Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 15
Domaine

dessin

Titre

La Peste d'Asdod

Auteur/exécutant

GAULT-DE-SAINT-GERMAIN Pierre Marie (?, dessinateur) ; POUSSIN Nicolas (d'après, auteur du modèle)

Précision auteur/exécutant

GAULT DE SAINT GERMAIN : Paris, 1752 ; Paris, 1842

Ecole

France

Anciennes attributions

GAULT DE SAINT-GERMAIN Pierre-Marie (?)

Période création/exécution

1ère moitié 19e siècle

Historique

copie du tableau du Louvre. Le texte qui entoure le dessin est presque identique aux pages 15 à 18 du second volume de la Vie de Nicolas Poussin de Gault de Saint-Germain (1806). D'autres dessins de Gault de Saint-Germain sont conservés à Bucarest et à Lyon

Période original copié

17e siècle

Matériaux/techniques

papier, plume, encre brune, lavis brun, lavis gris

Description

dessin à la plume, à l'encre brune et au lavis brun

Dimensions

H. 17,9 cm ; l. 23,2 cm (H.17,9 cm x L.23.2 cm) ; H. 8,3 cm ; l. 12,1 cm (esquisse)

Inscriptions

inscription ; marque

Précision inscriptions

en bas à gauche, marque de la collection Jean Gigoux [ Lugt 1164 ] ; marque du musée de Besançon [ Lugt suppl. 238c ] et à l'encre noire : D.1219 ; un long texte accompagne le dessin : L'arche d'alliance dans le temple de dagon ; plaies que s'attirent par la les philistins. Des camp d'asphek et d'eben-ezer les Philistins livrerent une seconde bataille aux Israëlites avec tant de fureur, qu'ils leur tuerent trente mille fantassins, prirent l'arche d'alliance du seigneur que les enfants d'Israël avaient amenée de / silo dans leur camp, la porterent captive à asoth (en hebreux ashdod), et la placerent dans le temple de dagon comme un hommage qu'ils devoient à leur idole / en reconnoissance de la victoire qu'ils venoient de remporter ; mais ils ne prevoyoient pas les funestes consequences qu'auroit pour eux la prise nouvelle qu'ils venoient / de faire. Le lendemain ils entrerent dans temple dès le point du jour, et trouverent dagon renversé à terre devant l'arche du seigneur ; il le releverent et le mirent à sa place, / attribuant ce malheur au hasard. Le jour suivant, s'etant encore levés dès le matin, ils trouverent dagon couché par terre sur le visage devant l'arche du / [à partir de là, le texte est placé le long du côté gauche du dessin] seigneur ; mais la tête et les deux mains / en ayant été coupées etaient sur le seuil de la porte. Le tronc seul de dagon en etoit reste sur place. C'est alors que les maux dont / ils furent affligés surpasserent de beaucoup / la perte de cette idole. La main du seigneur s'appesantit sur les habitants d'Asoth et les / reduisit à une extrême désolation ; il frappa ceux de la ville et de la campagne de mala/ dies dans les parties secretes du corps, dont / plusieurs moururent, pendant que ceux qui resterent en vie furent grievement tourmentés / (ancien testament liv 1er rois). ici le poussin a voulu que le spectateur soit / touché rapidement des funestes effets d'une / grande calamité dont le coup part du ciel : / la douleur, la tristesse, la crainte, l'inquiétude, / la frayeur et la mort ouvrent la scène. l'œil / s'arrête d'abord sur une mere qui vient d'expirer / avec un de ses enfants. le plus jeune qui / lui survit est encore attaché à son sein fetide ; / il en est repoussé par un homme qui se [le texte reprend à droite, de l'autre côté du dessin] bouche les narines, ce qui annoncent qu'une / exhalaison pestilentielle se repand deja / dans cette partie de l'air. le poussin emploie / ici cette episode pour indiquer les / affections des divers sentiments qui se / communiquent dans tous les cœurs au / moment d'une affliction generale. la / nature dit aux parents temoins de ce / spectacle d'horreur et de pitié de veiller pour / eux et pour leurs enfants : l'imagination / frappée du miasme dont ils ne sont pas / encore atteints, ils suivent et repetent les deux actions de l'homme penché sur le / cadavre. un malade à demi couché, le / coude appuyé sur un tronçon de colonne, / souffre cruellement ; sous ses traits alterés / la mort enleve un jeune homme sur la / gauche de la scène ; peut-être n'est il plus / car il inspire moins l'interêt que la / pitié d'un passant. le grand prêtre sur les / marches du temple environné des / magistrats et des principaux de la ville / delibere sur une cause si etrange. / la multitude infinie de rats dont les / philistins furent assaillis dans cette puni / tion n'est point oubliée, ils se repandent / [le texte reprend à gauche et se poursuit sous le dessin] partout. on voit dans le fond deux hommes qui enlevent un cadavre des ordres ont été donnés pour assainir la place publique. un magistrat qui monte au / palais rencontre sur son passage un malheureux ; il l'exorte à la patience. ce savant peintre qui transportoit toujours son esprit dans le lieu de la scène a donné / aux philistins une constitution physiques qui differe de celle du peuple juif, dont il a si bien saisi le caractere indigène. l'architecture reguliere et solide / qui decore la place publi que rappelle la celebrité de la ville d'azot, dont la force, la beauté et l'entendue ne peuvent être revoquées en doute lorsqu'on pense / qu'elle soutint le plus long siege dont il soit fait mention dans l'histoire. azot faisait encore partie des cinq fameuses villes comprises dans la contrée que / les anciens grecs et romains designoient sous le nom de palestine, et que les philistins appelerent par excellence pentapolis. ce fameux tableau à fait la / reputation du poussin. en 1630 felibien qui etait secretaire du marquis de fontenoy, ambassadeur extraordinaire pour le roi près d'innocent X, rapporte qu'il / le vit à rome chez un sculpteur nommé matheo, qui l'avoit acheté du poussin soixante ecus, aussi après avoir passé en plusieurs mains, il fut vendu mille ecus au duc de richelieu : c'est alors que les amis des arts en france commencerent à regarder le poussin comme l'honneur et la gloire de la nation ; ils / repetaient devant ce chef d'œuvre : ce grand homme a enlevé la science de la peinture de la grece et de l'italie pour l'apporter dans son / pays. le tableau decore aujourd'hui le museum.

Sujet représenté

scène biblique (Philistin, peste, cadavre, douleur, cadre urbain, temple)

Lieu de conservation

Besançon ; musée des beaux-arts et d'archéologie

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; legs ; Besançon ; musée des beaux-arts et d'archéologie

Date acquisition

1894

Anciennes appartenances

Jean Gigoux

Numéro d'inventaire

D.1219

Rédacteur

BOURDIN Emeline

Copyright notice

© Besançon ; musée des beaux-arts et d'archéologie, 2015, © Service des Musées de France, 2017

Crédits photographiques

© musées de Besançon ; GUENAT Pierre

 

Renseignements sur le musée

 

M0332012245

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100  

Lots de réponses :  

1-100  101-200  201-300  301-400  401-500  501-600  601-700  701-800  801-900  901-1000  1001-1100  1101-1200  1201-1300  1301-1400  1401-1500  1501-1600  1601-1700  1701-1800  1801-1900  1901-2000  2001-2100  2101-2200  2201-2300  2301-2400  2401-2500  2501-2600  2601-2700  2701-2800  2801-2900  2901-3000  3001-3100  3101-3200  3201-3300  3301-3400  3401-3500  3501-3600  3601-3700  3701-3800  3801-3900  3901-4000  4001-4100  4101-4200  4201-4300  4301-4400  4401-4500  4501-4600  4601-4700  4701-4800  4801-4900  4901-5000  5001-5100  5101-5200  5201-5300  5301-5400  5401-5500  5501-5600  5601-5700  5701-5800  5801-5900  5901-6000  6001-6100  6101-6200  6201-6300  6301-6400  6401-6500  6501-6600  6601-6700  6701-6800  6801-6900  6901-7000  7001-7100  7101-7200  7201-7300  7301-7400  7401-7500  7501-7600  7601-7700  7701-7800  7801-7900  7901-8000  8001-8100  8101-8200  8201-8300  8301-8400  8401-8500  8501-8600  8601-8700  8701-8800  8801-8900  8901-9000  9001-9100  9101-9200  9201-9300  9301-9400  9401-9500  9501-9600  9601-9700  9701-9800  9801-9900  9901-10000  10001-10100  10101-10200  10201-10300  10301-10400  10401-10500  10501-10600  10601-10700  10701-10800  10801-10900  10901-11000  11001-11100  11101-11200  11201-11300  11301-11400  11401-11500  11501-11600  11601-11700  11701-11800  11801-11900  11901-12000  12001-12100  12101-12200  12201-12300  12301-12400  12401-12500  12501-12600  12601-12700  12701-12800  12801-12900  12901-13000  13001-13100  13101-13200  13201-13300  13301-13400  13401-13500  13501-13600  13601-13700  13701-13800  13801-13900  13901-14000  14001-14100  14101-14200  14201-14300  14301-14400  14401-14500  14501-14600  14601-14700  14701-14800  14801-14900  14901-15000  15001-15100  15101-15200  15201-15300  15301-15400  15401-15500  15501-15600  15601-15700  15701-15800  15801-15900  15901-16000  16001-16100  16101-16200  16201-16300  16301-16400  16401-16500  16501-16600  16601-16700  16701-16800  16801-16900  16901-17000  17001-17100  17101-17200  17201-17300  17301-17400  17401-17500  17501-17600  17601-17700  17701-17713 


Requête :   ((d''après) :AUTR )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0