ACCUEIL Nouvelle recherche
Affiner la recherche
   Liste des réponses

Réponse n° 57
Dossier Grands documents de l'histoire de France ; Florilège
N° notice 03604
Fonds Musée
Série armoire de fer et Musée; musée des documents étrangers
Cote AE/III/50bis
Cote origine AF/III/59/235/1
Analyse Traité de Campo-Formio entre la République française, représentée par Napoléon Bonaparte, et l'Autriche, représentée par Martius Mastrilli, Louis de Cobenzl, Maximilien de Mervelot et Ignace de Degelmann.
Acte rédigé en français, daté du 26 vendémiaire an VI (17 octobre 1797), à Campo-Formio, Italie.
Dates document 1797/10/17
Accès original non accessible (conservé en réserve du musée)
Reproduction tirage photographique; fichier numérique
Support papier ; cire rouge
Taille 33,8 x 21 cm; les cachets ont un diamètre d'environ 30 mm
Technique manuscrit;encre;sceau
Type de document document écrit ; traité de paix
Noms de personnes Directoire ; François II (1768-1835) (empereur du Saint-Empire romain germanique) ; Bonaparte, Napoléon (1769-1821) (général) ; Mastrilli, Martius (marquis - ambassadeur) ; Cobenzl, Louis de (1753-1809) (chambellan - conseiller d'état - ambassadeur) ; Mervelot, Maximilien de (comte - chambellan - général) ; Degelmann, Ignace de (baron - ambassadeur) ; François de Neufchâteau, Nicolas-Louis (1750-1828) (membre du Directoire) ; Merlin, Philippe-Antoine dit Merlin de Douai (1754-1838) (membre du Directoire) ; La Révellière-Lépeaux, Louis-Marie de (1753-1824) (homme politique français - membre du Directoire) ; Reubell, Jean-François (1747-1807) (homme politique français - membre du Directoire)
Noms de lieux France -- XVIIIe siècle ; Saint-Empire romain germanique ; Autriche -- XVIIIe siècle ; Hongrie -- XVIIIe siècle ; Italie -- XVIIIe siècle ; Belgique -- XVIIIe siècle ; Pays-Bas -- XVIIIe siècle ; Iles ioniennes -- XVIIIe siècle ; Vénétie -- XVIIIe siècle ; Istrie -- XVIIIe siècle ; Dalmatie -- XVIIIe siècle ; République cisalpine -- XVIIIe siècle ; République batave -- XVIIIe siècle ; Leoben (Autriche) ; Campo-Formio (Italie) ; Cythère (Grèce) ; Corfou (Grèce) ; Zante (Grèce) ; Céphalonie (Grèce) ; Buthrote (Albanie) ; Venise (Italie)
Mots clés France -- XVIIIe siècle ; Italie -- XVIIIe siècle ; Directoire ; armée ; frontière ; conquête ; campagne d'Italie ; traité ; traité de paix ; empereur du Saint empire romain germanique ; général ; ambassadeur ; relations extérieures
Notes Le traité de Campo-Formio fait suite aux accords préliminaires conclus à Leoben en Autriche le 18 avril 1797. La France cède la Vénétie, l'Istrie et la Dalmatie en échange de la Belgique et des Iles ioniennes. Il prévoit également la reconnaissance de la République cisalpine par les deux parties. Enfin, une clause secrète (voir AE/III/50 ter) donne à la France la rive gauche du Rhin. Le traité de Campo-Formio est ratifié par le Directoire le 5 brumaire an VI (27 octobre 1797). Les conquêtes territoriales françaises seront confirmées par le traité de Lunéville, entre la France et l'Autriche, signé le 9 février 1801.

Notices 1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100  
Groupes 1-100  101-200  201-300  301-400  401-500  501-551