création/exécution

2e quart 18e siècle

Millésime création/exécution

1740 entre ; 1745 et

Genèse

oeuvre en rapport

Historique

Le dessin des Lambris pour le Salon de Brunoy est à rapprocher des nouveautés apportées par Germain Boffrand à Paris dans les années 1738-1740 et dont le Salon de l'hôtel Soubise en est le plus illustre exemple. On retrouve ici ce goût pour les contours chantournés des dessus-de-portes, qui deviendra par la suite l'une des caractéristiques du style rocaille.
voir aussi : Décoration de lambris du côté de la cheminée du salon du grand château à Brunoy (R.950.614.G) Sujet proche, Décoration de lambris vis-à-vis de la cheminée du salon du grand château (R.950.615.G) Sujet identique, Décoration de lambris du côté du jardin, du salon du grand château (R.950.616.G) Sujet proche, Décoration de lambris du côté du sofa, du salon du grand château (R.950.617.G) Sujet proche

Matériaux/techniques

aquarelle, plume, encre brune, crayon noir, sanguine, gouache blanche, papier

Description

Dessin à l'aquarelle, plume et encre brune sur trait au crayon noir, traces de sanguine, rehauts de gouache blanche sur papier

Dimensions

Dimensions en cm : H 21 ; L 40

Inscriptions

annotation ; marque, numéro

Précision inscriptions

annotation manuscrite, au verso : Décoration du lambris, vis-à-vis la cheminée, du Salon de Brunoy ; annotation, marque, numérotation, Sur le dessin : Annotation de lettres et numérotation au crayon noir et à la sanguine.

Sujet représenté

vue d'architecture (château, salon, lambris, fenêtre, style Rocaille, 18e siècle)

Précision sujet représenté

Dessin représentant les lambris pour le Salon du château de Brunoy, vis-à-vis de la cheminée. Ces lambris alternent avec des baies cintrées et s'ornent en parties hautes de peintures dans des cartouches rocailles. Décor de style rocaille. Le château de Brunoy, qui bordait l'Yerres dans l'Essonne, devint la propriété en 1722 du financier Monmartel, qui fit de grands travaux d'aménagement. Sa filleule, la marquise de Pompadour, y résidait régulièrement et y recevait les courriers de Louis XV. Le comte de Provence, futur Louis XVIII, racheta le château en 1774 et y donna de grandes fêtes fréquentées par la Cour.

Etat de conservation

Bon état ; Complet

Lieu de conservation

Brunoy ; musée Robert Dubois-Corneau

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; achat par préemption ; Brunoy ; musée Robert Dubois-Corneau

Date acquisition

2008

Anciennes appartenances

Collection privée ; Vente Millon & Associés, Drouot Richelieu, 2008 (vente)

Numéro d'inventaire

2008.472.D

Exposition

D'eau et de lumière - Chamarande - 2009
L'élégance du trait, dessins français des 18ème et 19ème siècles. Exposition au musée municipal Robert Dubois-Corneau, du 20 septembre 2008 au 1er mars 2009.

Rédacteur

LE PUIL Audrey

Copyright notice

© Brunoy, musée Robert Dubois-Corneau, © Direction des musées de France, 2014

Crédits photographiques

© Audrey Le Puil

 

demande de photographie et/ou de conditions d'utilisation

 

Renseignements sur le musée

 

04030007130

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81  

Lots de réponses :  


Requête :   ((M0403) :MUSEO )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0