ACCUEIL Nouvelle recherche
Affiner la recherche
   Liste des réponses

Réponse n° 68
Dossier Grands documents de l'histoire de France ; Florilège
N° notice 04197
Fonds Musée
Série armoire de fer et Musée; musée des documents français
Cote AE/II/1675
Cote origine KK /946
Analyse Procès-verbal d'arpentage de la forêt de Bord située dans la vicomté de Rouen, dressé par les commissaires du roi sur l'état des forêts en novembre 1565.
Registre sur papier comportant huit feuillets de parchemin encartés et peints de vues cavalières de la forêt.
Dates document 1565/11
Accès original non accessible (conservé en réserve du musée)
Reproduction tirage photographique; fichier numérique
Support parchemin ; papier
Taille 35 x 30 x 4,5 cm
Technique manuscrit;encre; enluminure; peinture
Type de document document écrit illustré ; procès-verbal ; arpentage ; registre ; carte
Noms de personnes Charles IX (1550-1574) (roi de France)
Noms de lieux Bord, forêt de (Eure) -- XVIe siècle [aujourd'hui, forêt de Bord-Louviers]; Eure (Haute-Normandie - département) ; Haute-Normandie (France - région administrative) ; Rouen, Vicomté de (France) -- XVIe siècle
Mots clés France ; France -- XVIe siècle ; arpentage ; réglementation forestière ; exploitation forestière ;géographie ; Ancien Régime français ; France sous les Valois ; règne de Charles IX (1560-1574) ; XVIe siècle ; forêt; rivière; bois
Notes Les ordonnances royales du 24 janvier 1564 et du 29 octobre 1565 prescrivent la tenue de registres faisant état des " forestz, arpentage, mesurage et description " du domaine royal. Un état de diverses forêts normandes avait déjà été ordonné en 1541, par François Ier. Lui succède un arpentage plus détaillé, prétexte à la tenue d'un registre très richement illustré. Plus largement, signalons que les derniers Valois, François Ier et Charles IX en particulier, s'attachent à renforcer la législation protégeant les forêts royales de leurs usagers. A cet effet, ils établissent une juridiction spécifique, et tentent d'obtenir une cartographie précise des domaines forestiers. De cet effort subsistent, pour le règne de Charles IX, cinq cartes, concernant les forêts de Breteuil, de Brotonne, de La Londe, de Longbouel et de Bord en Normandie. Ce document est donc particulièrement intéressant, comme tous les procès-verbaux d'arpentage de l'époque, car il rend compte d'un état des forêts royales françaises avant les déprédations systématiques qu'elles connaîtront au plus fort des guerres de religion, dans les dernières décennies du XVIe siècle, puis encore au début du XVIIe.

Notices 1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97  
Groupes