ACCUEIL Nouvelle recherche
Affiner la recherche
   Liste des réponses

Réponse n° 92
Dossier Grands documents de l'histoire de France ; Florilège
N° notice 03769
Fonds Musée
Série armoire de fer et Musée; musée des documents français
Cote AE/II/181
Cote origine J168/2
Analyse Matthieu III, comte de Beaumont-sur-Oise et sa femme, Eléonore de Vermandois, échangent des terres avec l'abbaye de Saint-Martin de Pontoise. Avec les terres échangées sont accordés aux moines la justice, le past ("pastum"), les couettes ("culcitram"), et les linceuls ("linteamina"), c'est-à-dire le droit de se faire fournir gratis, au jour fixé par la coutume, à dîner et à coucher dans un lit garni de matelas et de draps.
Grande charte en parchemin, rédigée en latin en 1177 et divisée en haut par un chirographe, scellée de deux sceaux
de cire de couleur naturelle aux armes de Matthieu et d'Eléonore.
Dates document 1177/01/01 -- 1177/12/31
Accès original non accessible (conservé en réserve du musée)
Reproduction tirage photographique; fichier numérique
Support parchemin;cire
Taille 20,5 x 53 cm ; les sceau mesurent 8 cm et 8,5 cm
Technique manuscrit;encre
Type de document document écrit; chirographe; charte partie;
Noms de personnes Geoffroy (XIIe siècle) (abbé de Saint-Martin de Pontoise) ; Eléonore de Vermandois (1152-1222) (comtesse); Matthieu III (1155-1208) (comte de Beaumont-sur-Oise)
Noms de lieux Pontoise (Val-d'Oise) -- Abbaye Saint-Martin; Beaumont-sur-Oise, Comté de (France) -- XIIe siècle; Beaumont-sur-Oise (Val-d'Oise); Val-d'Oise (Ile-de-France - département); Ile-de-France (France - région administrative); France; Pontoise (France) -- Abbaye de Saint-Martin -- XIIe siècle; France -- XIIe siècle
Mots clés Moyen Age français ; France sous les Capétiens ; XIIe siècle ; échange ; échange de terres ; abbaye ; justice ; servitude ; Christ en croix ; règne de Louis VII (1137-1180) ; France -- XIIe siècle ; chirographe
Notes Très bel exemple de chirographe figuré, d'autant plus remarquable que l'autre partie, celle revenant à l'abbaye de Saint-Martin de Pontoise, a été conservée (AD du Val-d'Oise).
Le chirographe ou charte partie est utilisé depuis le XIe siècle lors d'accords bilatéraux dont les actants veulent conserver un trace écrite, infalsifiable. L'usage se perfectionne et donne lieu à des ornementations plus fines au XIIe siècle.
Les actants sont Matthieu de Beaumont et sa femme, Eléonore de Vermandois, personnage puissant et influent d'une part, l'abbaye Saint-Martin de Pontoise, centre spirituel et intellectuel important au XIIe siècle, et son abbé Geoffroy d'autre part.
1ère image du sceau de l'abbaye de Saint-Martin de Pontoise appendu à un accord entre l'abbé Geoffroi et Mathieu III, comte de Beaumont-sur-Oise.
Légende restituée en latin : "SIGILLUM... PONTISARIENSIS", traduction : sceau de Saint-Martin de Pontoise.
2° : sceau de Geoffroi, abbé de Saint-Martin de Pontoise, apposé en contre-sceau du sceau de son abbaye, appendu à un accord entre lui et Mathieu III, comte de Beaumont-sur-Oise.
Légende détruite.
3° : sceau d'Eléonore de Vermandois, comtesse de Beaumont-sur-Oise, apposé en contre-sceau de celui de son mari, Mathieu III, appendu à un accord entre l'abbé de Saint-Martin de Pontoise et Mathieu III.

Notices 1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100  
Groupes 1-100  101-200