ACCUEIL Nouvelle recherche
Affiner la recherche
   Liste des réponses

Réponse n° 62
Dossier Albums des salons du XIXe siècle ; salon de 1888
N° notice ARC00720
Fonds CP
Série versements des ministères ; Beaux-Arts
Cote F/21/7658
N° support 08
N° pièce 01
Analyse Album de photographies des oeuvres achetées par l'Etat intitulé : "Direction des Beaux-Arts. Ouvrages commandés ou acquis par le Service des Beaux-Arts. Salon de 1888. Photographié par G. Michelez".
Oeuvres exposées au salon annuel organisé par la Société des artistes français, au Palais des Champs-Elysées à Paris.
Tirage photographique (No 2103) sur papier albuminé représentant :
- "Le drapeau, assaut de Malakoff (8 septembre 1855), d'après Historique du 91e de ligne, tableau par Georges Moreau de Tours, No 1866, présenté hors concours.
Dates document 1888
Accès original non accessible (conservé en réserve de la section des Cartes et Plans)
Reproduction photocopie de l'original interdite ; photographie ou impression d'image numérique
Support papier ; papier photo ; papier albuminé
Taille la planche mesure environ 46 x 62 cm; la photographie mesure environ 27 x 22 cm
Couleur O
Technique tirage photographique albuminé
Type de document recueil ; album ; document figuré ; photographie
Noms de personnes Moreau de Tours, Georges (peintre) ; Michelez, G. (photographe)
Noms de lieux France; Paris (France) -- Palais de l'Industrie (Champs-Elysées) -- Lieu d'exposition; Sébastopol (Ukraine) - Tour Malakoff; Ukraine; Crimée (Ukraine)
Mots clés XIXe siècle; Troisième République; arts et spectacles; arts plastiques; art officiel; salon artistique; salon de 1888; photographie d'oeuvre d'art; peinture; peintre; photographe; tableau; après la bataille; prise de place; hors concours; prise de Malakoff (8 septembre 1855); guerre; guerre de Crimée (1853-1856); siège de Sébastopol (1854-1855); mort; drapeau; soldat; 8 septembre 1855; histoire militaire; scène; scène de la vie militaire; scène militaire; Second Empire; 91e régiment d'infanterie de ligne
Notes L'album n'a pas de page de titre (sauf mentions extraites du dos de la reliure) et ne comporte pas de liste préliminaire.
Le numéro, inscrit en bas à droite sur la photographique, semble être le numéro du tirage photographique.
Dans le catalogue, citation sans nom d'auteur : "Le drapeau du 91e de ligne avait été planté sur le parapet au-dessus d'une poudrière. Tout à coup retentit une terrible explosion, saluée par les hurrahs des Russes. La pourdrière venait de sauter...Le lendemain, dès qu'il fit jour, le lieutenant-colonel Becquet de Sonnay réunit ce qu'il restait de soldats valides pour déterrer l'aigle. Les hommes, brisés de fatigue, retrouvèrent de l'ardeur et commencèrent cette tâche pénible. Après un travail de trois heures, le drapeau reparut enfin, entouré de cadavres mutilés de ses défenseurs. Le porte-drapeau, Ganichon, tenait encore,serré dans ses mains raidies par les convulsions d'une horrible mort, ce symbole de gloire, dont la garde lui avait été confiée. L'aigle était détaché, la hampe brisée, les franges déchirées et sanglantes...." (Historique du 91e de ligne)
Voir aussi

Notices 1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73  
Groupes